AccueilL'interdisciplinarité dans les études du politique

L'interdisciplinarité dans les études du politique

Oser les ponts, sortir des impasses

*  *  *

Publié le mercredi 27 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

Le colloque IDEP2015 affiche clairement une volonté de dépasser les limites du fractionnement disciplinaire en débattant des enjeux scientifiques, épistémologiques et méthodologiques de l’interdisciplinarité, en mettant en débat ses richesses et ses limites et en cherchant à dégager des perspectives de travail. Des interventions de chercheurs de différents pays invités alimenteront la réflexion sur les motivations conduisant à étudier les objets du politique au moyen de l’interdisciplinarité, les façons dont différentes disciplines peuvent s’articuler pour rendre compte de ces objets, les effets de connaissance produits et les difficultés rencontrées. Une attention toute particulière sera donnée à la dimension comparative, notamment au niveau international. Les questions institutionnelles seront aussi abordées, notamment à l’occasion d’une table ronde.

Annonce

Argumentaire

Les 4 et 5 juin 2015, le Lipha Paris Est (Laboratoire interdisciplinaire d’étude du politique Hannah Arendt) organise le colloque IDEP 2015. Placé sous le patronage d’Edgar Morin, le colloque IDEP2015 affiche clairement une volonté de dépasser les limites du fractionnement disciplinaire en débattant des enjeux scientifiques, épistémologiques et méthodologiques de l’interdisciplinarité, en mettant en débat ses richesses et ses limites et en cherchant à dégager des perspectives de travail.

Des interventions de chercheurs de différents pays invités alimenteront la réflexion sur les motivations conduisant à étudier les objets du politique au moyen de l’interdisciplinarité, les façons dont différentes disciplines peuvent s’articuler pour rendre compte de ces objets, les effets de connaissance produits et les difficultés rencontrées. Une attention toute particulière sera donnée à la dimension comparative, notamment au niveau international. Les questions institutionnelles seront aussi abordées, notamment à l’occasion d’une table ronde.

L’organisation du colloque s’appuie sur la mise en synergie de laboratoires et de réseaux pluridisciplinaires qui se sont associés avec le Lipha Paris Est : le Lirtes (Upec), le Ceditec (Upec), La Fmsh Programme Amériques, la Fédération Tepp (Cnrs), le réseau Regimen et l’Institut Ispole (Université de Louvain en Belgique).

Programme

Jeudi 4 juin 2015

9h Accueil et règlement des inscriptions

9h30 OUVERTURE DU COLLOQUE IDEP 2015 avec Jean-David Avenel (Doyen de l’AEI), Lucie Gournay et Caroline Trotot (VP recherche de l’UPEC et de l’UPEM)

  • 10h30 Conférence d’Emmanuelle Picard (MCF en histoire contemporaine, ENS de Lyon/IFE, LARHRA) : « Des disciplines instituées : réflexion historique sur la (non) construction des espaces interdisciplinaires en France »

11h30 Questions et débat avec la salle animés par Dominique Glaymann (Lipha Paris Est, UPEC)

12h Déjeuner

13h30 Session Ateliers 1

Atelier A : « Gouvernementalité des sociétés contemporaines ». 

Président : Yves Palau (Lipha PE, UPEC). Discutante : Delphine Allès (Lipha PE, UPEC).

Atelier B : « Action collective et conflictualité » ; 

Président : Cédric Frétigné (Lirtes, Upec). Discutant : Xavier Pons (Lipha PE, UPEC).

15h15 Présentation des revues Tracés et La vie des idées animée par Raphaëlle Parizet (Lipha Paris Est, UPEC)

15h30 Pause café

16h Session Ateliers 2

Atelier C : « Discours et rhétoriques politiques » 

Présidente : Christine Houteer (Lipha PE, UPEC). Discutante : Sylvie Valet (Lipha PE, UPEC).

Atelier D : « Évaluation de politiques publiques ».

Président : Yannick L’Horty (Erudite, UPEC et TEPP). Discutant : Dominique Argoud (Lirtes, UPEC).

Atelier E : « Temps et espaces de l’action publique ».

Président : Bertrand Quentin (Lipha PE, UPEM). Discutant : Vincent de Briant (Lipha PE, UPEC).

18h Pot

Vendredi 15 juin

9h Session Ateliers 3

Atelier F : « Politiques, culture et communication ». 

Président : Pierre Vercauteren (Regimen, Univ. Louvain, Lipha PE). Discutante : Emilie Frenkiel (Lipha PE, UPEC).

Atelier G : « Éducation, emploi et développement économique ». 

Présidente : Jacqueline Trincaz (Lirtes, UPEC). Discutant : Sergiu Miscoiu (Université Babes-Bolyai, Lipha PE).

10h45 Pause café

11h Session Invité 1 animée par Christelle Garrouste (Lipha PE, UPEC)

Deborah Nourrit (mathématicienne, spécialiste de la philosophie des sciences, Université Orléans)

12h Déjeuner

13h30 Session Invité 2 animée par Sylvie Thoron (Lipha PE, UPEC)

Philippe Le Prestre (politiste, Université Toulouse Le Capitole)

14h30 Synthèse des débats en atelier

  • 14h45 « Les enjeux institutionnels et académiques de l’interdisciplinarité dans les études du politique »

Table ronde animée par Anne Mascret (journaliste à l’AEF) avec

  • Jacques Dubucs (Directeur scientifique du département des Sciences de l’homme et de la société, Direction générale de la recherche et de l’Innovation, ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche),
  • Agnès Labrousse (vice-présidente de l’Association Française d’Économie Politique),
  • Dominique Linhardt (CNRS, section sociologie et droit),
  • David Smadja (CNU, section science politique),
  • Emmanuel Taïeb (membre du Conseil de l’Association Française de Science Politique),
  • Françoise Thibault (Déléguée générale d’ATHENA, Agence nationale pour les sciences humaines et sociales.).

16h45 Conclusion et clôture du colloque IDEP 2015 par Éric Fiat (Lipha Paris Est, UPEM)

Programme des ateliers

Atelier A : Gouvernementalité des sociétés contemporaines

  •  Pour une interpellation réciproque du droit et des sciences politiques : le cas de la notion de gouvernance., Vincent de Briant (LIPHA Paris Est, UPEC) science politique et droit.
  •  Entre droit et politique : le regard socio-anthropologique au soutien de la comparaison. Plaidoyer pour l’interdisciplinarité. , Sylvie Paquerot (Université d'Ottawa, Canada), sciences politique et juridique.
  •  Essai de réexamen de la question du pouvoir et de l’autorité à partir de la psychologie individuelle comparée d’Alfred Adler. , Thierry Paulmier (UPE), science politique.
  •  Policy representation by the German Bundestag and its improvement by an alternative election method. , Andranik Tangian (Institute of Economic and Social Research & Karlsruhe Institute of Technology, Allemagne), Policy/Political modelling.

Atelier B : Action collective et conflictualité

  •  Syndicalistes, militants associatifs et chercheurs : produire un savoir commun sur l’action culturelle des Comités d’entreprises en Rhône-Alpes. , Sophie Béroud (Triangle, Université Lyon 2), François Duchêne (Rives, ENTPE Lyon), Lise Bouveret (CGT Rhône-Alpes), science politique et géographie sociale.
  •  Hannah Arendt à la croisée des disciplines ? Une interprétation de son ouvrage "De la Révolution"., Stephen Launay (LIPHA Paris Est, UPEM), Jérôme Roudier (Université catholique de Lille), science politique.
  •  Étude des crises politiques et interdisciplinarité. , Thomas Meszaros, Clément Morier (CLESID, Université Lyon 3), science politique.
  •  Pour une approche interdisciplinaire de l'étude des "technologies militantes" : l'exemple des tracts du mouvement "anti-CPE" de 2006. , Paolo Stuppia (CRPS-CESSP, GERME ,Université Paris I Panthéon-Sorbonne), science politique.

Atelier C : Discours et rhétoriques politiques

  •  Quand la socio-histoire nationale éclaire l'analyse des positions eurosceptiques de la droite radicale ethno-régionaliste en Italie. Le cas de la Lega Nord. , Florence Di Bonaventura (Centre de Recherche en Science Politique (CReSPo), Université Saint-Louis – Bruxelles, Belgique), science politique.
  •  Deux modèles de société dans deux mondes globalisés. Carlos Menem (1989-1995) versus Néstor Kirchner (2003-2007)., Morgan Donot (CREDA-CNRS UMR 7227 - Paris 3 - Sorbonne nouvelle), science politique.
  •  L'événement discursif fondateur de la Troisième République. , Aude Dontenwille-Gerbaud (CEDITEC, UPEC), histoire.
  •  Au cœur de l'interdisciplinarité : la théorie du discours appliquée en science politique. , Ioana-Cristina Hritcu, Sergiu Miscoiu (Université Babes-Bolyai, Lipha Paris Est, UPEM), science politique.
  •  La souveraineté contemporaine, un concept au carrefour des discours politiques, juridiques et philosophiques., Odile Tourneux (ENS Lyon), philosophie.

Atelier D : Évaluation de politiques publiques

  •  ‘Gouvernance du policing’ : comprendre la pluralisation des politiques de sécurité par deux notions controversées de science politique et de criminologie. , Gilles Biaumet (CReSPo, Université Saint-Louis - Bruxelles, Belgique), analyse de l'action publique.
  •  Politiques environnementales entre sciences sociales et droit : comment et à quelles conditions ? , Silvia Bruzzone, Corinne Larrue (CITERES, Université de Tours), sciences sociales et droit.
  •  Analyse de l’action publique et Sciences de la Terre : le cas des crises associées aux éruptions volcaniques., Maud H. Devès (Institut de Physique du Globe de Paris / Sciences Po Paris), Thomas Ribémont (CERAL, Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité / ICEE – Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) science de la terre et science politique.
  •  Alzheimer : tisser des ponts suspendus entre nécessaires solidarités et réalités de terrain. , Véronique LEFEBVRE des NOETTES (LIPHA Paris Est, UPEM), philosophie et éthique.,

Atelier E : L'action publique à différentes échelles

  •  Le raisonnement inductif favorise-t-il l’interdisciplinarité ? Analyse réflexive de la mise en place d’une recherche-action sur l’accès aux services publics fondamentaux. , Elvire Bornand (Chercheuse associée au CENS, Université de Nantes), sociologie. Céline Louche (économiste, professeure associée, co-responsable de la chaire « microfinance », Audencia).
  •  Incorporer le temps philosophique dans l'analyse politiste : étude de cas sur la métropolisation parisienne. , Alexandre Faure (EHESS), science politique et philosophie.
  •  Construire l’interdisciplinarité par une méthode ethnographique : appréhender la dimension spatiale de la justice sociale à Maputo (Mozambique). , Karine Ginisty (UMR PRODIG, Paris 1 Panthéon Sorbonne), géographie.
  •  Le conseil de quartier au bord du politique ? Penser le politique au carrefour de la sociologie et de la philosophie. , Sahar Aurore Saeidnia (IRIS/EHESS), sociologie.
  •  Les dessous d'une « recherche Des bords » : de la pratique interdisciplinaire au projet méthodologique, témoignage d'un dialogue entre disciplines et méthodes en SHS. , Ophélie Touchard (ADESS - UMR 5185, Bordeaux Montaigne), science politique.

Atelier F : Politique, culture et communication

  •  Contrôler la Culture : un objet interdisciplinaire., Marion Demonteil (IRISSO - UMR 7170, Université Paris Dauphine), science politique.
  •  Les jeunes adultes de 18 à 25 ans et les émissions d’infotainment. Enjeux méthodologiques d’une étude de réception à visée comparative. , Joëlle Desterbecq (Institut Langage et Communication, Université catholique de Louvain, Belgique), information et communication.
  •  La musique dans la communication politique : l’impératif de l’interdisciplinarité au secours d’un objet délaissé., Thibault Jeandemange (Triangle, UMR 5206, Sciences Po Lyon), science politique.
  •  Studying alternative spaces in the 1970s: blending art history & organizational studies. , Christelle Terroni (UPEC), études anglophones.
  •  (Dé)politisation des violences sexuelles. , Marie-Sherley Valzema (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3), sciences de l'information et de la communication.

Atelier G : Éducation, emploi et développement économique

  •  Créer de l’interdisciplinarité en sciences humaines et sociales : l’exemple du réseau Evaluation Formation Emploi. , Catherine Béduwé, Catherine Soldano, Sandrine Croity-Belz (CRM, Université Toulouse 1 Capitole), socio économie, sociologie, psychologie sociale.
  •  La construction sociale de la Mécanic Vallée. , Bastien Bezzon (Toulouse 1 Capitole), sociologie.
  •  "Deux ou trois choses que je sais d'elle". Réflexions sur l'interdisciplinarité dans l'étude la globalisation éducative : l'exemple de la réception d'un palmarès international. , Xavier Pons (LIPHA Paris Est, UPEC & OSC Sciences Po), sociologie de l'action publique en éducation.
  •  L’évaluation des effets des stages, entre politique et (inter)disciplinarité. , Emmanuel Triby (LISEC, Université de Strasbourg), Julie Deville (CIREL, Université de Lille 3), Dominique Glaymann (LIPHA Paris Est, UPEC), sciences de l'éducation, sociologie.

Catégories

Lieux

  • Bâtiment T - 61 avenue du Général de Gaulle
    Créteil, France (94000)

Dates

  • jeudi 04 juin 2015
  • vendredi 05 juin 2015

Contacts

  • Dominique GLAYMANN
    courriel : glaymann [at] u-pec [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Dominique GLAYMANN
    courriel : glaymann [at] u-pec [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'interdisciplinarité dans les études du politique », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 27 mai 2015, http://calenda.org/328581