AccueilLire Max Weber avec Jean-Pierre Grossein

*  *  *

Publié le mardi 19 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

La quatrième semaine de la recherche est consacrée à la sociologie wébérienne, autour de Jean-Pierre Grossein. Ce dernier a non seulement consacré ses recherches à faire connaître l’œuvre de Weber au public français à travers ses traductions exigeantes, mais, au-delà, a contribué de façon décisive à mettre en évidence la richesse de la conceptualisation et de la méthodologie wébériennes, à en montrer la cohérence et l’actualité. L’originalité du travail de Jean-Pierre Grossein réside notamment dans sa lecture théorique de l’œuvre wébérienne, qui donne à voir les évolutions d’une architecture conceptuelle ne cessant de s’affiner et de se déployer en fonction des débats avec ses contemporains, des points d’application empiriques de sa démarche, des thématiques et problématisations émergentes.

Annonce

Argumentaire

La Quatrième Semaine de la recherche est consacrée à la sociologie wébérienne, autour de Jean-Pierre Grossein. Ce dernier a non seulement consacré ses recherches à faire connaître l’oeuvre de Weber au public français à travers ses traductions exigeantes, mais, au-delà, a contribué de façon décisive à mettre en évidence la richesse de la conceptualisation et de la méthodologie wébériennes, à en montrer la cohérence et l’actualité. L’originalité du travail de Jean-Pierre Grossein réside notamment dans sa lecture théorique de l’oeuvre wébérienne, qui donne à voir les évolutions d’une architecture conceptuelle ne cessant de s’affiner et de se déployer en fonction des débats avec ses contemporains, des points d’application empiriques de sa démarche, des thématiques et problématisations émergentes.
Le contexte intellectuel a joué un rôle dans ces reconsidérations. La lecture que propose Jean-Pierre Grossein est libérée des confrontations idéologiques qui ont longtemps cantonné la sociologie wébérienne dans la niche « libérale » et « individualiste » et qui empêchait d’appréhender l’originalité et le subtilité de ses raisonnements, par exemple sur des points aussi centraux que la pluralité causale ou la conceptualisation idéal-typique. Mais cette relecture n’a été rendue possible qu’à travers un travail de traduction, lequel a permis de rectifier des erreurs flagrantes, mais aussi d’affiner notre compréhension des principaux concepts et du raisonnement de Max Weber.
L’un des points fondamentaux de la démarche wébérienne réside dans la relation sophistiquée entre théorie et empirie, faite d’un va-et-vient permanent entre analyse empirique et construction théorique. Si les avancées théoriques ne peuvent se réaliser qu’à partir d’analyses de situations concrètes, celles-ci ne peuvent être à la base de telles avancées que si elles sont aiguillées par un travail théorique préalable sur les notions, les concepts et leur articulation. Outre son intérêt pour une réflexion épistémologique et méthodologique concernant l’ensemble des sciences sociales, l’analyse wébérienne des religions, qui constitue un chantier majeur de l’oeuvre, apporte une contribution décisive à une réflexion sur les processus de rationalisation, et elle ouvre sur une thématique de la modernité. Au-delà d’une analyse idéelle, L’Ethique protestante et l’esprit du capitalisme, tout comme ses autres textes sur L’Ethique économique des religions universelles, n’entendent pas analyser les religions pour elles-mêmes, mais dans leurs rapports avec le comportement économique qu’elles contribuent à façonner à partir de leur éthique. Les conférences et séminaires proposés durant ces journées entendent partir de ces textes et de leur analyse par Jean-Pierre Grossein, afin de susciter un débat autour de la compréhension contemporaine des concepts wébériens et de lectures qui rendent justice à la complexité de la pensée wébérienne. Des chercheurs spécialistes de la sociologie des religions, en Afrique du Nord et en Afrique sub-saharienne, reliront leurs recherches personnelles à la lumière de l’oeuvre de Max Weber, notamment telle qu’elle est présentée par Jean-Pierre Grossein, pour faire ressortir ce que ces conceptualisations et problématisations permettent de dire des sociétés contemporaines.

