AccueilImpostures savantes

Impostures savantes

Le faux, une autre science de l’antique ?

*  *  *

Publié le mardi 28 avril 2015 par João Fernandes

Résumé

La fabrique du faux concerne sans exception tous les domaines du savoir. Mais même cantonné à l’antiquité, le sujet du faux en tant qu’œuvre ou en tant que construction pseudo-scientifique ouvre un domaine de réflexion extrêmement vaste : l’histoire de l’antiquariat et celle de l’archéologie sont en effet jalonnées d’ « affaires », oubliées ou non, résolues ou non, qui montrent l’intrication extrême du phénomène dans l'histoire des connaissances et son rôle paradoxal dans leur avancée.

Annonce

Argumentaire

La fabrique du faux concerne sans exception tous les domaines du savoir. Mais même cantonné à l’antiquité, le sujet du faux en tant qu’œuvre ou en tant que construction pseudo-scientifique ouvre un domaine de réflexion extrêmement vaste : l’histoire de l’antiquariat et celle de l’archéologie sont en effet jalonnées d’ «affaires», oubliées ou non, résolues ou non, qui montrent l’intrication extrême du phénomène dans l'histoire des connaissances et son rôle paradoxal dans leur avancée.

Au cours de ce colloque, organisé par l’Institut national d’histoire de l’art et le Dipartimento dei Beni Culturali, Università del Salento (Lecce), archéologues et historiens de l'art antique examineront des cas divers dans le temps et dans l’espace, autour d’une série de questions portant sur la nature des savoirs en jeu : la formation, les modèles et les pratiques des faussaires, les données historiques du «duel» scientifique entre faussaire et expert, les aspects intellectuels et psychologiques de l’expertise, l’apport du faux au développement de la science ou encore, la question du « faux archéologique » - oxymore désignant un objet trouvé en cours de fouilles et dont l'authenticité devrait donc être implicite... 

Programme

Mercredi 6 mai 2015

Auditorium de la Galerie Colbert 

13h30 - Accueil : Antoinette Le Normand- Romain (INHA), Martine Denoyelle (INHA), Mario Lombardo (Università del Salento)

14h - Conférence d'ouverture : Claudine COHEN (EHESS), Comment les impostures savantes sont-elles possibles? 

Session I -  QU’ENTEND-ON PAR FAUX ? QUESTIONNEMENTS METHODOLOGIQUES

 Modérateur : Mario Lombardo (Università del Salento)

  •  14h30 - Grazia SEMERARO (Università del Salento): La falsificazione dell'antico. Osservazioni metodologiche sui fal
  • 15h00 - Catherine BRENIQUET (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand) : Faux et usage de faux en Mésopotamie

15h30 - Discussion

16h00 - Pause 

Session II - LA DYNAMIQUE EXPERT-FAUSSAIRE

 Modérateur : Martine Denoyelle (INHA)

  •  16h30 - Delphine BURLOT (INHA): Le boulet et la cuirasse : la course au progrès de la contrefaçon et de l’expertise scientifique
  •  17h00 - Geneviève PIERRAT-BONNEFOIS (Musée du Louvre): L’expert expertisé : ce que l’étude des faux nous apprend sur nos mécanismes d’expertise

 17h30 - Discussion 

Jeudi 7 mai 2015

Auditorium de la Galerie Colbert

Session III -  LA FALSIFICATION AU CŒUR DE l’ HISTOIRE : LE CAS DE L’ETRURIE

Modérateur : Florence Buttay (INHA)

  • 9h30 - Gianluca TAGLIAMONTE (Università del Salento): I falsi in Etruria: aspetti della problematica
  • 10h - Julie LABREGERE (Université François Rabelais, Tours): L’urne de Porsenna : itinéraire d’un faux dans la Toscane du XVème siècle

10h30 - Pause

  • 11h - Natacha LUBTCHANSKY (Université François Rabelais, Tours): Impostures romantiques à Volterra? Faux scientifique et mise en scène touristique de Giusto Cinci.

11h30 - Discussion 

Session IV -  « NON MAIOR SECURITAS »: épigraphie et numismatique

 Modérateur: François Baratte (Université Paris-Sorbonne)

  • 14h - Mario LOMBARDO, Flavia FRISONE  (Università del Salento) : Nuove scoperte e falsi nell'epigrafia greca tra XIX e XX secolo
  • 14h30 - Katia MANNINO, Adriana TRAVAGLINI, (Università del Salento) : La falsificazione di monete antiche: problematiche numismatiche e archeologiche

15h - Discussion

15h30 - Pause                 

Session V - REEXAMENS- RECONSTRUCTIONS

Modérateur : François Queyrel (EPHE)

  • 16h - Cristina MITSOPOULOU (Université de Thessalie, Volos) : Le rituel des plémochoès éleusiniennes : invention moderne d’une iconographie antique non existante?
  • 16h30 - Paulette PELLETIER-HORNBY (Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris), Fabienne DALL'AVA (Restauratrice) : Le cas du Miroir Strozzi de Sovana: la hantise du faux

17h - Discussion

  • 17h30 - Table ronde et conclusions: François Baratte (Université Paris-Sorbonne); Martine Denoyelle (INHA) ; Mario Lombardo (Università del Salento); François Queyrel (EPHE); Grazia Semeraro (Università del Salento).

Colloque international organisé en partenariat avec le Dipartimento dei Beni Culturali, Università del Salento (Lecce)

Entrée libre

Lieux

  • Institut national d'histoire de l'art, Auditorium de la Galerie Colbert - 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • mercredi 06 mai 2015
  • jeudi 07 mai 2015

Mots-clés

  • faux, faussaires, authenticité, imposture savante

Contacts

  • Marine Acker
    courriel : marine [dot] acker [at] inha [dot] fr

Source de l'information

  • Clara Licht
    courriel : clara [dot] licht [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Impostures savantes », Colloque, Calenda, Publié le mardi 28 avril 2015, http://calenda.org/326441