AccueilPenser l'après Louis XIV : histoire, mémoire, représentations

*  *  *

Publié le jeudi 28 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

Le tricentenaire de la mort du Roi Soleil fournit l’occasion de réfléchir à la longue et riche histoire des années 1660-1715 ainsi qu’à son héritage et à sa mémoire. Le présent colloque s’attachera à une analyse de l’après-1715 en adoptant une double perspective : d’abord celle de la longue durée en partant de la mort de Louis XIV pour aller jusqu’au début du XXIe siècle ; ensuite une perspective résolument européenne et comparatiste en croisant des regards venus de pays aussi différents que l’Angleterre, l’Allemagne, les Pays-Bas ou les États-Unis. Bien qu’à dominante historique, la réflexion laissera une place importante aux Arts et à la littérature, qui jouèrent le rôle que l’on sait dans la construction de l’image du Roi Soleil.

Annonce

Argumentaire

L’objet central de ce colloque est de s’interroger sur la manière dont la lecture critique du règne de Louis XIV, amorcée bien avant l’âge des Lumières, est venue irriguer le flot des nationalismes européens au cours du second xixe siècle, avant de se renouveler radicalement à partir du second xxe siècle, sous l’influence de nouvelles percées méthodologiques. La présence de collègues étrangers venus de plusieurs pays permettra de réfléchir à l’existence d’un décalage persistant entre une approche française et non-française (ou parfois anti-française) du règne de Louis XIV. Au-delà de la question attendue des historiographies comparées, il sera permis de s’interroger sur la naissance et le développement d’une sorte de vulgate autour de Louis XIV, un arsenal de clichés et de stéréotypes qui, encore aujourd’hui, servent de matrice dans la compréhension du Grand Siècle. Derrière la pérennité de certaines idées reçues sur le Roi Soleil se pose en réalité la question du caractère paradigmatique du « siècle de Louis XIV » dans l’idée que l’on se fait de la pratique et de la représentation du pouvoir.

Programme

Mercredi 3 juin 2015

Institut Historique allemand – matin

9h15  Allocution de bienvenue de Thomas Maissen (Institut historique allemand)

Introduction par Sven Externbrink (université de Heidelberg) et Charles-édouard Levillain (université Paris Diderot)

Session I. Lectures critiques du règne de Louis XIV : l’âge des Lumières (1715-1789)         

a) Une école française

Présidence : Isabelle Richefort (Archives diplomatiques)

  •    09h45   Louis XIV, roi de la contradiction ? La lecture de Montesquieu, Catherine Volpilhac-Auger (école normale supérieure de Lyon)
  •    10h15   Un immédiat panorama d’après-règne : les Mémoires de Robert Challe, Claire Quaglia (université Paris-Sud)

   10h45   Débat et pause

  •    11h30   Property rights and state planning. The legacy of Louis XIV’s monumentalism in xviiith century France, Allan Potofsky (université Paris Diderot)

Mercredi 3 juin 2015

 après midi

b) Regards étrangers

Présidence : Catherine Volpilhac-Auger (école normale supérieure de Lyon)

  •    13h30   L’histoire de Louis XIV publiée par la communauté francophone de Hollande de la première moitié du xviiie siècle, Marion Brétéché (université Paris-Sorbonne)
  •    14h00   William Hogarth, Hyacinthe Rigaud et le portrait de Louis XIV , Frédéric Ogée (université Paris Diderot)
  •    14h30   The place of Louis XIV in Spanish reform projects c.1700-1808, Christopher Storrs (université de Dundee)

   15h00   Débat et pause

Session II. Renouveau critique et triomphe des nationalismes (1789-1900)

a) Historiographie protestante : une « école germanique » ?

