AccueilAdaptabilité des territoires aux changements climatiques au Maghreb

*  *  *

Publié le mercredi 03 juin 2015 par João Fernandes

Résumé

Le colloque international « Adaptabilité des territoires aux changements climatiques au Maghreb » a pour objectifs à travers les trois axes de réflexion proposés d'évaluer l'ampleur des changements climatiques en cours au Maghreb, leurs manifestations, leurs effets sur les ressources et les dynamiques d'adaptation à ces processus ou d'atténuation mises en œuvre dans les politiques publiques ou spontanées dans différents contextes géographiques locaux.

Annonce

Argumentaire

Les changements climatiques, souvent qualifiés de «dérèglement climatique », ou de « réchauffement climatique » sont considérés comme l’une des menaces les plus préoccupantes dont on mesure encore mal les effets sur l’évolution à venir des géosystèmes et les politiques de développement des pays du Maghreb.

Le Maghreb est caractérisé par des climats à dominante aride et semi-aride, qui enregistrent d’ores et déjà une tendance à la baisse de la pluviométrie à long terme, ainsi qu’une fluctuation des températures et des précipitations. Ces pays sont également vus parmi les plus vulnérables face aux changements climatiques en cours  (GIEC, 2007). Ainsi, à la variabilité intrinsèque de la pluviométrie des climats méditerranéens, déjà bien connue, s’ajoutent désormais des variations de plus grande ampleur qui interrogent les scientifiques experts, et impacteraient déjà les savoirs et les pratiques locales. Les enjeux concernent non seulement l’usage des ressources, leur devenir et leur gestion, mais également la gouvernance des territoires soumis à un risque d’accroissement de leur vulnérabilité dans un contexte de forte croissance démographique et urbaine, de

transformation de l’agriculture et d’insertion dans le marché international, exprimant une croissance remarquable des besoins en eau.

Selon plusieurs scénarios élaborés, les changements climatiques prédits pour le XXIe siècle risquent de produire de graves déséquilibres sur l’évolution des ressources, leur disponibilité, leur coût et leur accessibilité dans le cadre des systèmes de production qui exercent encore une forte pression sur les milieux  (irrigation, défrichement, érosion et dégradation des terres, pollution, diminution des niveaux piézométriques des nappes phréatiques…). Ainsi, conscients des défis environnementaux à relever, certains pays maghrébins ont signé la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques de 1992, mais quelles seront à moyen et long termes leurs capacités à anticiper, à résister et/ou à s’adapter aux changements climatiques et à leurs impacts? Quelle stratégie mettre en œuvre aujourd’hui pour améliorer la résilience des sociétés, des économies et des territoires au sud de la Méditerranée ?

L’adaptation aux changements climatiques implique une connaissance fine de l’ampleur des changements, de leur nature, de leurs impacts, des territoires et du rôle des acteurs: institutionnels, économiques, usagers, société civile, ONG .... Au niveau supérieur, des orientations stratégiques planifiées, volontaristes et intégrées sont attendues pour réduire efficacement l’impact des changements climatiques et mettre en place de nouveaux modes de gouvernance des ressources afin de pérenniser le développement. Il faut néanmoins interroger  les critères pertinents à utiliser (coûts, bénéfices, disponibilité, efficacité, éthique, efficience et faisabilité) pour penser et opérationnaliser l’adaptation dans le contexte maghrébin. Enfin, sous quelles formes peut-on déceler aujourd’hui des recompositions des rapports de forces dans les territoires au Maghreb sous l’induction de la question environnementale des changements climatiques, dans ses rapports avec les enjeux de développement?

Axes thématiques

Le thème principal du Colloque, axé sur l’adaptabilité des territoires maghrébins aux changements climatiques, se déclinera pratiquement  en 3  axes, encadrant six principaux thèmes  permettant d’aborder différents aspects et démarches complémentaires.

Axe 1 : Démarches  de connaissance et d’évaluation  du changement climatique et de ses impacts  au niveau du Maghreb

  • Evaluation des aspects des changements climatiques en cours;
  • Impacts des changements au niveau du Maghreb.

Axe 2 : Organisation et structuration de la démarche opérationnelle d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques

  • Démarches d’atténuation du changement climatique : organisation et structuration ;
  • Gouvernance de l’adaptation  opérationnelle aux changements climatiques des territoires, du national au local, mesures institutionnelles et de  coordination des acteurs.

