AccueilLes salles à auges dans l’architecture de l’Antiquité tardive, entre Afrique et Proche-Orient

*  *  *

Publié le mardi 12 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

Parmi les bâtiments abritant des auges en pierre taillée qui parsèment les sites archéologiques de Tunisie et d’Algérie, un groupe se distingue : construits en grand appareil très soigné, ces édifices abritent des rangées d’auges et sont appelés « monuments » ou « salles à auges » par les archéologues. Manifestement édifiés à l’époque tardo-antique (IVe-VIIe siècle), leur fonction reste énigmatique : après avoir été interprétés comme des églises transformées en écurie, ou l’inverse, prime aujourd’hui l’idée qu’ils aient abrité des activités à vocation économique, liées à l’échange de denrées ou d’objets (distributions, collectes, dépôts...). L’objectif de cette rencontre est de confronter les études réalisées sur divers édifices à auges à travers le monde méditerranéen pour comparer leurs caractéristiques architecturales et dégager de possibles similitudes et, en considérant leur environnement archéologique, d’identifier les activités spécifiques qui leur seraient liées.

Annonce

Argumentaire

Parmi les bâtiments abritant des auges en pierre taillée qui parsèment les sites archéologiques de Tunisie et d’Algérie, un groupe se distingue : construits en grand appareil très soigné, ces édifices abritent des rangées d’auges et sont appelés « monuments » ou « salles à auges » par les archéologues. Dans la région d’Haïdra (Tunisie) et de Tébessa (Algérie), ils ont été mis en évidence par Noël Duval au cours des années 1970. Les caractéristiques architecturales de ces monuments, construits selon un plan à trois nefs séparées par deux rangées d’auges, la nef centrale le plus souvent terminée par une abside, laissent penser qu’il s’agit d’édifices publics. Manifestement édifiés à l’époque tardo-antique (IVe-VIIe siècle), leur fonction reste énigmatique : après avoir été interprétés comme des églises transformées en écurie, ou l’inverse, prime aujourd’hui l’idée qu’ils aient abrité des activités à vocation économique, liées à l’échange de denrées ou d’objets (distributions, collectes, dépôts...). D’autres monuments à auges ont été inventoriés ou fouillés également en Libye et en Égypte. Des bâtiments similaires ont été reconnus au Proche-Orient : en Syrie, en Jordanie, en Israël et en Palestine, particulièrement dans le Néguev, beaucoup de salles dotées de rangées d’auges, bâties elles aussi en bel appareil, appartiennent à des maisons-fermes de villages, s’insèrent dans des demeures urbaines, dans des ensembles à vocation semi-religieuse, comme les auberges de pèlerins, ou dans des contextes palatiaux. Ces constructions ont été identifiées comme étant des écuries. Dans ces deux espaces géographiques, l’Afrique et le Proche- Orient, la tradition d’interprétation pour ces « monuments à auges » est donc différente.

L’objectif de cette rencontre est de confronter les études réalisées sur divers édifices à auges à travers le monde méditerranéen pour comparer leurs caractéristiques architecturales et dégager de possibles similitudes et, en considérant leur environnement archéologique, d’identifier les activités spécifiques qui leur seraient liées. 

Programme

Vendredi 29/05

Matin

9h15 Accueil des participants

9h45 Ouverture : Michel BERTRAND (Directeur de la Casa de Velázquez)

Présidence de séance : Fathi BÉJAOUI (Institut national du patrimoine de Tunisie)

10h-11h Introduction : François BARATTE (Université Paris 4 Sorbonne)

  • Cinzia VISMARA (Università degli Studi di Cassino e del Lazio Meridionale) : Premières notes sur les bâtiments à fonction économique en Afrique

Pause

11h30-12h30

  • Samira SEHILI (Université de la Manouba, Tunis) : Auges et huileries dans les Hautes Steppes tunisiennes
  • Mouna HERMASSI (Institut national du patrimoine de Tunisie) : Réflexions sur les monuments à auges dans la région de Thelepte

Après-midi

Présidence de séance : François VILLENEUVE (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

14h-15h30

  • Pauline PIRAUD-FOURNET (Université Paris 4 Sorbonne) et Marie-Françoise BOUSSAC (Université Paris 10 Ouest Nanterre La Défense) : Salles à auges antiques de Syrie du Sud, de Jordanie et d’Égypte
  • Tahar GHALIA (Institut national du patrimoine de Tunisie) : Étude des cas attestés dans les villae de Sidi Ghrib (région de Borg El Amri) et de Demna Wadi Arremel (région de Bouachir)
  • Jean-Luc BISCOP (Ministère de la Culture et de la Communication /UMR 8167 (CNRS, Orient & Méditerranée, Paris)) : Les bâtiments à mangeoires de Saint-Syméon. Voyageurs et marchandises

Pause

16h-17h30

  • Gideon AVNI (Israel Antiquities Authority / Hebrew University of Jerusalem) : Stable Houses in Byzantine and Early Islamic Palestine. Their Function and Chronology
  • Amandine CRISTINA (Université Paris 10 Ouest Nanterre La Défense) : La conformation des equitii de l’Afrique romaine d’après les sources iconographiques et littéraires
  • Margaux SPRUYT (Université Paris 4 Sorbonne) : Le grand bâtiment à auges de Haïdra : des écuries ? 

Samedi 30/05

Matin

Présidence de séance : Philipp VON RUMMEL (Deutsches archäologisches Institut, Berlin)

9h30-11h

  • Nabil KALLALA (Institut national du patrimoine de Tunisie), Aziz MILED (Institut national du patrimoine de Tunisie) et Sarhane CHERIF (Université du 9 avril de Tunis) : Le monument à auges d’Althiburos : nouvelle interprétation
  • Gérard CHARPENTIER (USR 3439 (CNRS, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, Lyon)) : Les bâtiments à auges dans les campagnes de la Syrie du Nord
  • Fathi BÉJAOUI (Institut national du patrimoine de Tunisie) et Zénaïde LECAT (UMR 8167 (CNRS, Orient & Méditerranée, Paris)) : Les salles à auges et les édifices « fortifiés » des Hautes Steppes tunisiennes

Pause

11h30-12h30

  • Joseph PATRICH (Institute of Archaeology / Hebrew University of Jerusalem) : Storage and distribution of foodstuff in Late Antiquity: The Case of Caesarea Maritima
  • Elzbieta JASTRZEBOWSKA (Uniwersytet Warszawski (Pologne)) : Constructions à « auges » en Cyrénaïque et à Chypre

Après-midi

Présidence de séance : Jean-Pierre SODINI (Membre de l’Institut)

14h-15h30

  • François BARATTE (Université Paris 4 Sorbonne) : Un monument à auges ? « L’église du prêtre Alexandre » à Bulla Regia
  • Dominique PIERI (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Collège de France) : Deux bâtiments d’accueil à l’entrée du sanctuaire paléochrétien de Saint-Syméon (Syrie)
  • Elsa ROCCA (Alexander von Humboldt Stiftung), Fathi BÉJAOUI (Institut national du patrimoine de Tunisie) et Céline HUGUET (UMR 7299 (CNRS, Centre Camille Jullian, Aix-en-Provence) : Un second monument à auges dans le quartier Nord-est d’Ammaedara (Haïdra, Tunisie)

Pause

16h-17h

  • Jean-Claude GOLVIN (UMR 5607 (CNRS, Ausonius, Bordeaux)) : Réflexion relative à la fonction des monuments à auges

Conclusions : Cinzia VISMARA (Università degli Studi di Cassino e del Lazio meridionale) 

Coordination

  • François BARATTE (Université Paris 4 Sorbonne),
  • Elsa ROCCA (Alexander von Humboldt Stiftung),
  • Pauline PIRAUD-FOURNET (Université Paris 4 Sorbonne)

Organisation

  • École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid),
  • UMR 8167 (Orient & Méditerranée, Paris)

Collaboration

  • Colegio de España,
  • Université Paris 4 Sorbonne,
  • École doctorale 124,
  • Mission archéologique à Haïdra

Lieu

29-30 mai 2015, au COLEGIO DE ESPAÑA, cité internationale, 7E Boulevard Jourdan, 75014 PARIS

Lieux

  • Colegio De España, cité internationale - 7E Boulevard Jourdan
    Paris, France (75014)

Dates

  • vendredi 29 mai 2015
  • samedi 30 mai 2015

Mots-clés

  • auges, Afrique, Proche-Orient, époque romaine, Antiquité tardive, écurie, collectes, dépôts, Tunisie, Algérie, Egypte, Jordanie, Israel, Palestine, Syrie

Contacts

  • Pauline Piraud-Fournet
    courriel : p [dot] piraudfournet [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Pauline Piraud-Fournet
    courriel : p [dot] piraudfournet [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les salles à auges dans l’architecture de l’Antiquité tardive, entre Afrique et Proche-Orient », Colloque, Calenda, Publié le mardi 12 mai 2015, http://calenda.org/328112