AccueilMémoires de passeurs / passeurs de mémoires. Lieux, temps et formes de la transmission et de l’oubli

Mémoires de passeurs / passeurs de mémoires. Lieux, temps et formes de la transmission et de l’oubli

Transformations, récupérations, instrumentalisations, métamorphoses

*  *  *

Publié le mercredi 20 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

La question des usages de la mémoire prise entre reconnaissance d’une expérience collective, négociation d’un consensus et marchandisation fait aujourd’hui l’objet de nombreux travaux : philosophie, sociologie, sciences politiques, archéologie, ethnologie, études urbaines, géographie, art, etc. Un constat domine très largement les analyses : la nécessité de renouvellement de grande ampleur. Ce faisant, on interroge à la fois ce qui passe, et comment cela se passe. La relation que nous entretenons collectivement aujourd’hui à la mémoire est évoquée en lien avec les changements sociaux, elle engendre et dynamise de nouveaux questionnements et de nouvelles recherches. Se posent alors des interrogations éthiques et méthodologiques essentielles puisque le chercheur est partie prenante de cette transmission. 

Annonce

Argumentaire

Ce troisième séminaire international souhaite prolonger les enseignements des précédents, qui se sont déroulés le 26 avril 2014, à Paris (France) et les 16 et 17 janvier 2015 à Vienne (Autriche). Ces premiers temps d’échange ont été l’occasion de montrer la richesse et le renouvellement des questions théoriques et empiriques relatives aux enjeux des formes de domination et d’émancipation de la mémoire collective dans la ville. De nombreuses disciplines ont été mobilisées. Il a aussi offert un panorama des options explicitement politiques de la mémoire collective. Loin de clore les questions, ces premier temps d’échange ont montré combien les processus de mise en mémoire sont en pleine évolution. Ce troisième séminaire international souhaite prolonger ces interrogations, en les approfondissant. Il s’attachera aux usages de la mémoire pris entre reconnaissance d’une expérience collective, négociation d’un consensus et marchandisation. Y seront analysés les rapports entre mise en mémoire, patrimonialisation et muséification, tant dans la perspective de l’inscription d’un groupe que dans celle d’une mise en tourisme, où mémoire et patrimoine deviennent des ressources active du développement des territoires urbains. A ce titre les rapports entre art et mémoire, médiation culturelle et patrimoine seront abordés.

La question des usages de la mémoire prise entre reconnaissance d’une expérience collective, négociation d’un consensus et marchandisation fait aujourd’hui l’objet de nombreux travaux : philosophie, sociologie, sciences politiques, archéologie, ethnologie, études urbaines, géographie, art, etc. Un constat domine très largement les analyses : la nécessité de renouvellement de grande ampleur. Ce faisant, on interroge à la fois ce qui passe, et comment cela se passe. La relation que nous entretenons collectivement aujourd’hui à la mémoire est évoquée en lien avec les changements sociaux, elle engendre et dynamise de nouveaux questionnements et de nouvelles recherches. Se posent alors des interrogations éthiques et méthodologiques essentielles puisque le chercheur est partie prenante de cette transmission. Les lieux de la scène urbaine sont à la fois des matrices et des supports mémoriels, et des territoires d’inscription et d’effacement de ces mémoires, la transmission n’étant intelligible qu’à la lumière de l’oubli, ce qui n’est pas passé.

Sur la base et autour de cette recherche et des questions épistémologiques, méthodologiques et éthiques qu’elle soulève, ce séminaire international consiste à fédérer des intérêts et des collaborations dont on souhaite qu’elles prennent des formes innovantes : travail sur le texte et sur l’image, collaboration entre les acteurs du passage de la mémoire, ateliers ambulants en ville permettant de stimuler les récits mémoriels par la présence des traces, collectes d’objets-souvenirs, enregistrement audio et vidéo, etc. Des visites exploratoires et des workshops ponctueront la mise en réseau autour de la recherche. Dans ce programme, la liaison entre mémoires, patrimoines et territoires est pensée comme une tentative de dépassement des oppositions disciplinaires, méthodologiques et thématiques habituelles, en particulier entre histoire et sociologie, mais aussi entre sciences humaines (« Cultural Studies ») et disciplines artistiques. La diversité des supports mémoriels (témoignages oraux, récits de vie, productions littéraires, photographies, muséographie, monuments et rituels commémoratifs, éléments architecturaux, etc.) appelle à notre sens une approche résolument interdisciplinaire, et des collaborations internationales permettant de varier les contextes non seulement urbains, mais aussi politiques et culturels.