Responsable scientifique de la semaine de recherche

  • Béatrice Hibou

Le thème

La Quatrième Semaine de la recherche est consacrée à la sociologie wébérienne, autour de Jean-Pierre Grossein.
L’originalité du travail de Jean-Pierre Grossein réside notamment dans salecture théorique de l’oeuvre wébérienne, qui donne à voir les évolutions d’une architecture conceptuelle ne cessant de s’affiner et de se déployer en fonction des débats avec ses contemporains, des points d’application empiriques de sa démarche, des thématiques et problématisations émergentes.

Programme

A partir des lectures et traductions de Max Weber par Grossein, le programme propose une réflexion théorique, académique mais aussi empirique qui permet de comprendre l’environnement social et politique marocain et africain, à travers les sciences sociales et dans une perspective comparatiste.
Vous trouverez ici le programme complet (biographies, intervenants, programme).

MERCREDI 20 MAI 

OUVERTURE

18h00-20h00 « L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme » par Jean-Pierre Grossein.
Présentation par Béatrice Hibou

Biographie : maître de conférence en sociologie à Paris VIII puis détaché au Shadyc (CNRS-EHESS) de 1996 à 2010, Jean-Pierre Grossein est spécialiste de Max Weber dont il a renouvelé la lecture à travers ses traductions et présentations critiques de Sociologie des religions (1996), Confucianisme et taoïsme (2003), L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme (2003) et Les concepts fondamentaux de la sociologie ( à paraître automne 2015).

JEUDI 21 MAI

"Max Weber sous les tropiques"

Cette journée d’étude permettra de revenir sur les perspectives comparatistes de l'oeuvre de Weber en deux temps. Tout d'abord une lecture croisée de Sociologie des religions entre Jean-Pierre Grossein et Mohamed Tozy qui abordera sociologie des religions en terres d'Islam.
Puis, une table ronde organisée avec la chaire d’Etudes africaines comparées, qui permettra de faire ressortir ce que ces conceptualisations et problématisations wébériennes permettent de dire des sociétés africaines contemporaines.

10h00-13h00 CONFERENCE - DEBAT : «Sociologie des religions »

  • "Relire la Sociologie des religions"par Jean-Pierre Grossein
  • "Sociologie des religions en terre d’islam", par Mohamed Tozy

 15h00-18h30 TABLE RONDE :« Max Weber sous les Tropiques »

Avec Souleymane Bachir Diagne (Columbia University, New York), Sophie Bava (IRD & UIR, Rabat), Didier Péclard (Université de Genève), Ramon Sarró (Institute of Social and Cultural Anthropology, University of Oxford) et Abdourahmane Seck (Centre d’étude des religions, Université Gaston-Berger, Saint-Louis), sous la présidence de Jean-François Bayart (Chaire d’Etudes africaines comparées, UM6P).

VENDREDI 22 MAI

Cette dernière activité se tiendra à la salle de conférence de la FSJES de l’Université Hassan II de Casablanca, et permettra aux universitaires et aux doctorants du CM2S et d'autres centres de formation doctorale de discuter et d'approfondir les discussions dans le cadre de leurs recherches.

  • 10h00-13h00 SEMINAIRE : « Concepts fondamentaux et catégories sociologiques »

Le séminaire animé par Jean-Pierre Grossein « Concepts fondamentaux et catégories sociologiques » marquera la fin de cette semaine de la recherche.

Pour assister à la semaine de la recherche communication@egerabat.com  

Lieux

  • EGE - Avenue Ben Abdellah Regragui, Al Irfane
    Rabat, Maroc

Dates

  • mercredi 20 mai 2015
  • jeudi 21 mai 2015
  • vendredi 22 mai 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Max Weber, religion, esprit, éthique

Contacts

  • Amal Ouyizeme
    courriel : amal [dot] ouyizeme [at] egerabat [dot] com

Source de l'information

  • EGE École de gouvernance et d'économie de Rabat
    courriel : communication [at] egerabat [dot] com

Pour citer cette annonce

« Lire Max Weber avec Jean-Pierre Grossein », Cycle de conférences, Calenda, Publié le mardi 19 mai 2015, http://calenda.org/328819

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème