AccueilQuelles conséquences de la nouvelle cartographie régionale sur l’organisation territoriale ?

*  *  *

Publié le jeudi 07 mai 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d’étude est organisée par les doctorants du laboratoire RURALITES (EA 2252). La journée s’adresse à tous les chercheurs (géographes, juristes, sociologues, économistes, urbanistes), mais aussi aux acteurs et professionnels (élus locaux, agents de l’Etat, etc.) désireux de faire partager leurs avis et points de vue sur la nouvelle organisation régionale en France, et les conséquences à court et long termes qu’elle implique.

Annonce

Objectifs

Cette journée d’étude est organisée par les doctorants du laboratoire RURALITES (EA 2252). La journée s’adresse à tous les chercheurs (géographes, juristes, sociologues, économistes, urbanistes), mais aussi aux acteurs et professionnels (élus locaux, agents de l’Etat, etc.) désireux de faire partager leurs avis et points de vue sur la nouvelle organisation régionale en France, et les conséquences à court et long termes qu’elle implique.

Les propositions de communications doivent s’intégrer aux axes suivants :

  • Axe 1 : La place des petites et moyennes villes dans la nouvelle cartographie régionale
  • Axe 2 : Vers une modification des limites territoriales ?
  • Axe 3 : Concurrence et solidarité au sein des grandes régions

Cette journée d’étude sera organisée le mercredi 25 novembre 2015 et donnera lieu à une publication dans la revue en ligne du laboratoire.

Argumentaire

Dans le vocabulaire de la géographie, la notion de territoire est d’un usage relativement récent. Ses définitions se sont multipliées au cours des dernières décennies et ont fait l’objet de débats au sein de différentes disciplines. Outre son aspect juridique qui renvoie à l’intégrité territoriale (État), le territoire peut être assimilé à des collectivités locales avec des missions et des compétences.

En 2016, la France va compter 13 régions au lieu des 22 actuelles. Cette question de la réorganisation des régions n’est pas nouvelle. En effet, la France réfléchit depuis quelques années à l’approfondissement de sa politique de décentralisation, soit à la fusion et à la réduction du nombre de régions ainsi qu’à la suppression des départements (débat sur le mille-feuille territorial). Cet acte III de la décentralisation, induit une redistribution des compétences qui interrogent autant sur leur contenu que sur leur mise en application.

Ainsi, comme dans toute réforme allant dans le sens de morcellement (découpage) et de fusion de territoires, plusieurs questions de profilent. La première de ces questions à trait aux limites de ces nouvelles régions : Quelles réflexions sont à l’origine de ce nouveau découpage ? Quels critères ont été pris en compte pour redessiner la carte de la France ? Quel a été l’avis (volonté) des populations concernant ce projet de fusion des régions ? En partant de ces questions d’ordre général, l’on peut aussi s’interroger sur les conséquences politiques, administratives, économiques et sociales qui découleront de l’acte III de la décentralisation.

Ce projet de fusion des régions installera un débat essentiel sur l’avenir des solidarités qui existent déjà entre les territoires. L’on peut se demander si celles-ci n’en seront pas que plus fragilisées, en particulier au sein des petites et moyennes villes qui peinent parfois à trouver leur place dans un espace français mondialisé. Ou au contraire, cette réforme pourrait-elle susciter un dynamisme et une compétitivité nouvelle pour ces villes ?

Nous proposons enfin des questions générales pour inspirer le débat : Un redécoupage du territoire était-il essentiel ?Y a-t-il des non-dits derrières cette nouvelle configuration régionale ? Les régions y sont-elles préparées ? Comment ont été faits les choix des centralités ? En quoi cette nouvelle cartographie sera-t-elle plus pertinente que l’ancienne ?

Modalités de soumission

nombre de signes 500 mots,

propositions à envoyer aux adresses : 

  • nardjes.gheraibia@univ-poitiers.fr ;
  •  aboubacry.wade@univ-poitiers.fr ;
  • emilie.richard@univ-poitiers.fr

La date limite d'envoie des propositions avant le 25 septembre 2015.

Modalités de sélection

Il reviendra à l'ensemble des doctorants du laboratoire RURALITES qui se réunira pour faire la sélection des meilleures propositions.

Catégories

Lieux

  • Maison des Sciences de l’Homme et de la Société - 5 rue Théodore Lefèbvre
    Poitiers, France (86)

Dates

  • vendredi 25 septembre 2015

Mots-clés

  • réforme territoriale, fusion, région, ville, concurrence, solidarité, compétence

Contacts

  • Émilie Richard
    courriel : emilie [dot] richard [at] univ-poitiers [dot] fr
  • Nardjes Gheraibia
    courriel : nardjes [dot] gheraibia [at] univ-poitiers [dot] fr
  • Aboubacry Wade
    courriel : aboubacry [dot] wade [at] univ-poitiers [dot] fr

Source de l'information

  • Nardjes Gheraibia
    courriel : nardjes [dot] gheraibia [at] univ-poitiers [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Quelles conséquences de la nouvelle cartographie régionale sur l’organisation territoriale ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 07 mai 2015, http://calenda.org/326709