AccueilGuerre, transgressions et sociétés

*  *  *

Publié le mercredi 20 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque traitera des pratiques transgressives en contexte de guerre. La transgression doit s’entendre ici au sens le plus large du terme non seulement comme acte de désobéissance mais aussi, plus communément, comme le dépassement d’une limite : vis-à-vis de l’autorité, d’un système de valeurs et de ses normes externes et internes, des traditions de toutes natures. La transgression peut être abordée en tant qu’expérience vécue, traumatique ou édifiante, dénoncée ou légitimée, dans un cadre civil ou militaire, au niveau individuel comme au niveau collectif voire étatique. Il s’agit aussi de penser la transgression en fonction de ses objectifs et de ses conséquences, des risques encourus, des solidarités (ré)activées ou mises à mal.

Annonce

Programme

Jeudi 28 mai,

amphithéâtre Doucet (Palais de la Recherche, 18 rue Chevreul, 69007 Lyon)

9h30 – accueil des participants et introduction

Séance 1 : Limites juridiques et éthiques de la guerre

  • 10h : Alexandre Jakubiec (doctorant en Histoire antique, ENS Lyon), « Justifier les transgressions religieuses en temps de guerre en Grèce à l’époque classique : quand la nécessité absout »
  • 10h30 : Loïc Cazaux (doctorant en Histoire médiévale, ATER Lyon 3), « Le comportement transgressif dans les armées française, anglaise et bourguignonne aux XIVe et XVe siècles et sa répression par le pouvoir royal et princier»
  • 11h : Alexis Cartonnet (Docteur en philosophie, professeur du secondaire, Triangle), « La transgression en stratégie, fait conjoncturel ou structurel ? »

11h30 : débat

12h-14h : déjeuner

Séance 1 (suite) : Limites juridiques et éthiques de la guerre,

  • 14h : Valeria Pansini (MCF Histoire, Université de Rennes, CERHIO), « Un système de défense peut-il être transgressif ? Les lignes de Torres Vedras (Portugal, 1810) »
  • 14h30 : Patrice Arnaud (Docteur en Histoire, professeur du secondaire, associé CNRS), « A-t-il existé des policiers allemands « humains » en France ? La Sipo-SD au regard de la question de la transgression »

15h : débat et pause

Séance 2 : Transgressions et genre

  • 15h45 : Véronique Garrigues (Docteure en histoire, professeur du secondaire, associée Framespa), « Les « femmes viriles » : un genre de transgression pendant les guerres de religion ? »
  • 16h15 : Charlotte Gobin (doctorante en Histoire contemporaine, Lyon 2, Larhra), « Devenir porteur.e de valise, une transgression multiple ? »
  • 16h45 : Aude-Marie Lalanne-Berbouticq (doctorante en histoire contemporaine, Nanterre), « « J’vas m’habiller en poule et toi en homme ». Transgressions et subversion fantasmée du modèle viril dans la France de la Grande Guerre »
  • 17h15 : Isabelle Delaunay (Docteure en sociologie, EHESS), « Les pratiques transgressives pendant la Grande Guerre : le cas du veuvage précoce, une parenthèse dans l’histoire du droit civil de la famille »

17h40 : débat et clôture de la première journée

Vendredi 29 mai

IEP de Lyon « Petit Amphi »

Séance 3 : Résister/Désobéir/dissimuler

  • 9h : Laurence Prempain (Doctorante en Histoire contemporaine, IEP, Larhra), « De la simple posture à la désobéissance : analyse de la typologie et de l’évolution des formes de transgression mises en œuvre par les ressortissant-e-s polonais-e-s face à l’exclusion. Lyon 1940-1944 »
  • 9h30 : Morgane Walter (doctorante en Histoire de l’Art contemporain, Paris I), « Le phénomène d’émigration intérieure en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale »
  • 10h : Pauline Flepp (doctorante en Lettres modernes, Paris IV), « Francis Ponge, ou le rejet d’une éthique de circonstance »

10h25 : débat et pause

  • 11h115 : Delphine Richard (Doctorante en Histoire contemporaine, IEP, Larhra), « La vie religieuse transgressive des juifs de France dans les camps de prisonniers de guerre en Allemagne »
  • 11h45 : Sébastien Châtillon (Doctorant en Histoire contemporaine, Lyon 2, Larhra), « Désobéir durant la Grande Guerre. Les stratégies d’évitement des combattants haut-savoyards »

12h10 : débat

12h40-14h30 : déjeuner

Séance 4 :  L’ordre militaire transgressé et transgressif

  • 14h30 : Philippe Salson (Docteur en Histoire, professeur du secondaire, CRID 14-18), « Transgresser l’ordre allemand dans l’Aisne occupée, 1914-1918 » (échelle)
  • 15h : Stéphane Weiss (Doctorant en Histoire contemporaine, IEP, Larhra), « Des pratiques transgressives au service de la refondation d’une armée en France en 1944-1945 »

15h30 – 17h : Débat autour du témoignage de Guillaume Ancel  (Cadre dirigeant, ancien officier de l’armée de terre, engagé dans l’opération Turquoise au Rwanda, auteur de Vents sombres sur le lac Kivu, TheBookEdition, 2014)

17h : conclusion du colloque

Lieux

  • Amphithéâtre Doucet | petit amphithéâtre, Sciences Po - 18 rue Chevreul | 14 Avenue Berthelot
    Lyon, France (69007)

Dates

  • jeudi 28 mai 2015
  • vendredi 29 mai 2015

Mots-clés

  • guerre, transgression, genre, société, ordre militaire

Contacts

  • Laurent Douzou
    courriel : l [dot] douzou [at] orange [dot] fr
  • Sylvaine Edouard
    courriel :

URLS de référence

Source de l'information

  • Claire Veyrunes
    courriel : claire [dot] veyrunes [at] ish-lyon [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Guerre, transgressions et sociétés », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 20 mai 2015, http://calenda.org/328528