AccueilPhilosophie de la religion, métaphysique et théologie

*  *  *

Publié le mardi 28 avril 2015 par João Fernandes

Résumé

ThéoRèmes consacrera un dossier spécial à la présence ou à l'absence de philosophie de la religion chez Descartes et les cartésiens (hormis Spinoza). Cette question porte autant sur l'analyse des contenus en lien avec les religions que sur les institutions et les conditions sociales, politiques et historiques de la pratique d'une philosophie de la religion au XVIIe S. Parallèlement à une journée d'étude à l'ENS-Lyon (le 26 juin) qui formera le cœur de ce numéro sur la philosophie de la religion dans le cartésianisme, nous invitons à des contributions en vue de publication dans la revue.

Annonce

Argumentaire

Qu'il y ait une métaphysique chez Descartes et les cartésiens et que cette métaphysique donne une large place à Dieu est assez évident. Mais notre question sera celle de l'existence d’une philosophie de la religion dans le cartésianisme (sauf Spinoza qui fera l'objet d'une étude spécifique), en étudiant la manière dont Descartes et ses successeurs traitent de sujets qui semblent immédiatement relever du religieux, tels que Dieu ou encore l’eucharistie, la foi, etc. De telles philosophies de la religion peuvent être plus ou moins systématiques si elles existent, elles peuvent aussi être absentes. Pour toutes ces configurations, on cherchera donc à préciser les pratiques et les concepts qui sont mobilisés pour faire ou ne pas faire de la philosophie de la religion. Ceci peut orienter la recherche autant vers l'analyse des contenus en lien avec les religions que vers les institutions et les conditions sociales, politiques et historiques de la pratique d'une philosophie de la religion.

Ce travail s'inscrit dans un projet plus vaste de la revue ThéoRèmes qui entame un programme de recherche sur la nature de la philosophie de la religion, ses différentes modalités d'exercice et ses objets. Il s'agira d'organiser des journées d'étude en partenariat avec des institutions universitaires et de publier les articles présentés lors de ces journées ainsi que des articles complémentaires issus d'appels à communication spécifiques.

La discipline qu'est la philosophie de la religion a une place et une fonction originales à comparer avec, d'une part, la métaphysique, la philosophie religieuse et la théologie et, d'autre part, les sciences sociales des religions. La métaphysique que l'on peut rapidement définir comme la discipline philosophique étudiant les premiers principes de l'être et de la connaissance est tiraillée entre l'ontologie et la théologie comme métaphysique spéciale prenant pour objet Dieu. En cela, elle partage des objets d'étude avec la philosophie de la religion. De son côté, la théologie paraît liée à un engagement intellectuel ou institutionnel au sein d'une religion alors que la philosophie semble plutôt mettre entre parenthèses la vérité de la Révélation pour développer une critique positive ou négative des Révélations. Néanmoins cette distinction philosophie/théologie doit aussi tenir compte de la possibilité de philosophies religieuses où la perspective religieuse est assumée par des philosophes ne se voulant pas théologiens. La frontière entre métaphysique et philosophie de la religion peut aussi paraître ténue puisqu'un examen philosophique des pratiques religieuses peut initier une réflexion métaphysique sur le premier principe. En interrogeant la philosophie de la religion elle-même, se trouve immédiatement posée la question de la nature des disciplines afférentes.

On se gardera bien de déterminer plus avant les concepts de métaphysique, théologie et philosophie et l'on adoptera une caractérisation volontairement générale de la philosophie de la religion. Celle-ci a deux champs : le premier serait l'Absolu, le principe ultime, Dieu, et le second serait l'ensemble des relations individuelles et collectives que les êtres humains entretiennent avec cet Absolu, ce principe ultime, ce Dieu. En ce sens, une philosophie du Vrai ou du Bien pourrait être étudiée comme un cas de philosophie de la religion. On peut reconnaître aisément chez Kant, dans La religion dans les limites de la simple raison, ou bien encore chez Hume, dans les Dialogues sur la religion naturelle, des cas bien identifiables de pratique de la philosophie de la religion, philosophie ne se réduisant pas à la métaphysique, à la théologie ou à une science sociale. L'enquête de ThéoRèmes se concentre plutôt sur des situations plus confuses où la philosophie de la religion n'est pas revendiquée ou n'est pas toujours reconnue. Que la dénomination soit absente ne signifie pas que la chose n'y soit pas. Aussi, nous nous proposons de vérifier si l'on peut parler de philosophie de la religion dans l'Antiquité, pendant la période médiévale, au XVIIe siècle ou bien encore dans des aires culturelles autres que l'Europe. La réponse peut être parfois négative, il ne s'agit pas de préjuger de l'existence d'une philosophie de la religion diffuse dans toute l'histoire de la pensée, mais si la philosophie de la religion est absente, l'important est alors de comprendre pourquoi elle n'a pu se développer.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Les propositions d’articles en français ou en anglais (résumé d’une page maximum) sont à envoyer à l’adresse : theoremes@revues.org

avant le 30 juin 2015.

Les articles complets seront à envoyer pour fin octobre 2015, la publication est prévue pour la fin d'année 2015.

Modalités pratiques d'évaluation

Toutes les propositions seront examinées et les articles seront évalués selon la procédure habituelle de la revue. Chaque article reçu par la rédaction est traité conjointement par le rédacteur en chef et un chargé de suivi, choisi en fonction de sa spécialité. L’article anonymé est expertisé par un ou plusieurs lecteurs choisis par le chargé de suivi puis par un membre du comité scientifique. Les rapports anonymes sont ensuite examinés par le chargé de suivi de l’article, qui fait une proposition (accord, accord après modifications, appel à soumettre une nouvelle version, refus). La décision finale est prise par la rédaction. Cette décision est transmise par le rédacteur en chef à la personne qui a soumis l’article. En cas de demande de modifications, le rédacteur en chef et le chargé de suivi examinent la conformité de la nouvelle version soumise avec les changements demandés avant l’acceptation finale de l’article.

Directeur de la publication

  • Anthony Feneuil
  • Rédacteur en chef
  • Yann Schmitt

Comité de rédaction

  • Dimitri Andronicos (Université de Genève)
  • Anne Coubray (Institut Jean Nicod)
  • Anne Dubos (CEIAS-EHESS)
  • Sébastien Tank (CNRS, CEIFR)

Comité scientifique

  • Jean-Pierre Albert (EHESS)
  • Michel Bastit (Université de Bourgogne)
  • Olivier Bobineau (GSRL)
  • Philippe Capelle-Dumont (Université de Strasbourg)
  • Paul Clavier (ENS Paris)
  • Emmanuel Falque (ICP)
  • Frédéric Gabriel (CNRS - UMR 5037)
  • Pierre Gisel (Université de Lausanne)
  • Denis Gril (Université Aix-Marseille)
  • Anne-Claire Husser (ESPE de Paris)
  • Nadine Le Meur (ENS Lyon)
  • Régis Marion-Veyron (Policlinique médicale universitaire, Lausanne)
  • Cyrille Michon (Université de Nantes)
  • Frédéric Nef (EHESS)
  • Albert Piette (Université Paris Ouest Nanterre - La Défense)
  • Roger Pouivet (Archives Poincaré, Université de Lorraine)
  • François Trémolières (Université Paris Ouest Nanterre - La Défense)
  • Ghislain Waterlot (Université de Genève)

Dates

  • mardi 30 juin 2015

Mots-clés

  • Descartes, Cartésiens

Contacts

  • Yann Schmitt
    courriel : theoremes [at] revues [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Yann Schmitt
    courriel : theoremes [at] revues [dot] org

Pour citer cette annonce

« Philosophie de la religion, métaphysique et théologie », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 28 avril 2015, http://calenda.org/326283