Accueil70 ans après la seconde guerre mondiale

70 ans après la seconde guerre mondiale

Ombres et lumières de la pensée japonaise d'après-guerre

*  *  *

Publié le jeudi 28 mai 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les intellectuels japonais reviennent sur la dérive impérialiste et réfléchissent sur les conditions d’une démocratie à reconstruire. Que reste-t-il aujourd’hui de ces débats ? Encore méconnus en Europe, ils glissent vers l’oubli au Japon. Pourtant, nombre de questions soulevées alors n’ont pas perdu de leur actualité. Des chercheurs japonais, coréens, suisses et français, discuteront des enjeux à relire ces auteurs aujourd’hui et entamerons une réflexion commune sur leur héritage par-delà les frontières.

Annonce

Argumentaire

Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, les intellectuels japonais reviennent sur la dérive impérialiste et réfléchissent sur les conditions d’une démocratie à reconstruire. Que reste-t-il aujourd’hui de ces débats ? Encore méconnus en Europe, ils glissent vers l’oubli au Japon. Pourtant, nombre de questions soulevées alors n’ont pas perdu de leur actualité. Des chercheurs japonais, coréens, suisses et français, discuteront des enjeux à relire ces auteurs aujourd’hui et entamerons une réflexion commune sur leur héritage par-delà les frontières.

Organisation

  • Fondation Maison Franco-Japonaise,
  • Bureau français de la Maison Franco-Japonaise

Soutien

  • Fondation Seki,
  • Ambassade de Suisse au Japon / Science & Technology Office

Collaboration

  • Université de Genève, Centre d’Études Japonaises (Inalco)

Concours

  • Ambassade de France au Japon / IFJ

Programme

18 juillet (samedi)

10h : Mot d’ouverture :  Christophe Marquet (directeur du Bureau français de la MFJ)

1. Pourquoi la pensée d’après-guerre aujourd’hui ?

Modérateur : Miura Nobutaka

10h10-10h50 Conférence d’ouverture : Ebisaka Takeshi (écrivain) : Comment lutter contre la « culture de guerre » ?

10h50-12h15 Mise en perspective

  • Pierre-François Souyri (Univ. de Genève) : Pourquoi traduire en français la pensée japonaise d’après-guerre ?
  • Narita Ryūichi (Univ. Nihon joshi) : Un après-guerre qui ne passe pas –perspectives générationnelles

12h15-13h45 Déjeuner

2. Constitution, paix et démocratie

13h45-15h45

Modérateur : Fukui Norihiko

  • Yamamoto Hajime (Univ. Keiō) : La pensée constitutionnelle dans l’après-guerre : ombres et lumières
  • Karube Tadashi (Univ. de Tokyo) : Le débat sur la paix dans l’après-guerre : idéalisme et réalisme
  • Uno Shigeki (Univ. de Tokyo) : Trois approches de la démocratie d’après-guerre

15h45-16h15 Pause

3. Nationalismes et ultranationalismes

16h15-18h15

Modérateur : Michael Lucken

  • Miura Nobutaka (Univ. Chūō) : Nations et nationalismes chez Maruyama Masao et Katō Shūichi
  • Nicolas Mollard (MFJ) : Le romantisme politique selon Hashikawa Bunsō
  • Nakajima Takeshi (Univ. de Hokkaidō) : Shimonaka Yasaburō : de l’ultranationalisme au pacifisme constitutionnel

18h15 Fin de la première journée

19 juillet (dimanche)

4. Les intellectuels face à la guerre

10h-12h

Modérateur : Narita Ryūichi

  • Michael Lucken (Inalco) : Critères et limites de la « pensée contemporaine » – autour de Nakai Masakazu
  • Anne Bayard-Sakai (Inalco) : Kaikō à Jérusalem
  • Ko Youngran (Univ. Nihon) : Révolution et reniement : de Yoshimoto Ryūmei à Im Jongguk

12h-13h30 Déjeuner

5. L’expérience de la guerre et l’écriture de l’histoire

13h30-15h30

Modérateur : Pierre-François Souyri

  • Maya Todeschini (Univ. de Genève) : La responsabilité des intellectuels selon Tsurumi Shunsuke
  • Oguma Eiji (Univ. Keiō) : Repenser les notions de « victime » et d’« agresseur » : l’évolution des discours sur l’expérience de guerre
  • Satō Izumi (Aoyama Gakuin) : Les « Camus japonais » : autour de Morisaki Kazue

15h30-16h Pause

6. Le Japon, l’Asie et les États-Unis

16h-18h

Modérateur : Nakajima Takeshi 

  • Samuel Guex (Univ. de Genève) : L’asiatisme japonais et l’intégration asiatique
  • Park Yuha (Univ. Sejong) : La pensée d’après-guerre et la mémoire de la domination coloniale
  • Shirai Satoshi (Univ. Kyōto Seika) : La subordination aux États-Unis et la pensée d’après-guerre

18h Mot de clôture

Lieux

  • Auditorium - 3-9-25 Ebisu, Shibuya-ku
    Tokyo, Japon (150-0013)

Dates

  • samedi 18 juillet 2015
  • dimanche 19 juillet 2015

Mots-clés

  • intellectuel, relations internationales, nationalisme, démocratie

Contacts

  • Sylvie Beaud
    courriel : ebisu [at] mfj [dot] gr [dot] jp
  • Miki Nakajima
    courriel : contact [at] mfj [dot] gr [dot] jp

URLS de référence

Source de l'information

  • Sylvie Beaud
    courriel : ebisu [at] mfj [dot] gr [dot] jp

Pour citer cette annonce

« 70 ans après la seconde guerre mondiale », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 28 mai 2015, http://calenda.org/329007