AccueilPrendre soin : quels partenariats entre les professionnels, les patients et leurs proches ?

*  *  *

Publié le mardi 12 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

La collaboration interprofessionnelle est devenue une modalité fondamentale des pratiques contemporaines du soin. En effet, la recrudescence des maladies chroniques liées essentiellement au vieillissement de la population, les états souvent polypathologiques ou encore les situations complexes inhérentes aux états de dépendance ou à l’accompagnement de la fin de vie, requièrent une prise en charge globale et donc l’intervention de différents professionnels du soin. À cela s’ajoute la nécessité de mieux intégrer le patient à la démarche de soins et d’accompagnement qui, indubitablement, impacte sa vie. Ainsi, la construction, le partage et la mise en œuvre d’un projet de soins et d’accompagnement intégrant le patient sont devenus un enjeu éthique majeur des pratiques soignantes.

Annonce

 Programme

 8h30 : accueil

 9h00 : Ouverture de la journée : Thérèse Lebrun, Président-recteur délégué Santé-Social de l’Université Catholique de Lille et Jean-Philippe Cobbaut, Directeur du Centre d’Ethique Médicale

 9h10-9h30 : Introduction de la journée : Développer une pratique collective du soin : une démarche éthique d’apprentissage (Grégory Aiguier, CEM/DE)

  •  9h30-10h15 : Penser le contexte contemporain du soin : vieillissement, chronicité, dépendance. Nécessité d’une pratique collective du soin (Eliane Rothier Bautzer, Centre de Recherche Médecine, Sciences, Santé, Santé Mentale, Société, CERMES3, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, CNRS UMR 8211, INSERM U988, EHESS, Département des sciences de l’éducation)
  •  10h15-11h00 : Un patient partenaire du soin ? (Luigi Flora, patient-chercheur, PhD en sciences de l’éducation, conseiller pédagogique à la direction collaboration et partenariat patient, faculté de médecine de l’Université de Montréal, post doctorant de l’institut de recherche en santé publique de l’université de Montréal).

 11h00-11h15 : pause

 11h15-12h30 : Présentation du Modèle de Montréal. Une démarche concertée entre professionnels de la santé et patients.

  • Transformer les pratiques dans les milieux de soins vers une pratique collaborative en partenariat avec le patient et ses proches (Paule Lebel, Médecin spécialiste en santé publique, Professeure agrégée, Faculté de médecine. Co-directrice, Direction Collaboration et partenariat patient, Faculté de médecine, Université de Montréal)
  • Former les professionnels de demain à devenir des collaborateurs et partenaires de soins (Marie-Claude Vanier, pharmacienne, Professeure agrégée de clinique, Faculté de pharmacie. Présidente, Comité interfacultaire opérationnel de formation à la collaboration et au partenariat de soins de l’Université de Montréal. Clinicienne, Unité d’enseignement de médecine familiale, Cité de la santé de Laval.)

 14h-15h30 : ateliers

  • La collaboration interprofessionnelle dans le contexte des soins palliatifs (Animatrices : Rozenn Le Berre, CEM/DE et Catherine Minnaert, Infirmière en soins palliatifs CHRU de Lille)
  • La collaboration interprofessionnelle dans le contexte gériatrique (Animateurs : Dominique Jacquemin, CEM/DE, et Marie de Saint-Hubert, médecin gériatre, CHU Mont-Godinne/UCL)
  • La collaboration interprofessionnelle dans le contexte du handicap (Animateurs : Jean-Philippe Cobbaut, CEM/DE, et Bruno Pollez, médecin de réadaptation, GHICL)

 15h30-15h45 : Pause

 15h45-16h45 : restitution des ateliers par les animateurs sous forme de table ronde (animation et synthèse par Alain Loute, CEM/DE)

 16h45-17h00 : Conclusions et perspectives

Argumentaire

La collaboration interprofessionnelle est devenue une modalité fondamentale des pratiques contemporaines du soin. En effet, la recrudescence des maladies chroniques liées essentiellement au vieillissement de la population, les états souvent polypathologiques ou encore les situations complexes inhérentes aux états de dépendance ou à l’accompagnement de la fin de vie, requièrent une prise en charge globale et donc l’intervention de différents professionnels du soin. A cela s’ajoute la nécessité de mieux intégrer le patient à la démarche de soins et d’accompagnement qui, indubitablement, impacte sa vie. Ainsi, la construction, le partage et la mise en œuvre d’un projet de soins et d’accompagnement intégrant le patient sont devenus un enjeu éthique majeur des pratiques soignantes. Pour autant, développer une action collective de soin dans une logique d’empowerment du patient ne va pas de soi ! Différents facteurs, qui constituent à la fois des leviers mais aussi très souvent des freins à une pratique collective des soins doivent être questionnés. Qu’en est-il de la culture des acteurs du soin, de leur capacité communicationnelle et relationnelle ? En quoi les établissements de santé, dans leur philosophie et leur mode de management, favorisent-ils réellement une action collective ? Comment dépasser les cloisonnements professionnels qui semblent encore structurer les pratiques de soins et de la formation en santé ? Pourquoi certaines situations de soins favorisent-elles plus que d’autres une action collective ? Comment faire pour réellement associer le patient dans une logique de partenariat ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles cette journée d’étude tentera de répondre.

Lieux

  • IFsanté, Site Humanicité - rue Théodore Monod
    Lomme, France (59160)

Dates

  • jeudi 11 juin 2015

Mots-clés

  • action collective, patient-partenaire, éthique, empowerment, collabotation inteprofessionnelle, prendre soin

Contacts

  • Grégory Aiguier
    courriel : Gregory [dot] AIGUIER [at] univ-catholille [dot] fr

Source de l'information

  • Grégory Aiguier
    courriel : Gregory [dot] AIGUIER [at] univ-catholille [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Prendre soin : quels partenariats entre les professionnels, les patients et leurs proches ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 12 mai 2015, http://calenda.org/328377