AccueilFormation artistique transnationale au XIXe siècle

Formation artistique transnationale au XIXe siècle

Transnationale Künstlerausbildung im 19. Jahrhundert

*  *  *

Publié le mardi 12 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

L’équipe du projet de recherche ArtTransForm (Technische Universität Berlin / université François-Rabelais Tours, 2010-2015) organise un colloque conclusif sur le phénomène de la formation artistique transnationale au XIXe siècle. La mobilité des artistes au moment de leur formation joue un rôle crucial dans la construction biographique mais aussi dans le regard posé sur d'autres pratiques, d'autres milieux artistiques et professionnels et d'autres possibilités d'expression personnelle. Elle redessine enfin une géographie artistique différente des écoles nationales habituellement décrites dans les manuels.

Annonce

Programme

Projet ArtTransForm (ANR/DFG - Université François-Rabelais, Tours/ TU Berlin)

Paris, Centre allemand d’histoire de l’art, 28-29 mai 2015

Salle Julius Meier-Graefe 

28 MAI 2015

9h00 Accueil Thomas Kirchner (directeur du Centre allemand d‘histoire de l’art)

9h15 Introduction France Nerlich (Université François Rabelais, Tours), Bénédicte Savoy (TU Berlin)

ÉCOLE NATIONALE VS. FORMATION TRANSNATIONALE

Présidence de séance : Bénédicte Savoy, Technische Universität Berlin

  • 10h00 Gerrit Walczak, Technische Universität Berlin „The American School“: Die transatlantische Ausbildungsmigration nach London und Paris, 1780-1830
  • 10h30 Marina Vidas, Royal Library, Copenhague, The Paris Sojourn of Christoffer Wilhelm Eckersberg: 1810-1813

11h00 à 11h15 Pause

  • 11h15 Foteini Vlachou, Instituto de História da Arte, Universidade Nova de Lisboa, „…if I fail, then I’m lost!“ Columbano Bordalo Pinheiro in Paris (1881-1883, 1910, 1913). A Lifelong Education?
  • 11h45 Fernanda Pitta, Pinacoteca do Estado de São Paulo, Brésil, The narratives of Brazilian art in the light of the experiences of young Brazilian artists in the years 1870-1890: transnational experiences as strategies for a national construction in art

12h15 Discussion

13h00 à 14h30 Déjeuner

TRANSFERTS DE MÉTHODE ET THÉORIE DE L’ENSEIGNEMENT

Présidence de séance Eleonora Vratskidou, Technische Universität Berlin

  • 14h30 Susanne Müller-Bechtel, Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn, Zur Praxis des akademischen Aktstudiums in Rom in der zweiten Hälfte des 18. Jahrhunderts
  • 15h00 Claudia Denk, Christoph Heilmann Stiftung/ Städtische Galerie im Lenbachhaus, München, „… das Werk von einem Künstler für Künstler ...“Valenciennes‘ Handbuch für den neuen Landschaftsmaler und seine Übersetzung von Johann Heinrich Meynier
  • 15h30 Elena Chestnova, Università della Svizzera italiana, Mobile Educator - Morphing Theoretician. Gottfried Semper teaching in Germany and England

16h00 à 16h15 Pause

  • 16h15 Stéphanie Baumewerd, Technische Universität Berlin, Wilhelm Wach et la nouvelle école de Berlin – un „transfuge de l‘école française" ?
  • 16h45 Veronica Peselmann, Freie Universität Berlin, „'Das ist das Neueste aus Paris' - Das muss also nachgemacht werden.“ Zum Transfer maltechnischer Praktiken in die Berliner Hochschule der Bildenden Künste im ausgehenden 19. Jahrhundert
  • 17h15 Fábio D’Almeida, Universidade de São Paulo, Brésil/ Institut National d’Histoire de l’Art, Paris, La réforme de l'École des Beaux-Arts de Paris à Rio de Janeiro : réception et influence sur un élève brésilien

17h45 Discussion 

29 MAI 2015

STRATÉGIES TRANSNATIONALES - CONSTRUCTION DE CARRIÈRE

Présidence de séance : Béatrice Joyeux-Prunel, École normale supérieure

  • 9h30 Sylva van der Heyden, Technische Universität Berlin, „L’école des graveurs allemands“ – Transnationale Strategien gegen den langsamen Abstieg der Kupferstecherkunst in der 1. Hälfte des 19. Jahrhunderts
  • 10h00 Galina Mardilovich, Chercheuse indépendante, Russian Printmakers Go to Paris

10h30 à 11h00 Pause

  • 11h00 Mayken Jonkman, RKD-Netherlands Institute for Art History, Den Haag, The seduction of a young artist in Paris. The case of the Dutch artist Frederik Hendrik Kaemmerer and Goupil et cie.
  • 11h30 Nicolas Laurent, Université Paris Ouest Nanterre, La formation des sculpteurs russes à l’étranger (1870-1914) : Allemagne, Italie, France
  • 12h00 Pamela A. Ivinski, Chercheuse indépendante, Mary Cassatt, an American in Paris – and Rome, and Madrid, and Geneva...: The continental training of an Impressionist, 1865-1875

12h30 Discussion

12h45 à 14h00 Déjeuner

AU-DELÀ DE L’ATELIER. SOCIABILITÉS TRANSNATIONALES ET EFFET DE RÉSEAUX

Présidence de séance : France Nerlich, Université François-Rabelais, Tours

  • 14h00 René Hartmann, Tino Mager, Technische Universität Berlin „Fröhliche Stunden wollen wir in Paris erleben…“ Lektionen außerhalb der Ateliers
  • 14h30 Arnika Schmidt, Chercheuse indépendante, The Lure of Rome – Nino Costa (1826-1903) and transnational exchanges in mid-nineteenth century Italy

15h00 à 15h30 Pause

  • 15h30 Lisa Hackmann, Technische Universität Berlin, Im „kochenden Hexenkessel“ von Paris – Die Februarrevolution aus den Augen junger deutscher Maler
  • 16h00 Davy Depelchin, Musée Royaux des Beaux-Arts de Belgique/ Université de Gand, Paris, première étape vers un cosmopolitisme artistique : le cas du peintre belge Jean Portaels
  • 16h30 Emily Burns, Auburn University, USA, National or Cosmopolitan? : American Artists’ Clubs in Paris, 1890-1910

17h00 Discussion finale

Étudier la formation artistique transnationale au XIXe siècle. Méthodologies, moyens, enjeux

Lieux

  • Salle Julius Meier-Graefe - 45 rue des Petits-Champs
    Paris, France (75001)

Dates

  • jeudi 28 mai 2015
  • vendredi 29 mai 2015

Mots-clés

  • formation artistique, XIXe siècle, migration, transnationalité

Contacts

  • Gitta Ho
    courriel : gho [at] dt-forum [dot] org

Source de l'information

  • Gitta Ho
    courriel : gho [at] dt-forum [dot] org

Pour citer cette annonce

« Formation artistique transnationale au XIXe siècle », Colloque, Calenda, Publié le mardi 12 mai 2015, http://calenda.org/328128