AccueilLa relation soignants-soignés à l’épreuve de l’image

*  *  *

Publié le jeudi 28 mai 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Ce numéro thématique de la revue Images du travail, travail des images entend aborder la question de la spécificité des médias visuels (photo, film, multimédia) pour la construction et l’analyse des objets de recherche liés à la relation soignants / soignés ici comme ailleurs. En effet, la photographie de par son pouvoir de désignation, sa force représentationnelle face aux exigences de la complexité de la vie sociale et son rapport à une temporalité particulière et distincte de celle du cinéma fait aussi parti des supports pris en compte dans le cadre de ce numéro.

Annonce

Argumentaire

A en juger le nombre croissant de fictions dans lesquelles la maladie, le malade et les thérapeutes apparaissent comme des figures incontournables de nos sociétés contemporaines, les pratiques médicales semblent occuper de nos jours le devant de la scène médiatique (La maladie de Sachs M. Deville, 1990 ; In treatment, HBO, 2008 ; Le bruit des glaçons, Blier 2010, Hippocrate, Lilti 2014). En effet, la « santé à l'écran » (Lesoeurs 2003) est une thématique très largement prisée du grand public. Mais qu’en est-il lorsque les chercheurs en sciences sociales tentent d’approcher ces réalités à l’aide du film et de la photographie alors que l’anthropologie de la maladie et de l’anthropologie médicale ont déjà largement contribué à asseoir ces disciplines sur le plan théorique et ont livré des analyses anthropologiques désormais classiques.

Au-delà d’une dramaturgie de l’intime (Remillet 2013), sujet récurrent de nombreux films documentaires tels que La consultation (De Crecy 2009), Hospital (F. Wiseman, 1970), Les patients (C. Simon, 1989) et Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés (M.A. Roudil, S. Bruneau, 2006), rares sont ceux réalisés dans une perspective anthropologique et qui accordent aux soins du corps (Michau 2007), à la parole du malade et à celle du médecin une place importante (Candelise, Remillet 2014). On sait par ailleurs combien l’observation des pratiques de soins ainsi que le travail médical restent difficiles d’accès pour les chercheurs en sciences sociales, tant en milieu hospitalier (Vega 2000 ; Pouchelle 2003 ; Fainzang 2006) que dans le cadre de consultations privées (Sarrandon-Eck 2008).

Il paraît donc nécessaire d’opérer un retour par l’image sur les questions relatives aux régimes d’autorité et stratégies d’influences réciproques pensées du point de vue du patient comme de celui du thérapeute. Si les raisonnements médicaux, les gestes et la théâtralité des émotions travaillent de manière continue la relation thérapeutique, il s’agit d’interroger la manière dont les pratiques d’enquête fondées sur l’image et le son sont à même d’en livrer une compréhension renouvelée et d’en saisir la portée heuristique. Une réflexion centrée sur la méthodologie permettra d’aborder des questions relatives au travail médical, au rapport au corps malade, au langage des soignants et des soignés, aux représentations du corps sain et soigné. Il s’agit de questionner la représentation par l’image de la relation de soin considérée comme une relation sociale à part entière structurée par la permanente négociation des rôles, des statuts et des rites.

Ce numéro thématique entend ainsi aborder la question de la spécificité des médias visuels (photo, film, multimédia) pour la construction et l’analyse des objets de recherche liés à la relation soignants/soignés ici comme ailleurs. En effet, la photographie de par son pouvoir de désignation, sa force représentationnelle face aux exigences de la complexité de la vie sociale et son rapport à une temporalité particulière et distincte de celle du cinéma fait aussi parti des supports pris en compte dans le cadre de ce numéro.

Sur un plan méthodologique, il s’agit plus précisément, d’aborder :

  • la difficulté de l’accès au terrain, les modes de négociations et d'insertion du chercheur dans les milieux enquêtés, le respect de la relation soignants/soignés (garantie de l’anonymat des médecins et des malades, du secret professionnel et de l’éthique médicale au sein du « colloque singulier »), les différentes modalités de participation des acteurs de l’enquête (chercheurs et enquêtés) ; film d’observation, démarche participative et/ou co-production des données de la recherche ;
  • comment comprendre ce qu’est un dispositif de soin à partir d’une analyse critique du dispositif d’enquête (filmique et ou photographique) mobilisé pour décrire et analyser la complexité du travail de la relation soignants/soignés dans ses diverses composantes. Cela implique de questionner le caractère opératoire et réflexif du film sur la relation de soin comme sur la posture d’enquête du chercheur. Comment la présence d’un « tiers filmant /photographiant » (G. Remillet 2013) peut être pensée comme agissante dans la situation observée ?
  • le domaine de l’écrit tend à dissocier les différents régimes d’expériences (discours, pratiques, ambiances) et à les faire apparaître comme des catégories possibles du monde sensible. L’approche filmique et photographique tend à montrer l’imbrication de ces différents domaines. Une réflexion sur le plan de l’écriture cinématographique et photographique dans la restitution de ces phénomènes (construction du point de vue, du récit, de la mise en scène, du montage) serait souhaitable. Comment le découpage du temps et de l'espace peut-il entrer en cohérence avec la restitution d'une action thérapeutique ? Comment l'image permet-elle d'informer le spectateur des trajectoires sociales des protagonistes du soin ?

Les contributions attendues porteront sur le domaine du soin entendu au sens large (biomédecine, autres médecines et approches thérapeutiques), en milieu libéral comme en milieu médical public. Le dossier thématique est ouvert aux propositions venant des diverses disciplines des sciences sociales (sociologie, sociologie visuelle et filmique, ethnologie, anthropologie filmique et visuelle, histoire) et médicales.

Bibliographie

Aledo-Remillet, K., en collaboration avec Remillet, G., Malades, médecins et épilepsies. Une approche anthropologique, Paris, l’Harmattan, Coll. « Science et Société », 2004.

Candelise, L., « Médecine complémentaire et médecine conventionnelle : la rencontre de différentes cliniques. L’acupuncture dans une structure publique de santé», in Céline Léfevre& Gilles Barroux (éd.s), Usages et valeurs de la clinique, Paris, SeliArslan, février 2013, pp. 147-166.

Candelise L., Remillet G., « Le corps, le cadre et la parole dans la consultation médicale en acupuncture. Essai d’anthropologie visuelle en situation clinique », in Anthropologie clinique, Pour une approche anthropologique en recherche clinique, (Sous dir. Serge Gottot, Maria Teixeira, Caroline Desprès, Hélène Mellerio) (A paraître, Editions Eres, 2015).

Conord Sylvaine (dir.), Arrêt sur images. Photographie et anthropologie, Ethnologie française, PUF, XXXVII, 1, 2007.

Fainzang, S., « L’anthropologie médicale en France », in Saillant F., Genest S., Anthropologie

médicale. Ancrages locaux, défis globaux. Paris, Les Presses de L’Université Laval, 2006a, pp.155-173.

- La relation médecins-malades : information et mensonge. Paris, Presses Universitaires de France, 2006b.

Good, J. B., Comment faire de l’anthropologie médicale, Médecine, rationalité et vécu, traduit de l’anglais par Gleize S. (titre original : Medicine, Rationality and Experience), Le Plessis- Robinson, Institut Synthélabo, 1998.

Kleinman, A., Das, V., Lock, M., Social Suffering, Berkley, University California Press, 1997.

Lesoeurs G., La santé à l'écran, médecine et patients au cinéma, Paris, Téraèdre, 2003. Michau, N., Le modelage du visage en médecine esthétique, in Corps, Paris, 2007, pp.111 116

- « Soins esthétiques du visage : une enquête filmique chez l’esthéticienne » in Les Nouvelles Dermatologiques, Paris, décembre 2006, 10 p.

- « Filmer les soins de beauté » in Corps filmé, corps filmant, Cinéma et Sciences humaines, Université Paris X – FRC, octobre 2005, 33 p.

Michau, N., Jaisson M., « Une expérience de formation audiovisuelle en Licence de sociologie », in Revue de Synthèse, Sociologie générale éléments nouveaux, T. 133, 2012.

Paggi, S., Comolli, A., France, C. de, Jordan P.-L., Remillet, G., Anthropologie visuelle et technique du corps-Le corps au travail, Ouvrage numérique produit dans le cadre de L’Université Ouverte des Humanités (UOH), 2011, http://unt.unice.fr/uoh/anthropologie/

Pouchelle, M.-C., «Savoirs du corps, compétence du sujet et enjeux professionnels », in L’Hôpital corps et âme, Paris, SeliArslan, 2003, pp. 209-218.

Remillet, G., « Corps, et récits dans la consultation médicale en acupuncture : éléments de réflexion ethno-cinématographique » in Connaissance No(s) Limit(es), Actes du 1er congrès de L’Association Français d’ethnologie et d’anthropologie (AFEA), Paris, EHESS, 2011, pp.1-8.

- « Filmer les pratiques de soin dans la consultation médicale en acupuncture. Une approche ethno-cinématographique », Ethnologies, Québec, 2011, pp. 69-91.

- « Ethnographie filmée des pratiques de soins en situation clinique entre émotion et cognition. L’exemple de la consultation médicale en acupuncture », Revue des Mondes contemporains, n°3, Terrains en Anthropologie visuelle, 2013, pp. 123-148.

- compte-rendu, « Hélène de Crécy, La consultation », Film documentaire, 2007, 94 min., 2007. Montage : Emmanuelle Baude, Frédéric_leibivitz, Editeurs, Distribution DVD : Ad Vitam, MK2, 2008 », Ethnologie française, 2013/4 (Vol. 43).

Sarrandon-Eck, A., « Médecin et anthropologue, médecin contre anthropologue : dilemmes éthiques pour ethnographes en situation clinique », ethnographiques.org, 2008, (en ligne). http://www.ethnographiques.org/2008/Sarradon-Eck (consulté le 12/10/2009).

Modalités de soumission

Les propositions doivent satisfaire aux critères suivants : l’article reposera sur l’analyse d’un corpus d’images (uniquement des productions iconographiques, à l’exclusion des images mentales ou littéraires). Ces images, ou au moins une partie d’entre elles, figureront dans la proposition et seront reproduites dans l’article. Rappelons que Images du travail, travail des images est une revue entièrement, numérique, gratuite et ouverte. L’auteur devra à ce titre s’assurer de la disposition des droits d’utilisation et de diffusion.

Les articles d’un format maximum de 50.000 signes sont attendus  à l’adresse suivante :

  • imagesdutravail@gmail.com sylvaine.conord@u-paris10.fr
  • nadine.michau@univ-tours.fr 

au plus tard le 30 décembre 2015.

Coordinateurs

  • Lucia Candelise,
  • Sylvaine Conord,
  • Nadine Michau
  • Gilles Remillet

Dates

  • mercredi 30 décembre 2015

Mots-clés

  • film, médecine, maladie, soignant, soigné

Contacts

  • Nadine Michau
    courriel : nadine [dot] michau [at] univ-tours [dot] fr
  • Sylvaine Conord
    courriel : sylvaine [dot] conord [at] u-paris10 [dot] fr
  • Gilles Remillet
    courriel : gilles [dot] remillet [at] orange [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Lucia Candelise
    courriel : lucia [dot] candelise [at] unige [dot] ch

Pour citer cette annonce

« La relation soignants-soignés à l’épreuve de l’image », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 28 mai 2015, http://calenda.org/328985