AccueilLe théâtre palestinien contemporain : textes, jeux et enjeux

*  *  *

Publié le mercredi 03 juin 2015 par Elsa Zotian

Résumé

La difficulté de travailler sur le théâtre palestinien a laissé le champ de la recherche dans ce domaine vide, ou très peu fourni. Les études souffrent d’archives laconiques et d’un manque de ressources qui rend la documentation difficile. La production de savoirs sur le sujet se construit sur l’analyse de pratiques encore récentes dans le monde arabe et sur le terrain palestinien. L’histoire de l’expérience théâtrale en Palestine reste à écrire. Largement dépendante de la réunion de conditions matérielles spécifiques, la production en Palestine est présentée sans la régularité de saisons ou de festivals à la fréquence bien installée qui font habituellement l’activité théâtrale d’un pays. Depuis la construction du mur de séparation, Jérusalem-Est souffre d’un isolement dont n’est pas épargnée la scène du Théâtre National Palestinien/El-Hakawati fondé par François Abou Salem (1951-2011) en 1984, après la fondation de la troupe éponyme en 1977. Dans ce contexte particulier, les gens de théâtre en Palestine, hommes et femmes, s’attachent à définir dans quels termes la création est efficace ou nécessaire, tout en s’inscrivant dans les problématiques du théâtre mondial. Leur propre rôle constitue une question cruciale dans le processus de création au même niveau que celles d’ordre esthétique ou artistique. Malgré les difficultés, l’activité théâtrale palestinienne reste paradoxalement dynamique, ouverte sur les expériences menées dans le monde arabe et à l’international et inscrite dans les questionnements du théâtre mondial aux objectifs d’information et de prise de conscience des populations.

Annonce

L’Institut Français du Proche-Orient, la Ligue du Théâtre Palestinien, le Théâtre National Palestinien/El-Hakawati, l’Institut Français, l’Université de Bethléem organisent les 27, 28, 29 octobre 2015, le colloque « François Abou Salem », intitulé Le théâtre palestinien contemporain : textes, jeux et enjeux », à Bethléem et Jérusalem.

Argumentaire

La difficulté de travailler sur le théâtre palestinien a laissé le champ de la recherche dans ce domaine vide, ou très peu fourni. Les études souffrent d’archives laconiques et d’un manque de ressources qui rend la documentation difficile. La production de savoirs sur le sujet se construit sur l’analyse de pratiques encore récentes dans le monde arabe et sur le terrain palestinien. L’histoire de l’expérience théâtrale en Palestine reste à écrire. Largement dépendante de la réunion de conditions matérielles spécifiques, la production en Palestine est présentée sans la régularité de saisons ou de festivals à la fréquence bien installée qui font habituellement l’activité théâtrale d’un pays. Depuis la construction du mur de séparation, Jérusalem-Est souffre d’un isolement dont n’est pas épargnée la scène du Théâtre National Palestinien/El-Hakawati fondé par François Abou Salem (1951-2011) en 1984, après la fondation de la troupe éponyme en 1977. Dans ce contexte particulier, les gens de théâtre en Palestine, hommes et femmes, s’attachent à définir dans quels termes la création est efficace ou nécessaire, tout en s’inscrivant dans les problématiques du théâtre mondial. Leur propre rôle constitue une question cruciale dans le processus de création au même niveau que celles d’ordre esthétique ou artistique. Malgré les difficultés, l’activité théâtrale palestinienne reste paradoxalement dynamique, ouverte sur les expériences menées dans le monde arabe et à l’international et inscrite dans les questionnements du théâtre mondial aux objectifs d’information et de prise de conscience des populations.

Le colloque cherchera à questionner les pratiques d’écriture, de jeu et de représentation du théâtre palestinien contemporain. Il offrira aux chercheurs et aux praticiens l’occasion de questionner le passé, le présent et l’avenir de l’expérience palestinienne à la lumière de ses spécificités, le(s) statut(s) et les défis qui lui sont propres. Le colloque sera également un lieu de rencontre et d’échange pour les artistes, les praticiens et les chercheurs, pour mener une réflexion sur la situation actuelle du théâtre palestinien.

Cette réflexion s’articulera autour des thématiques suivantes :

Études théâtrales

  •  Quelles caractéristiques du théâtre palestinien constituent les éléments d’une définition du genre et que les études théâtrales permettent d’établir ?
  •  Quels sont les outils des études théâtrales pour l’étude du cas palestinien ?
  •  Quelle est la part des études théâtrales dans le développement d’un théâtre palestinien ?

