AccueilLa lexicographie argotique

La lexicographie argotique

Hier, aujourd'hui et demain

*  *  *

Publié le jeudi 30 avril 2015 par Céline Guilleux

Résumé

L'histoire de la lexicographie argotique est un sujet aussi fascinant que l'argot lui-même. L'étude systématique de l'argot serait pratiquement impossible sans la contribution des lexicographes, ceux qui, à travers l'histoire, ont enregistré et conservé des faits linguistiques d'une existence souvent éphémère dans les sous-cultures qui les ont engendrés. Ce numéro de la revue Argotica est consacré à la lexicographie argotique d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Annonce

Argumentaire

L'histoire de la lexicographie argotique est un sujet aussi fascinant que l'argot lui-même. L'étude systématique de l'argot serait pratiquement impossible sans la contribution des lexicographes, ceux qui, à travers l'histoire, ont enregistré et conservé des faits linguistiques d'une existence souvent éphémère dans les sous-cultures qui les ont engendrés. Ce numéro de la revue Argotica est consacré à la lexicographie argotique d'hier, d'aujourd'hui et de demain, en proposant un certain nombre de sujets tels que :

  1. l'étude comparative de la lexicographie argotique des grandes cultures occidentales (origines et l'évolution) ;
  2. la migration des termes d'argot, d'une culture / langue à l'autre, à différentes périodes historiques, perceptible grâce au travail de la lexicographie ;
  3. la renaissance de la lexicographie argotique dans les anciens pays communistes, où l'argot a été considéré, pendant des décennies, comme un tabou
  4. l'état courant de la lexicographie argotique dans différentes cultures nationales,

Il s'agit aussi de répondre à certaines interrogations sur l'avenir de ce domaine de la linguistique :

  1. est-ce que nous pouvons parler d'un argot globalisé ou de la tendance à la mondialisation de certains langages utilisés dans le « village global » créé par l'Internet ? ;
  2. est-ce qu'on peut parler d'une expansion de l'impérialisme linguistique, d'une domination de l'anglais, aussi au niveau de l'argot ? ;
  3. est-ce qu'il existe, dans les anciens pays communistes, la tendance inverse de la mondialisation, à savoir la floraison sans précédent de l'argot local, « de terroir » ?
  4. dans les conditions de la dynamique actuelle de toutes les langues, peut-on avoir un dictionnaire d'argot écrit par un seul auteur ou la mise en ouvre de ce type d'activité est-elle devenue ou ne sera-t-elle possible qu'en équipe ? (voir, par exemple, l'apparition des dictionnaires « urbains », collectifs et anonymes, dans différentes cultures) ;
  5. est-ce qu'on peut maintenant parler d'une offensive de l'argot dans l'espace public et de la suppression des frontières traditionnelles entre l'argot et la langue littéraire généralement acceptée ?

Ce ne sont que quelques suggestions, les auteurs étant invités à proposer des articles orientés soit vers la présentation des éléments spécifiques de l'argot de différentes cultures, soit vers l'interaction entre les cultures, visible dans la migration de l'argot, ou bien vers les tendances à la mondialisation mentionnées ci-dessus.

Calendrier 

  • 31 août 2015 : envoi des propositions

  • 10 septembre 2015 : évaluation et notification aux auteurs
  • 10 décembre 2015 : envoi des articles
  • 30 décembre 2015 : envoi des articles qui ont eu besoin de modifications
  • 31 janvier 2016 : publication en ligne de la revue

Modalités de soumission

  • nom et prénom de l'auteur
  • affiliation université / établissement, faculté, département, équipe d'accueil, etc.)
  • titre de la proposition
  • résumé (200-250 mots)
  • 3-5 mots-clés
  • bibliographie minimale (5 titres)

Contacts pour l’envoi des propositions :

  • George VOLCEANOV, Responsable du numéro (pour les propositions en anglais et en roumain) :  geovolceanov@yahoo.com
  • Laurenţiu Bălă (pour les propositions en français, en italien et en espagnol) : lbala@central.ucv.ro 

Comité scientifique

  • Dominique Jeannerod, Queen’s University, Belfast (Northern Ireland)
  • Ioan Milică, Universitatea „Alexandru Ioan Cuza”, Iași (România)
  • Andrzej Napieralski, Uniwersytet Łódzki (Polska)
  • Montserrat Planelles Iváñez, Universidad de Alicante (España)
  • Alena Podhorná-Polická, Masarykova Univerzita, Brno (Česká republika)
  • Rachele Raus, Università degli Studi di Torino (Italia)
  • Anda Rădulescu, Universitatea din Craiova (România)
  • Ghislaine Rolland-Lozachmeur, Université de Bretagne Occidentale, Brest (France)
  • Fernande Elisabeth Ruiz Quemoun, Universidad de Alicante (España)
  • Marc Sourdot, Université « René Descartes » Paris V (France)
  • Dávid Szabó, Eötvös Loránd Tudományegyetem (ELTE), Budapest (Magyarország)
  • George Volceanov, Universitatea „Spiru Haret”, București (România)
  • Francis Yaiche, Université « René Descartes » Paris V (France)
  • Rodica Zafiu, Universitatea din București (România)

Catégories

Lieux

  • Université de Craiova, Faculté des Lettres, Centre de Recherches Argotologiques, 13, Al.I. Cuza
    Craiova, Roumanie (200585)

Dates

  • lundi 31 août 2015

Mots-clés

  • argot, lexicographie, dictionnairique

Contacts

  • Laurențiu Bălă
    courriel : lbala [at] central [dot] ucv [dot] ro

URLS de référence

Source de l'information

  • Laurențiu Bălă
    courriel : lbala [at] central [dot] ucv [dot] ro

Pour citer cette annonce

« La lexicographie argotique », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 30 avril 2015, http://calenda.org/326899