Le séminaire international offre un lieu permettant de rapprocher et de faire dialoguer les diverses perspectives. Il sera organisé sur la base de débats autour de points de vue contrastés. De telles confrontations critiques devraient nous permettre d’avancer dans la compréhension du problème. Il est soutenu par la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (MSHPN), la FOKAL, l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val-de-Seine, l’Institut für Soziologie/ Département de Sociologie Universität Wien/ Université de Vienne, l’Université d’État d’Haïti, l’Université Leiden, l’AUF, l’UMR LAVUE 7218 CNRS, l’École Doctorale Sciences Sociales 401, la Faculté des Sciences Humaines (FASCH), la Faculté d’Ethnologie (FE), le LADIREP, le CRIMEX, le Bureau National d’Ethnologie.

Programmation des activités

Organisé par Claire Lévy-Vroelant et Jerry Michel

Du 25 mai au 5 juin : Séminaire de méthodologie de la recherche scientifique à la Faculté D’Ethnologie de l’Université d’État d’Haïti.

Animation :

  •  Claire Lévy-Vroelant, Professeure des Universités Paris 8 Saint-Denis, CRH-LAVUE UMR CNRS /MCC 7218 ; 
  • Jerry Michel, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Doctorant en sociologie à l’Université Paris 8 et à l’Université d’État d’Haïti, CRH-LAVUE UMR 7218 CNRS, LADIREP.  

25 mai 2015 

10h : Conférence de presse au Bureau National d’Ethnologie

14h-16h : Table-ronde à la Faculté des Sciences Humaines de l’Université d’État d’Haïti autour du thème : « Mémoire collective et régime totalitaire : Usages, enjeux et perspectives».

Intervenants : 

  • Nelson Bellamy, Doctorant en anthropologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS),
  • Edelyn Dorismond, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en Philosophie, LLCP, LADIREP, 
  • Jerry Michel, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Doctorant en sociologie à l’Université Paris 8 et à l’Université d’État d’Haïti, CRH-LAVUE UMR 7218 CNRS, LADIREP. 
  • Jean Waddimir Gustinvil, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en Philosophie, LADMA.

Discussions par Alain Jean, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, CRIMEX.

26 mai 2015 

10- 13h : Visite du Parc de Martissant

13h-14h : Pause déjeuner

18h : Table-ronde à la FOKAL autour du thème : « Mémoires de passeurs/passeurs de mémoires. Lieux, temps et formes de la transmission et de l’oubli ».

Intervenants :

  • Claire Lévy-Vroelant, Professeure de sociologie à l’Université Paris 8, Centre de Recherche sur l’Habitat LAVUE UMR 7218 ;
  • Christoph Reinprecht, Professeur de sociologie, Institut für Soziologie/ Département de Sociologie Universität Wien/ Université de Vienne ;
  • Edelyn Dorismond, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en Philosophie, LLCP, LADIREP ;
  • Laënnec Hurbon, Directeur de recherche au CNRS, Professeur de sociologie à l’UEH à l’UNIQ
  • Seloua Luste Boulbina, Agrégée de philosophie et docteur en sciences politiques, chercheuse associée à l'Université de Paris 7 Denis Diderot ;
  • Jhon Picard Byron, Professeur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en ethnologie et patrimoine, LADIREP ;
  • Sandrine Hildéral-Jurad, Docteure en Géographie, Post-doctorante au CRH-LAVUE UMR 7218 CNRS ;

Discussions par Jerry Michel, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Doctorant en sociologie à l’Université Paris 8 et à l’Université d’État d’Haïti, CRH-LAVUE UMR 7218 CNRS, LADIREP.

27 mai 2015

Direction des Études Post-Graduées (DEP) de l’Université d’État d’Haïti

Transmission, instrumentalisation

9h- 9h15 : Accueil des participants

9h15- 9h30 : Petit déjeuner sur place

9h30-10h : Mots d’ouverture de Fritz Deshommes, Vice-recteur à la recherche de l’Université d’État d’Haïti

10h-10h20 : Présentation du projet « Mémoires de passeurs/passeurs de mémoires. Lieux, temps et formes de la transmission et de l’oubli », par Claire Lévy-Vroelant, Professeure à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, CRH-LAVUE UMR CNRS /MCC 7218

  • 10h20-10h40 : Michelle D. Pierre-Louis, Docteure Honoris Causa, Présidente de la FOKAL, « Quête de l’ailleurs et récits perdus».
  • 10h40-11h : Joseph Sony Jean, Doctorant en Archéologie à l’Université Leiden en Hollande, « Dynamiques d’occupations et paysages socioculturels amérindiens et coloniaux d’Haïti».
  • 11h-11h20 : Seloua Luste Boulbina, Agrégée de philosophie et docteur en sciences politiques, chercheuse associée à l'Université de Paris 7 Denis Diderot, « Titre à venir ».
  • 11h20-11h40 : Lukinson Jean, Doctorant en sociologie à l’Université de Limoges-Poitiers, «Langage, mémoire et transmissions chez A. L. Strauss».

11h40- 12h10 : Discussions par Ronald Dautruche, Enseignant-chercheur à l'Université d'État d'Haïti, Ph.D, CÉLAT, IPAC, ACEF. 

12h10-13h30 : Pause déjeuner

Transmission, légitimations

  • 13h30-13h50 : Christoph Reinprecht, Professeur de sociologie, Institut für Soziologie/ Département de Sociologie Universität Wien/ Université de Vienne, « Une mémoire silenciée : La résistance anti-hitlérienne dans la politique mémorielle en Autriche ».
  • 13h50-14h10 : Erol Josué, Directeur du Bureau National d’Ethnologie, artiste, hougan, « Patrimoine colonial immatériel et vodou en Haïti ».
  • 14h10-14h30 : Sandrine Hildéral-Jurad, Docteure en Géographie, Post-doctorante au CRH-LAVUE UMR 7218 CNRS, « Du patrimoine hérité au patrimoine négocié : quel marquage mémoriel pour l’espace urbain foyalais ? ».
  • 14h30-14h50 : Jean Herald Legagneur, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Doctorant en Histoire de l’Art et Esthétique Paris IV Sorbonne Nouvelle, « La patrimonialisation de l’art naïf haïtien : problème de qualification, mode de réception et forme de légitimation ».
  • 14h50-15h10 : Jephté Camille, Doctorant en sociologie à l’Université Paris Diderot, « Jean-Michel BASQUAIT et l'atlantique noir ? Quelques aspects d'une iconographie contemporaine postcoloniale »

15h10-16h :Discussions par Odonel Pierre-Louis, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en philosophie, LADMA.

16h-17h30 : Visite du Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH)

17h30-19h : Cocktails

28 mai 2015

Direction des Études Post-Graduées (DEP) de l’Université d’État d’Haïti

9h- 9h20 : Accueil des participants

9h20- 9h40 : Petit déjeuner sur place

9h40-10h : Mots d’ouverture de Paul Antoine Bien-Aimé, Ph.D, Membre du Conseil de Direction de la DEP.

Récits et objets

  • 10h-10h20 : Claire Lévy-Vroelant, Professeure à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, CRH-LAVUE UMR CNRS /MCC 7218, « Faire passer en faisant témoigner : Question de posture et d’écriture».
  • 10h20-10h40 : Camille Louis, Directeur de conservation au MUPANAH, « Conservation des objets archéologiques dans les musées en Haïti ».
  • 10h40-11h : Samuel Regulus, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en Sociologie, Chercheur permanent au LADIREP, « Mémoire vivante de la culture religieuse vodou : Les lieux et objets».
  • 11h-11h20 : Jerry Michel, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Doctorant en sociologie à l’Université Paris 8 et à l’Université d’État d’Haïti, CRH-LAVUE UMR 7218 CNRS, LADIREP, « Héritages historiques, mémoires et identités en Haïti : Usages et enjeux des habitations coloniales ».
  • 11h20-11h40 : Nelson Bellamy, Doctorant en anthropologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), « Une ethnographie de l’occupation américaine : perspectives pour une anthropologie globale en Haïti ? ».

11h40-12h30 : Discussions par Maud Laethier, Anthropologue, chargée de recherche à l’IRD et membre de l’Unité de Recherche « Migrations et Société » (URMIS/IRD/Paris-Diderot).

12h30-13h30 : Pause-déjeuner

Mémoire et identité

  • 13h30-13h50 : Laënnec Hurbon, Directeur de recherche au CNRS, Professeur de sociologie à l’UEH à l’UNIQ, «  Mémoire et impunité en Haïti».
  • 13h50-14h10 : Jean Waddimir Gustinvil, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en Philosophie, LADMA, « Liens politiques et identités politiques: mémoire des victimes dans la période post-dictatoriale du régime des Duvalier».
  • 14h10-14h30 : Edelyn Dorismond, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en Philosophie, LLCP, LADIREP, « Se construire dans la souffrance. Pour une anthropologie de la mémoire souffrante ».
  • 14h30-14h50 : Jean-Léon Ambroise, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Doctorant en Science politique à l’Université Paris 8, CRIMEX, « Histoire des grands Hommes et gestion de la mémoire : L’historiographie haïtienne au banc des accusés ».

14h50-16h: Discussions par Jhon Picard Byron, Professeur à l’Université État d’Haïti, Directeur du Département Anthropologie-Sociologie et responsable de la Maîtrise en Anthropologie sociale de la Faculté d’Ethnologie, LADIREP.

16h-16h30 : Pause-café

16h30-18h : Visite du Bureau National d’Ethnologie

29 mai 2015

14h-16h : Table-ronde à la Faculté d’Ethnologie de l’Université d’État d’Haïti autour du thème : « Mémoire collective, souffrance et impunité en Haïti».

Intervenants :

  • Jephté Camille, Doctorant en sociologie à l’Université Paris 7 Denis Diderot, 
  • Adler Camilus, Doctorant en Philosophie à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, LLCP, 
  • Laënnec Hurbon, Directeur de recherche au CNRS, Professeur de sociologie à l’UEH à l’UNIQ,
  • Odonel Pierre-Louis, Enseignant-chercheur à l’Université d’État d’Haïti, Docteur en philosophie, LADMA.

Discussions par Jean Renold Elie, Docteur en sociologie, Professeur à l’Université d’État d’Haïti, Coordonnateur de la Faculté des Sciences Humaines de l’Université d’État d’Haïti.

18h : Concert culturel au Bureau National d’Ethnologie

30 mai 2015

9h-11h : Visite du parc historique de la canne-à-sucre

13h-16h : Visite du musée Ogier Fombrun

Partenaires : 

Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (MSHPN), FOKAL, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val-de-Seine, Institut für Soziologie/ Département de Sociologie Universität Wien/ Université de Vienne, Université d’État d’Haïti, Leiden University, Direction des Études Post-Graduées (DEP),  AUF, UMR LAVUE 7218 CNRS, École Doctorale Sciences Sociales 401, Faculté des Sciences Humaines (FASCH), Faculté d’Ethnologie (FE), LADIREP, CRIMEX, Bureau National d’Ethnologie (BNE).

Lieux

  • Université d'Etat d'Haiti, Fokal, BNE - Rue pacot | Champs de Mars | Avenue Christophe
    Port-au-Prince, Haïti

Dates

  • lundi 25 mai 2015
  • mardi 26 mai 2015
  • mercredi 27 mai 2015
  • jeudi 28 mai 2015
  • vendredi 29 mai 2015
  • samedi 30 mai 2015

Mots-clés

  • mémoire, patrimoine, transmission, oubli, Haïti

Contacts

  • Jerry Michel
    courriel : mycoje [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Jerry Michel
    courriel : mycoje [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Mémoires de passeurs / passeurs de mémoires. Lieux, temps et formes de la transmission et de l’oubli », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 20 mai 2015, http://calenda.org/329625

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème