AccueilD'Adonis à Alexandre. Cartographie du masculin de la Renaissance aux Lumières dans les littératures européennes

*  *  *

Publié le lundi 11 mai 2015 par Céline Guilleux

Résumé

L'objet de ce colloque sera « l'homme en tous genres » (pour reprendre le titre du livre dirigé par Gary Ferguson, L'homme en tous genres : Masculinités, textes et contextes, 2009) à travers les littératures de la Renaissance jusqu'aux Lumières. L'objectif est d'arpenter la sphère du masculin afin d'en proposer une cartographie : quelles en sont les frontières et les différentes contrées ? Qui fixe les bornes, qui les franchit, comment se meuvent-elles et en fonction de quels critères, quels sont les no man's land du masculin ?

Annonce

Argumentaire

En juin 2012, le colloque comparatiste « Fiction(s) du masculin » s’est donné pour objet d'offrir des perspectives sur ces représentations dans les littératures du XIXe au XXe siècle, afin de montrer à quel point l’identité masculine était soumise à des projections culturelles variables. Nous souhaitons prolonger le questionnement vers les siècles antérieurs, plus particulièrement à un moment où les sexes et leurs attributions se sont redéfinis pour prendre une forme moderne dont nous héritons encore aujourd’hui.

L'objet de ce colloque sera donc « l'homme en tous genres » (pour reprendre le titre du livre dirigé par Gary Ferguson, L'homme en tous genres : Masculinités, textes et contextes, 2009) à travers les littératures de la Renaissance jusqu'aux Lumières. L'objectif est d'arpenter la sphère du masculin afin d'en proposer une cartographie : quelles en sont les frontières et les différentes contrées ? Qui fixe les bornes, qui les franchit, comment se meuvent-elles et en fonction de quels critères, quels sont les no man's land du masculin ?

Programme

Jeudi 4 juin 2015,

Sorbonne, amphithéâtre Cauchy (esc. E ou F au 3e étage)

  • 13h30 Accueil des participants.
  • 13h45 Véronique Gély, Anne Debrosse, Marie Saint Martin, Aurélia Tamburini : Introduction.

Les qualités du masculin I : Normes

Présidente de séance : Florence Dupont

  • 14h00 Ariane Bayle (Université Lyon 3) : « La figure du bon médecin et le modèle héroïco-viril au début de l'époque moderne (textes médicaux / textes littéraires) ».
  • 14h45 Françoise Le Borgne (Université Blaise-Pascal) : « Les Amérindiens au XVIIIe siècle : des hommes sans virilité ? »
  • 15h30 Pause.

Président de séance : Jean-Christophe Abramovici

  • 16h00 Barbara Muller (Université de Strasbourg) : « “Cesse, mon frère, je te prie : et ne joue pas avec ce langage efféminé sur un sujet aussi sérieux.” : la virilité des métaphores dans les romances de William Shakespeare. »
  • 16h45 Nina Hugot (Université Paris-Sorbonne) : « « Monstre-toy non point femme, mais homme » : le masculin et sa représentation dans la tragédie humaniste ».
  • 17h30 Jean-François Lattarico (Université Lyon 3) : « Aux frontières du masculin. L'androgynie (anti)-héroïque dans les premiers romans italiens du XVIIe siècle ».
  • 19h00 Repas
  • 20h30 : Spectacle. Les Silencieuses, Sorbonne, amphithéâtre Richelieu. Texte et jeu : Nicolas Raccah. Co‐conception et mise en scène : Frédérique Ait‐Touati.

Vendredi 5 juin 2015

salle 35 de la Maison de la Recherche

Les qualités du masculin II : Déviances

9h00 : accueil des participants

Présidente de séance : Caroline Fischer

  • 9h30 Gary Ferguson (University of Delaware) : « Jeanne Flore pédéraste ».
  • 10h15 Charlotte Simonin (Lycée Poincaré, Nancy) : « D’Aza à Ziman, en passant par l’Autre Moi, Charmant, Clerval, Disenteuil, Doudou et Trazile : figures du masculin selon Françoise de Graffigny ».
  • 11h00 Discussion et pause

Présidente de séance : Véronique Gély

  • 11h15 François Lecercle (Université Paris-Sorbonne) : « La masculinité inquiète du théâtrophobe sur le travesti dans les polémiques contre le théâtre ».
  • 12h00 Caroline Fischer (Université de Pau et des Pays de l'Adour) : « L'homme qui par la bouche des femmes critiquait les hommes ».
  • 12h45 Repas

Présidente de séance : Ariane Bayle

  • 14h00 Delphine Amstutz (Université Paris-Sorbonne) : « Le favori travesti dans les romans de l’âge baroque. »
  • 14h45 Emmanuel Buron (Université Rennes 2) : « Les figures de l'homme dans les tragédies humanistes ».
  • 15h30 Pause

Président de séance : Gary Ferguson

  • 16h00 Nathalie Grande (Université de Nantes) : « Masculinité rêvée : la végétalisation des héros chez les conteuses au tournant des XVIIe-XVIIIe siècles ».
  • 16h45 Marie-Pierre Harder (Université Paris-Sorbonne) : « Être ou ne pas être un homme : Mythopoétique comparée d’une virilité “en crise” dans les (re)configurations discursives de la fable d’Hercule à la croisée des chemins, de la Renaissance aux Lumières ».

Samedi 6 juin 2015

salle des Actes de la Sorbonne

  • 9h00, accueil des participants.

Des corps qui comptent I : Sexualités

Présidente de séance : Nathalie Grande

  • 09h30 Cyril Gendry (Université Paris-Sorbonne) : « Parler d’amour entre hommes à la Renaissance : Achille et Patrocle comme modèle ».
  • 10h15 Dominique Bertrand (Université Blaise-Pascal) : « Dassoucy, un « mâle étrange » en mal de reconnaissance : trouble dans la représentation sexuelle ».
  • 11h00 Discussion et pause

Président de séance : François Lecercle

  • 11h15 Audrey Gilles-Chikhaoui (Université d'Aix-Marseille) : « Le corps masculin érotisé dans L’Heptaméron ».
  • 12h00 Colt Segrest (Universidad Carlos III) : « Représentations de la sexualité masculine amérindienne en Nouvelle Espagne au XVIe siècle ».
  • 12h45 Repas

Des corps qui comptent II : Le masculin et la virilité

Présidente de séance : Florence Lotterie

  • 14h00 Pierre Maréchaux (Université de Nantes) : « Pour ce que le muscle est le propre de l'homme : le culturisme masculin dans la République des lettres. »
  • 14h45 Raphaelle Brin (Université Paris-Sorbonne) : « Casanova : icône virile ? Enjeux et limites d’un “mythe sexuel”. »
  • 15h30 discussion et pause

Président de séance : Frédéric Regard

  • 16h00 Laëtitia Dion (Université Lumière Lyon 2) : « Hommes dévirilisés dans le roman Philandre de Jean Des Gouttes (1544) ».
  • 16h45 Natacha Salliot (Université Paris-Sorbonne) : « Les déplacements du masculin dans la littérature de dévotion (France, 1600-1620) ».

Lieux

  • université Paris Sorbonne
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 04 juin 2015
  • vendredi 05 juin 2015
  • samedi 06 juin 2015

Mots-clés

  • genre, littérature comparée, masculin

Contacts

  • Marie Saint Martin
    courriel : saintmartin [dot] marie [at] orange [dot] fr

Source de l'information

  • Marie Saint Martin
    courriel : saintmartin [dot] marie [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« D'Adonis à Alexandre. Cartographie du masculin de la Renaissance aux Lumières dans les littératures européennes », Colloque, Calenda, Publié le lundi 11 mai 2015, http://calenda.org/327760