AccueilUne modernité inquiète : les arts en Italie (1900-1940)

*  *  *

Publié le mardi 05 mai 2015 par Céline Guilleux

Résumé

À l'occasion des expositions Dolce Vita ? Du Liberty au design italien (1900-1940) et Adolfo Wildt. Le dernier symboliste, une journée est consacrée à la sculpture et aux arts décoratifs italiens pendant une période où les styles foisonnent et façonnent une modernité complexe. Cette journée se conclura par une rencontre exceptionnelle avec deux grandes figures du design, Gaetano Pesce et Alessandro Mendini, qui évoquera l'influence du passé sur leur propre création.

Annonce

Présentation

À l'occasion des expositions Dolce Vita ? Du Liberty au design italien (1900-1940) et Adolfo Wildt. Le dernier symboliste, une journée est consacrée à la sculpture et aux arts décoratifs italiens pendant une période où les styles foisonnent et façonnent une modernité complexe. Cette journée se conclura par une rencontre exceptionnelle avec deux grandes figures du design, Gaetano Pesce et Alessandro Mendini, qui évoquera l'influence du passé sur leur propre création.

Programme

  • 9h45 : Introduction par lescommissaires des deux expositions : Guy Cogeval, président des musées d'Orsay et de l'Orangerie ; Beatrice Avanzi, conservateur, musée d'Orsay ; Ophélie Ferlier, conservateur sculpture, musée d'Orsay
  • 10h15 : Les arts décoratifs en Italie 1900-1940 : une périodisation. Valerio Terraroli, università degli Studi, Vérone
  • 10h35 : Quelques réflexions sur les enjeux idéologiques de la notion de "synthèse" dans l'art italien (1900-1940), Lucia Piccioni, EHESS/ Centre allemand d'Histoire de l'art, Paris
  • 10h55: Discussion/Pause
  • 11h25: Wildt Art Déco ? Sa participation à l’Exposition des Arts décoratifs de 1925, Dominique Jarrassé, université Bordeaux Montaigne 
  • 11h45 : Rodin et les sculpteurs italiens, Antoinette Le Normand-Romain, Institut national d'histoire de l'art (INHA), Paris
  • 12h05 : Discussion
  • 14h30 : Artistes, artisans et industriels : leur rôle dans les arts décoratifs italiens au début du XXe siècle, Irene de Guttry et Maria Paola MainoArchivi delle Arti Applicate del XX secolo
  • 14h50 : Adolfo Wildt l’intempestif, une modernité Autre, Paul-Louis Rinuy, université Paris 8
  • 15h10: Discussion/Pause
  • 15h40: Fausto Melotti et Lucio Fontana, l’esprit et la matière dans le sillage de Wildt, Luca Massimo Barbero, Istituto di Storia dell’Arte, Fondazione Giorgio Cini, Venise 
  • 16h00: Les artistes italiens et le fascisme, Fabio Benzi, università Gabriele D'Annunzio, Chieti-Pescara
  • 16h20 : Discussion

19h : Rencontre avec deux grandes figures du design italien

  • Avec : Gaetano Pesce, architecte et designer et Alessandro Mendini, architecte et designer
  • Modération : Giampiero Bosoni, professeur d’architecture intérieure et d’histoire du design, Ecole Politechnico, Milan
  • En présence de Pierangelo Caramia, architecte et designer, traducteur des Ecrits d’Alessandro Mendini, Les Presses du réel, 2014.

Les communications en italien feront l’objet d’une traduction simultanée.

Lieux

  • Entrée Porte C - Musée d'Orsay, 62 rue de Lille
    Paris, France (75007)

Dates

  • jeudi 21 mai 2015

Mots-clés

  • art décoratif, sculpture, design

URLS de référence

Source de l'information

  • Laure Papon
    courriel : laure [dot] papon [at] musee-orsay [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Une modernité inquiète : les arts en Italie (1900-1940) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 05 mai 2015, http://calenda.org/327303