AccueilNicolas Dezède et son œuvre

Nicolas Dezède et son œuvre

Nicolas Dezède and his work

Un compositeur au temps des Lumières

An Enlightenment composer

*  *  *

Publié le mardi 15 décembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque s’intéresse à l’œuvre de Nicolas Dezède, qui comprend une vingtaine d'opéras composés entre la fin de l’Ancien Régime et la Révolution française. Il sera question de dramaturgie, de livrets, de sources musicales, de procédés dramatiques, mais également de produits dérivés ou d’héritages. Premier volet d'un triptyque consacré à ce compositeur qui ne connaissait pas son véritable nom, ce colloque sera suivi d'un deuxième organisé à Paris en mai 2016 autour de la réception de ses œuvres et d'un troisième organisé à Rouen en 2017 autour de la diffusion de ses œuvres dans les départements et à l’étranger.

Annonce

Argumentaire

Les Trois fermiers (1777), Blaise et Babet (1783) et Alexis et Justine (1785) figurent parmi les plus grands succès de Nicolas Dezède (1740/5-1792) et du répertoire de l’Opéra-Comique entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. De ses vingt opéras, Julie (1772) a également été rendu célèbre par les variations que Mozart composa sur l’air « Lison dormait dans un bocage » (K. 264). Fétis écrivait en 1837 qu’« on ignore quelle fut sa patrie » (Biographie générale de la musique, Bruxelles, Méline, Cans et compagnie, 1837, t. III, p. 302) : était-il le fils illégitime d’un prince allemand – de Frédéric II de Prusse, comme on peut le lire parfois – ou était-il né à Lyon ? Lui-même signait ses partitions « De Z. », « D. Z. » ou encore « Dezède » car il ne connaissait pas ses origines. Fétis rapporte également qu’à son arrivée à Paris, « il jouissait […] d’une pension de vingt-cinq mille francs, qui fut doublée à sa majorité. Désirant connaître les auteurs de ses jours, il s’adressa à son notaire ; mais celui-ci le prévint que ses démarches seraient inutiles, et qu’en les continuant il s’exposerait à perdre son revenu. Il ne tint compte de cet avis, continua ses recherches, ne découvrit rien, et fut privé de sa pension. Ce fut alors qu’il songea à tirer parti de ses talents pour assurer son existence. »

Ce colloque s’intéresse à l’œuvre de Nicolas Dezède qui comprend une vingtaine d’opéras composés entre la fin de l’Ancien Régime et la Révolution française. Il sera question de dramaturgie, de livrets, de sources musicales, de procédés dramatiques, mais également de produits dérivés ou d’héritages. Premier volet d’un triptyque consacré à ce compositeur, ce colloque sera suivi d’un deuxième organisé à Paris en mai 2016 autour de la réception de ses œuvres et d’un troisième organisé à Rouen en 2017 autour de la diffusion de ses œuvres dans les départements et à l’étranger.

Colloque organisé par Joann Élart (université de Rouen) et Patrick Taïeb (université de Paul-Valéry Montpellier), avec le soutien de leurs laboratoires, le Groupe de Recherche d’HIStoire (GRHIS, EA 3831) et l’Institut de Recherche sur la Renaissance, l’âge Classique et les Lumières (IRCL, UMR 5186).

Programme

Jeudi 21 mai

Université Paul-Valéry Montpellier
Site Saint-Charles, Salle des colloques 1
Rue du Professeur Henri Serre
Montpellier

14h Accueil et ouverture

Procédés d’écriture

Modérateur : Joann Élart

  • 14h30 Maxime Margollé & Benjamin Pintiaux : Les procédés comiques dans Blaise et Babet, Les Trois Fermiers, Julie & Alexis et Justine
  • 15h15 Franck Salaün : Boutet de Monvel, librettiste et auteur dramatique
  • 16h Michel Noiray : La « suite » comme notion dramatico-musicale

Dezède en Révolution

Modérateur : Jean-Pierre Schandeler

  • 17h Michael Fend : Dezede’s revolutionism
  • 17h45 Joann Élart : Un opéra-comique inédit du citoyen Dezède : L’Intrigant sans le vouloir (1794)

Vendredi 22 mai

Université Paul-Valéry Montpellier
Théâtre de la Vignette
Route de Mende
Montpellier

Diffusion et produits dérivés

Modérateur : Michel Noiray

  • 9h Herbert Schneider : Les traductions d’opéras de Dezède en allemand
  • 9h45 Jean Gribenski : Variations de Mozart & autres produits dérivés de l’œuvre de Dezède

De père en fille, de l’Opéra-Comique à l’Opéra

Modérateur : Bénédicte Louvat-Molozay

  • 10h45 Raphaëlle Legrand : Tel père, telle fille ? Lucette et Lucas de Nicolas Forgeot & Florine Dezède (1781)
  • 11h30 Solveig Serre : Dezède à l’Académie royale de musique

Conférence-spectacle

  • 14-16h Patrick Taïeb Conférence-spectacle d’après Julie (1772) de Dezède

Mise en scène : Sophie Saada ; Inter symphonique de Montpellier dirigé par Clément Lanfranchi

Lieux

  • Site Saint-Charles, salle des colloques | Théâtre de la Vignette - 1, rue du professeur Henri Serre | route de Mende
    Montpellier, France (34)

Dates

  • jeudi 21 mai 2015
  • vendredi 22 mai 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • opéra, opéra-comique, académie royale de musique, Nicolas Dezède, musique, musicologie

Contacts

  • Joann Élart
    courriel : joann [dot] elart [at] univ-rouen [dot] fr
  • Taïeb Patrick
    courriel : patrick [dot] taieb [at] univ-montp3 [dot] fr

Source de l'information

  • Joann Élart
    courriel : joann [dot] elart [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Nicolas Dezède et son œuvre », Colloque, Calenda, Publié le mardi 15 décembre 2015, http://calenda.org/327672