Présidence : Robert Mankin (université Paris Diderot)

  •    15h45   La France de Louis XIV vue par Charles Henri de Stein, Heinz Duchhardt (université de Mayence)
  •    16h15   Entre mémoire et histoire : l’image de Louis XIV dans l’œuvre de Johan Huizinga, Christophe de Voogd (Sciences Po Paris)

Jeudi 4 juin 2015

Archives diplomatiques, La Courneuve – matin

09h30   Allocution de bienvenue de Richard Boidin (directeur des Archives diplomatiques)

b) Historiographie protestante : convergences franco-anglaises

Présidence : Guy Rowlands (université de St-Andrews)

  •    9h45  La publication des documents des négociations de la guerre de succession d’Espagne par François-Auguste Mignet, Isabelle Richefort (Archives diplomatiques)
  •    10h15   From the aristocratic to the democratic state: revisiting the legacy of Louis XIV in xixth century France, Stephen Sawyer (American University of Paris)

   10h45   Débat et pause

c) De la fascination pour Louis XIV à la construction d’une « légende noire » : le cas français

Présidence : Mathieu da Vinha (Centre de recherche du château de Versailles)

  •    11h30   De la médiocrité à la grandeur : le regard fasciné de Saint-Simon sur son roi, Delphine Mouquin (université François-Rabelais de Tours)
  •    12h00   Louis XIV au miroir du Second Empire, Paule Petitier (université Paris Diderot)
  •    12h30   Ernest Lavisse juge de Louis XIV dans les manuels universitaires et scolaires de la fin du xixe siècle, Jean Leduc (professeur retraité en classes préparatoires, Toulouse)

Session III. Les xviiie-xxie siècles : représentations, aspects pratiques et perspectives de recherche

a) Arts et littérature

Présidence : Tony Claydon (université de Bangor)

  •    14h15   Louis XIV et le destin de l’Amérique française dans Shadows on the Rock (1931) de Willa Cather, Mathieu Duplay (université Paris Diderot)
  •    14h45   à la cour de Versailles : le souvenir de Madame Palatine dans les lettres allemandes, xviiie-xxie siècle, Jean Schillinger (université de Lorraine)

   15h15   Débat et pause

b) Le point de vue étranger

Présidence : Heinz Duchhardt (université de Mayence)

  •    15h45   La vie après la mort dans les pays étrangers : Louis XIV et les historiens anglo-saxons de Thackeray à nos jours, Guy Rowlands (université de St-Andrews)
  •    16h15   L’historiographie du Roi-Soleil dans la péninsule italienne, 1700-1748, Giuliano Ferretti (université Pierre Mendès-France – Grenoble II)
  •    16h45   L’historiographie allemande sur Louis XIV (mi-xixe-mi-xxe siècle), Christian Kühner (université de Fribourg-en-Brisgau)

Vendredi 5 juin 2015

Paris Diderot – matin

9h30    Allocution de bienvenue de François Brunet et Mélanie Torrent, directeur/co-directrice du Laboratoire de recherches sur les cultures anglophones (université Paris Diderot)

c) Louis XIV mode d’emploi

Présidence : Lucien Bély (université Paris-Sorbonne)

  •   9h45 Écrire une biographie de Louis XIV, Thierry Sarmant (musée Carnavalet)
  •   10h15  Versailles et Louis XIV, Mathieu da Vinha (Centre de recherche du châtaeau de Versailles) et Raphaël Masson (château de Versailles)
  •   10h45  Exposer Louis XIV, Alexandre Maral, (château de Versailles)

   11h15  Débat et pause

   12h Conclusions, Tony Claydon (université de Bangor) et Lucien Bély (université Paris-Sorbonne)

Organisateurs : Sven Externbrink (université de Heidelberg) et Charles-édouard Levillain (université Paris Diderot)

Organisation

  • l’Institut historique allemand
  • les Archives diplomatiques de La Courneuve
  • le Centre de recherche du château de Versailles (CRCV)
  • l’université Paris Diderot et le Laboratoire de recherches sur les cultures anglophones (LARCA)

Avec le soutien de la Région Île de France

Catégories

Lieux

  • bâtiment Sophie Germain, amphithéâtre Turing, université Paris Diderot - 5 Rue Thomas Mann
    Paris, France (75013)
  • Archives diplomatiques de La Courneuve - 3 rue Suzanne Masson
    La Courneuve, France (93)

Dates

  • mercredi 03 juin 2015
  • jeudi 04 juin 2015
  • vendredi 05 juin 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Louis XIV, mémoire, représentations

Contacts

  • Odile Winkenjohan
    courriel : Event [at] dhi-paris [dot] fr

Source de l'information

  • Marie Carlin
    courriel : marie [dot] carlin [at] chateauversailles [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Penser l'après Louis XIV : histoire, mémoire, représentations », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 28 mai 2015, http://calenda.org/329822