Axe 3 : Etudes de cas  d’adaptation  locale et perception des changements climatiques

  • Perception des changements climatiques selon les acteurs et les intervenants dans différents  champs d’activités : marins pêcheurs, agriculteurs, éleveurs, forestiers…;
  • Etudes de cas des formes locales d’adaptation spontanées aux changements climatiques.

Fiche technique

Lieu du colloque : le colloque se déroulera à l’Université Ibn Tofail, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (B.P 401, Kénitra- Maroc, Tel. 212- 537329600).

Pour toute information complémentaire urgente contactez :

+ Au Maroc Mr. Aissa EL BOUZIDI : GSM 0668182600, Fixe O537373710

+ En France Mr. Mohamed TAABNI : GSM 06 22 59 46 19, Fixe 0549457797

Langue de présentation : Français, Arabe

Le colloque de clôture de l'action intégrée Volubilis - Toubkal se déroulera à Kénitra  (Maroc) du 03 au 04 novembre 2015. La deuxième demi journée du 04 novembre sera consacrée à une excursion dans la zone atlantique de la Région du Gharb.

Le colloque est organisé par les cinq laboratoires membres de l'Action Intégrée Volubilis - Toubkal, à savoir :

- Deux laboratoires de France : RURALITES  (Rural, Urbain, Liens, Environnement, Territoire, Sociétés)  Faculté Sciences Humaines et Arts, Université de   Poitiers, et CITERES (Cités Territoires Environnement et Société)  UFR Droit Economie, Sciences sociales, Université François Rabelais Tours.

- trois laboratoires du Maroc : EDGE  (Environnement, Développement et Gestion de l’Espace, Kénitra), GPD  (Géomatique, Patrimoine et Développement, UMP, Oujda)  et DYMADER (Dynamique des Milieux Arides et Développement Régional, UMP, Oujda).

Comité d’organisation

  •  EL BOUZIDI Aissa, Kénitra
  •  LAATIRIS Mohammed, Kénitra
  •  Daiboun Thami, Kénitra
  •  BELFQIH Abdessadeq, Kénitra
  •  TAABNI Mohamed, Poitiers
  •  DESSE Michel, Nantes
  •  PEYRUSAUBES Daniel,  Poitiers
  •  GAUCHE Evelyne,  Tours
  •  GENIN Alain, Tours
  •  EL HARRADJI Abderrahmane, Oujda
  •  SBAI Abdelkader, Oujda

Comité scientifique

  •  EL BOUZIDI Aissa (Université Ibn Tofail, Kénitra, Maroc)
  •  LAATIRIS Mohammed (Université Ibn Tofail, Kénitra, Maroc)
  •  MOULINE Ahmed Mouhyiddine (Université Ibn Tofail, Kénitra, Maroc)
  •  Ghazi Abdelkhalek (Université Ibn Tofail, Kénitra, Maroc)
  •  EL KEHAL Ahmed (Université Ibn Tofail, Kénitra, Maroc)
  •  AL KARKOURI Jamal (Université Ibn Tofail, Kénitra, Maroc)
  •  TAABNI Mohamed (Université de Poitiers, Poitiers, France)
  •  DESSE Michel (Université de Nantes, France)
  •  ELJIHAD Moulay Driss  (Université de Poitiers, Poitiers, France)
  •  PEYRUSAUBES Daniel (Université de Poitiers, Poitiers, France)
  •  FRANCOIS Alain (Université de Poitiers, Poitiers, France)
  •  EL HARRADJI Abderrahmane (Université Med. Premier, Oujda, Maroc)
  •  SBAI Abdelkader (Université Mohamed Premier, Oujda, Maroc)
  •  GAUCHE Evelyne (Université François-Rabelais, Tours, France)
  •  YENGUE Jean Louis (Université François-Rabelais, Tours, France)
  •  LAOUINA Abdellah (Université Mohamed V Agdal, Rabat, Maroc)
  •  FASSI Driss (Université Mohamed V Agdal, Rabat, Maroc)
  •  EL FELLAH Bouchta (Université Mohamed V Agdal, Rabat, Maroc)
  •  FTOUHI Mohamed  (Université Med. V Souissi, Rabat, Maroc)
  •  AKDIM Brahim (Université Sidi Med. Ben Abdellah, Fès- Sais, Maroc)
  •  NAFAA Rachida (Université Hassan II,  Casablanca-Mohammadia,  Maroc)
  •  HENIA Latifa  (Université de Tunis, Tunisie)
  •  MEBARKI Azeddine (Université Mentouri  Constantine, Algérie)
  •  TRACHE Abdelhak (CNTS  Arzew, Algérie)

Échéances a retenir

  •  10  juin 2015 : Date limite de réception des fiches d’inscription (ci-jointe), des résumés d’une page et du paiement des droits d’inscription ;

  •  30 juin 2015 : Notification du comité scientifique, sélection des communications orales et posters : les présentations pourront être faites sous forme de communication orale  (15 mn plus 5 mn de discussion) ou de poster  (format A0).
  •  07 septembre 2015,  date limite d’envoi du texte final de la communication  selon normes.

Communications orales et affiches : Les auteurs devront envoyer au plus tard le 10 juin 2015 la fiche d’inscription accompagnée du projet de communication orale ou poster au comité d’organisation, par courriel, aux adresses suivantes :

  (elbouzidiaissa@yahoo.fr,  (mohamed.taabni@univ-poitiers.fr)

Le résumé comprendra :

  • Le titre  (court et informatif),
  • Le nom et les coordonnées des auteurs  (adresse postale, téléphone, courriel),
  • Une liste des mots clés : 7 mots clés au maximum.
  • Le texte  du résumé est d’environ une page, au format A4, Word docx, Times New Roman, taille 12.

Le texte devra être validé par le Comité Scientifique au terme de la quatrième semaine de juin 2015 et il ne sera publié dans les actes du colloque que lorsque l’auteur aura régularisé son inscription (paiement des droits).

Frais d’inscription : 70 euros pour les étrangers et 500 dhs pour les marocains. Les modalités de paiement seront communiquées dans la deuxième circulaire.

La deuxième circulaire : au cours de la 3ème semaine de septembre 2015, des informations complémentaires et détaillées seront diffusées. Elles concernent les différents  aspects du programme, les modalités de paiement des frais d’inscription et les possibilités d’hébergement.

La troisième circulaire avec le programme définitif sera envoyée pendant la première semaine d’octobre 2015.

Hébergement : les informations concernant les possibilités et lieux d’hébergement  seront notifiées dans la deuxième circulaire.

Excursion : l'après midi de la journée du 04 novembre sera consacrée à une excursion dans la zone atlantique du Gharb, siège de véritables transformations spatiales et socio-économiques en relation, entre autres, avec les impacts des changements climatiques. Cette région présente aussi des formes d'adaptation, mais aussi de dégradation du milieu naturel. Les principaux arrêts auront lieu à Mehdia et à Moulay Bousselham.

Fiche d’inscription préliminaire  au colloque

 Adaptabilité des territoires aux changements climatiques au Maghreb.

AI Volubilis Toubkal – Kénitra 2015

À renvoyer au plus tard le 10 juin 2015  par courriel à

elbouzidiaissa@yahoo.fr

Nom : ……………………………………………………………………

Prénom : ………………………………………………………………..

Statut :……………………………………………………………...

Organisme :…………………………………………………………….

Adresse postale : ……………………………………………………….

Téléphone :……………………………………………………………...

Courriel :………………………………………………………………

Je m’inscris au colloque :                  OUI – NON

Je m’inscris à l’excursion :                OUI -  NON

Je propose une communication :      OUI – NON

Je propose un poster :                        OUI – NON

Titre et résumé de la communication ou du poster :

 

Lieux

  • BP 242 -Kenitra
    Kénitra, Maroc (14000)

Dates

  • mercredi 10 juin 2015

Mots-clés

  • changement climatique, Maghreb, adaptation, ressources, politique publique

Contacts

  • Mohamed Taabni
    courriel : mohamed [dot] taabni [at] univ-poitiers [dot] fr
  • Aïssa Elbouzidi
    courriel : elbouzidiaissa [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Mohamed Taabni
    courriel : mohamed [dot] taabni [at] univ-poitiers [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Adaptabilité des territoires aux changements climatiques au Maghreb », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 03 juin 2015, http://calenda.org/330428