AccueilAutour des machines de Vitruve

Autour des machines de Vitruve

L’ingénierie romaine : textes, archéologie et restitution

*  *  *

Publié le jeudi 28 mai 2015 par João Fernandes

Résumé

L’équipe caennaise, depuis longtemps spécialisée dans l’étude des textes scientifiques et techniques, dans l’édition de Vitruve et la restitution virtuelle des machines de l’Antiquité propose une rencontre interdisciplinaire prenant appui sur le contenu de l’œuvre de Vitruve pour faire un point sur l’état des connaissances dans les domaines de l’ingénierie romaine.

Annonce

Argumentaire

Historiens, archéologues et philologues invoquent fréquemment l’œuvre de Vitruve comme témoin privilégié des techniques et de l’architecture romaines. Ils le font parfois de manière abusive mais la démarche est, sur le fond, justifiée par la nature même de son œuvre. Le De architectura est en effet la seule encyclopédie technique condensée qui nous ait été transmise de l’Antiquité. C’est peut-être même la seule qui ait été écrite sous cette forme, mais elle s’inscrit dans une longue tradition de textes scientifiques et techniques, grecs ou latins, qui, d’Hésiode à Pappos d’Alexandrie, de Caton à Palladius, présente une remarquable continuité. Elle nous offre à un moment-clé de l’histoire, le début du principat, un panorama et une classification de l’art de l’ingénieur, l’architectus, comme il est nommé en latin. Pour nous en tenir au seul livre X du De architectura, consacré spécifiquement à la mécanique, on s’aperçoit que presque tous les sujets traités par Vitruve auraient pu faire individuellement l’objet d’une monographie avec un titre grec correspondant : « machines de soulèvement et principes des systèmes mécaniques » (chap. 2 et 3) : Mèchanika ; « machines pour élever l’eau et orgue hydraulique » (chap. 4 à 8) : Pneumatika ; « machines de jet » (chap. 10 à 12) : Belopoiika ; « machines de siège » (chap. 13 à 15) : Mèchanèmata ; « art de la défense » (chap. 16) : Stratègèmata.

L’équipe caennaise, depuis longtemps spécialisée dans l’étude des textes scientifiques et techniques, dans l’édition de Vitruve et la restitution virtuelle des machines de l’Antiquité propose une rencontre interdisciplinaire prenant appui sur le contenu de l’œuvre de Vitruve pour faire un point sur l’état des connaissances dans les domaines de l’ingénierie romaine. En amont du texte de Vitruve, il s’agit de comprendre comment s’est constitué le savoir mécanique romain, en aval, d’étudier l’évolution et l’importance de la mécanique romaine jusqu’à la fin du Ve siècle p.C. et, au-delà, de s’intéresser à l’influence de Vitruve sur les architectes-ingénieurs de la Renaissance. L’aire géographique prise en compte est celle de l’extension territoriale maximale de l’empire romain. Les communications porteront sur les textes (De Architectura, textes techniques, littérature « commune »), l’iconographie, les sources archéologiques (restes de machines et traces de leur emploi) et les restitutions qui peuvent en être proposées. « Restitution » est ici à prendre au sens large : descriptions techniques, dessins, maquettes physiques et virtuelles.

Programme

Mercredi 3 juin

9h30-10h Accueil

10h-10h30 Ouverture : KERVADEC D., vice-président du Conseil d’administration

LEROY DU CARDONOY E., directeur de l’ERLIS

10h30-11h Introduction scientifique

  • 11h-11h30 CALLEBAT L. (UniCaen) : Observations sur la terminologie des machines vitruviennes
  • 11h30-12h  RIHLL T. (Swansea University, Royaume-Uni) : Greek creativity and Roman pragmatism: myths and realities

12h-14h Repas

  • 14h-14h30 SAMMOUR K. (ERLIS – EA4254, UniCaen) : Apport de la restitution et de la contextualisation des machines de siège de Vitruve et d’Apollodore de Damas
  • 14h30-15h00 GUILLAUMIN J.-Y. (Université de Franche-Comté) : À propos de la « baliste » et de la « catapulte » chez Plaute
  • 15h-15h30 MADELEINE S. (CIREVE, UniCaen) : Essai de typologie du velum sur les théâtres romains

15h30-16h Pause

  • 16h-16h30 GOLVIN J.-C.  (CNRS, Bordeaux III) : Essai de restitution de la machinerie réalisée pour l’érection de l’obélisque de Constance II dans le Circus Maximus

16h30-17h Visite du Plan de Rome

Jeudi 4 juin

  • 9h-9h30 ADAM J.-P. (CNRS, IRAA, Paris) : Maius Tympanum, de Vitruve à Clamart
  • 9h30-10h MALACRINO C. G. (Università Mediterranea di Reggio Calabria, Italie) : Vitruvio e le norie. Alcune considerazioni a partire dal contesto delle terme romane di via Scavi a Montegrotto (PD)

10h-10h30 Pause

  • 10h30-11h FLEURY Ph. (ERLIS – EA4254, UniCaen) : L’invention du moulin à eau
  • 11h-11h30 MAILLEUR S. (University of Southampton – Royaume-Uni) : Les machines employées dans les activités portuaires : une approche épigraphique et iconographique
  • 11h30-12h DUCRET P. (ENS Paris) : Une machine au service d’un chantier de restauration : le restucage des colonnes du temple des Castors à la fin de la République

12h-14h Repas

  • 14h-14h30 KOTSANAS K. (Katakolon, Grèce) : Musée des technologies des Grecs de l'Antiquité
  • 14h30-15h00 DELUZ V. (Université de Genève, Suisse) : De la clepsydre animée à l'horloge mécanique à automates, entre Antiquité et Moyen Âge.

15h-15h30 Conclusion

Lieux

  • Salle des actes (SH027), Maison de la Recherche en Sciences Humaines, Université de Caen Basse-Normandie - Esplanade de la Paix, Campus 1
    Caen, France (14032)

Dates

  • mercredi 03 juin 2015
  • jeudi 04 juin 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Vitruve, technologie romaine, De Architectura, machines romaines, machines de levage, machines de siège, études des textes anciens, Norie, moulin à eau, baliste, théâtre antique, vélum, uelum, machine portuaire, obélisque, Maius Tympanum

Contacts

  • Karim Sammour
    courriel : karim [dot] sammour [at] unicaen [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Karim Sammour
    courriel : karim [dot] sammour [at] unicaen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Autour des machines de Vitruve », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 28 mai 2015, http://calenda.org/330293