Histoire

L’histoire du théâtre palestinien et les principales périodes dans le contexte des événements historiques : quelles sont les principales évolutions du théâtre palestinien au cours des quarante-cinq dernières années ? Une attention spéciale pourra être portée à François Abou Salem dont le travail demande à être étudié.

Les institutions officielles

  •  Comment améliorer le rôle des Ministères concernés et faire du théâtre une priorité ?
  •  Quel est le rôle des institutions officielles et politiques dans le développement du théâtre palestinien ?
  •  Comment développer une culture du théâtre en Palestine ?
  •   Comment arriver à une culture du théâtre qui défend l’indépendance de l’activité et donne la voix aux praticiens contre le consumérisme culturel ?

La professionnalisation

  •  Existe-t-il un théâtre palestinien professionnel ?
  •  Comment définir un théâtre de qualité et professionnel ?
  •  Comment rendre les créateurs financièrement indépendants ?
  •  Quel est le statut professionnel des créateurs ?

Le(s) public(s) et la relation au public

  •  Pour quelles raisons le théâtre palestinien tourne plus à l’étranger ?
  •  Quelle(s) influence(s) sur le(s) public(s) ?
  •  La pratique du théâtre est-elle bien acceptée ? Quel est son lien au(x) public(s) ?
  •  Dans quelle mesure le théâtre est utilisé comme un acte de résistance ?
  •  Comment est-il utilisé comme un moyen de changement social ?
  •  Comment est-il utilisé dans la résolution de conflits ?

Éducation

  •  Pourquoi utiliser le théâtre dans l’éducation ?
  •  Comment doit-il être utilisé dans les processus d’éducation ?
  •  Quels sont les bienfaits de l’emploi du théâtre dans l’éducation ?
  •  Quels sont les principaux défis qui font face à l’emploi du théâtre dans l’éducation ?

Enfants et jeunesse

  •  Existe-t-il un « théâtre jeunesse » palestinien ?
  •  Quel type de théâtre pour les enfants ?

Conditions de soumission

Ce colloque s’adresse essentiellement aux doctorants et aux chercheurs.

Des approches comparatives sur d’autres cas sont aussi sollicitées.

Ce colloque a également pour objectif de confronter différentes approches en théorie et pratique, recherche et création : il sera l’occasion pour les artistes de présenter et comparer leurs différentes pratiques.

Un résumé des propositions, en anglais et de 300 mots maximum, ainsi qu’une brève notice biographique sont à envoyer aux adresses suivantes :

  • nnakhlecerruti@gmail.com
  • halay@bethlehem.edu
  • ifpo.tp@gmail.com

avant le 15 juin 2015 

Les participants sélectionnés recevront une notification à la fin du mois de juin.

Les langues de travail du colloque seront le français, l’arabe et l’anglais.

Des fonds seront prévus pour prendre en charge le voyage et le logement des participants.

En parallèle de ce colloque, le premier festival François Abou Salem se tiendra. Des troupes palestiniennes présenteront leur création.

Comité scientifique et d’organisation

  •  Reem Talhami Présidente de la Ligue du Théâtre Palestinien
  •  Imad Mitwalli Membre de la Ligue du Théâtre Palestinien
  •  Amer Khalil, Directeur artistique et cofondateur du Théâtre National Palestinien/El-Hakawati
  •  Hala Rashed Al-Yamani, Professeur à l’Université de Bethléem, Doyenne de la faculté d’Education
  •  Abdelfattah Abusrour, Doctorant à l’Université de Bethléem, directeur du Centre Al-Rowwad pour la Culture et le Théâtre, camp de réfugiés d'Aïda, Bethléem
  •  Najla Nakhlé-Cerruti, Agrégrée d’arabe, doctorante à l’INALCO et à l’IFPO (Institut Français du Proche-Orient)
  •  Yves Corbel, Attaché culturel au Consulat de France à Jérusalem, directeur de l’Institut Français Jérusalem Chateaubriand 

Lieux

  • Jérusalem-Est, Territoire palestinien

Dates

  • lundi 15 juin 2015

Mots-clés

  • Palestine, théâtre, palestinien, contemporain, création, Abou Salem, Jérusalem, Bethléem, ifpo

Contacts

  • Elsa Lefort
    courriel : e [dot] lefort [at] ifporient [dot] org

Source de l'information

  • Elsa Lefort
    courriel : e [dot] lefort [at] ifporient [dot] org

Pour citer cette annonce

« Le théâtre palestinien contemporain : textes, jeux et enjeux », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 03 juin 2015, http://calenda.org/328577