AccueilL'activité du chercheur

L'activité du chercheur

Journée Thémat'IC

*  *  *

Publié le jeudi 16 avril 2015 par João Fernandes

Résumé

La journée d’étude Thémat’IC 2015 sera l’occasion de réfléchir ensemble aux formes et au sens de l’activité du chercheur et en particulier de l’enseignant-chercheur. Nous analyserons comment celui-ci définit et inscrit son travail de recherche dans l’ensemble de ses activités et dans sa carrière. Nous discuterons le jeu des relations et des interactions au sein de la communauté scientifique et dans le rapport à l’institution, à la société, aux normes et aux valeurs. Nous interrogerons aussi la diversité des activités de la recherche : suivant les disciplines et suivant les terrains, les méthodologies pratiquées et la posture du chercheur, entre l’activité théorique et le travail de terrain.

Annonce

Programme

MATIN (Amphithéâtre Léonardo)

Accueil des participants A partir de 8h30

[Mot d’accueil] 9h – 9h15

  • Bernard Lickel, Directeur de l’IUT Robert Schuman d’Illkirch
  • Catherine Florentz, Vice-présidente Recherche et formation doctorale de l’Université de Strasbourg (sous réserve)
  • Loïc Chalmel, Directeur du Laboratoire interdisciplinaire des sciences de l’éducation et de la communication (LISEC)

 [Ouverture] 9h15 – 9h45

  • L’activité du chercheur : un projet d’équipe de chercheurs, Isabelle Houot et Emmanuel Triby, Responsables de l’équipe de recherche « Activité, Travail et Identité Professionnelle » (ATIP), LISEC

La portée de l’analyse de l’activité est directement liée à la possibilité d’en comprendre à la fois ce qui en constitue l’efficacité mais également les tensions et les contraintes qui la marquent. Elle permet également de voir comment le chercheur apprend de son expérience de la recherche en se confrontant à la diversité des savoirs qui compose le champ de la recherche

[Conférence 1] 9h45 – 10h30

  • L’énigmatique dans l’activité du chercheur : la relation objectivité/ subjectivité dans l’expérience de l’enquête de terrain, Gilles Raveneau, Maître de conférences, université Paris Ouest Nanterre La Défense, UFR des sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS)

L’anthropologue est un sujet qui se confronte à un objet construit à partir de l’interaction qu’il engage avec les sujets de l’enquête. Que faire alors de son engagement et de sa place sur le terrain, sans les nier ou les réduire à un paramètre négligeable des conditions de production des données ? Quelle validité accordée à l'analyse des données co-produites en interactions ? Quel statut accordé aux données produites par observation participante ? Comment rompre, non seulement intellectuellement mais aussi concrètement avec le dogme de la pureté des données d'enquête ?

Pause 10h30 – 11h

[Conférence 2] 11h – 11h45

  • De quoi est faite l’activité du chercheur dans les sciences « dures » ?, Georges Wipff, Professeur, Institut de chimie, UMR 7177, Université de Strasbourg

Qu'est-ce que faire de la recherche en sciences « dures » ? Comme chercheur, qu’est-ce que je fais, comment j’organise mon activité, pour que cela soit de la recherche et que cela produise des effets en termes de connaissances ? Quelles sont les situations emblématiques de cette activité ? Dans cette situation, quelle place pour l’activité individuelle / pour l’activité collective ?  Quelle place pour l’activité théorique – est-ce vraiment une activité ? – et l’activité pratique (dans le laboratoire, sur la paillasse…) ? Finalement, en quoi cette activité, dans les sciences « dures », se distingue-t-elle réellement de celle des sciences plus « molles » ?

[Table-ronde] 11h45 – 12h45

Quand les enseignants-chercheurs se racontent, Animateur : Michel Sonntag, Professeur, INSA de Strasbourg, (équipe ATIP, LISEC)

Enseignants-chercheurs en IUT 

La recherche s’exerce dans des espaces et des temporalités diverses et doit s’articuler pour les enseignants-chercheurs avec leur mission d’enseignement. Notre table ronde sera l’occasion d’un focus sur l’activité des enseignants-chercheurs en IUT. A partir d’interviews menées en amont, nous interrogerons des collègues de statuts et disciplines différentes sur leur représentation de leur activité d’enseignant-chercheur, les spécificités de leur contexte d’exercice et de leur activité, l’articulation ressentie entre leurs différentes missions (recherche, enseignement, pilotage). Cette auto-confrontation nous permettra d’échanger sur la question de l’activité de recherche, la professionnalité, les représentations individuelles et collectives d’un groupe spécifique d’enseignants-chercheurs.

Déjeuner (sur inscription) 12h45 – 14h15

APRES-MIDI                                                                                                        

[Ateliers] 14h15 – 15h45 

Atelier [1] : Les activités de l’enseignant-chercheur, entre profession et carrièresalle Léo003

L’activité du chercheur a une durée, elle s’inscrit dans des temporalités individuelles et sociales. Elle est donc marquée autant par des choix d’orientation que par la diversité des déterminants et des contraintes qui pèsent sur ces choix. Elle révèle le jeu de discriminations et de différenciations qui composent ce métier et dessinent des carrières. Qu’est ce qu’un chercheur, quelles sont les spécificités de son activité ?

Atelier [2] : Les compétences dans l’activité de recherchesalle Léo006

De quoi se compose la compétence du chercheur ? Qu’est-ce qui concourt à rendre possible l’efficacité de la recherche ? Le chercheur doit s’approprier des normes et composer avec des collectifs qui sont aussi bien les autres chercheurs que les acteurs avec lesquels il construit sa recherche. Entre bricolage et protocoles, débats de valeur et dilemmes, la recherche se fabrique. 

Atelier [3] : L’intime de l’activité du chercheursalle Léo008

Il s’agit ici de tenter d’entrer dans l’intimité de l’activité de la recherche, le moins visible et pourtant le plus prégnant dans le processus même de la recherche : émotions, activité théorique... Comment l’activité de recherche prend corps…

Pause  15h45 – 16h15

[Restitution des ateliers] Amphithéâtre Léonardo 16h15 – 16h45

[Conférence 3] Amphithéâtre Léonardo 16h45 – 17h30

  • Enseigner quand on est chercheur : les difficultés d’un métier, Anaïs Loizon, maîtresse de conférences, Agrosup Dijon 

Quand on est enseignant-chercheur, l’activité d’enseignement ne va pas de soi. Il faut se débattre avec les difficultés d’une tâche qui, avec l’évolution des missions dévolues à l’enseignement supérieur, multiplie les contraintes et les compétences attendues : gérer des grands groupes et individualiser la relation à l’étudiant comporte un double système de contraintes dont il faut se débrouiller

[Clôture]  17h30 – 17h45

  • Perspectives de la recherche sur l’activité du chercheur, Sophie Kennel (équipe ATIP, LISEC)

Invitation à poursuivre et à partager cette interrogation, entre les différents champs disciplinaires mais également avec toutes les parties prenantes du processus de recherche

Lieux

  • IUT Robert Schuman - 72 rte du Rhin Campus d'Illkirch
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • vendredi 29 mai 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • activité, recherche scientifique, chercheur, profession, enseignement supérieur

Contacts

  • Sophie Kennel
    courriel : sophie [dot] kennel [at] unistra [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sophie Kennel
    courriel : sophie [dot] kennel [at] unistra [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'activité du chercheur », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 16 avril 2015, http://calenda.org/324751