AccueilThèse de géographie : e-commerce et logistique urbaine

Thèse de géographie : e-commerce et logistique urbaine

E-commerce et logistique urbaine : la livraison hors domicile (lhd) dans les lieux de la mobilité. Pratiques en devenir, jeux territoriaux et enjeux d'aménagement

*  *  *

Publié le mercredi 03 juin 2015 par João Fernandes

Résumé

Cette thèse considère la question de l'impact du commerce électronique sur la logistique urbaine au regard des conditions de réception des colis par les particuliers. La Livraison à domicile (LAD) est aujourd'hui la modalité retenue pour plus de 9 colis sur 10 et fait de chaque lieu de résidence une destination potentielle, complexifiant un peu plus encore la gestion des livraisons en ville. Points d'accès à un système de transport ou de passage dans une chaîne de déplacements, ces équipements sont dans ce projet envisagés comme des espaces logistiques en devenir, sur le principe d'une déconnexion entre le temps de la livraison des colis et celui de leur retrait par le client dans le cadre de ses déplacements. La définition des conditions et modalités techniques, organisationnelles et institutionnelles de déploiement de ces dispositifs constitue l'objectif final de ce projet.

Annonce

Argumentaire

Cette thèse considère la question de l'impact du commerce électronique sur la logistique urbaine au regard des conditions de réception des colis par les particuliers. La Livraison A Domicile (LAD) est aujourd'hui la modalité retenue pour plus de 9 colis sur 10 et fait de chaque lieu de résidence une destination potentielle, complexifiant un peu plus encore la gestion des livraisons en ville.  Cette question essentielle du point de contact entre la commande et son destinataire est appréhendée ici en considérant comme cadre d'étude les seuls lieux de la mobilité (gares, stations de tramway/métro…). Points d'accès à un système de transport ou de passage dans une chaîne de déplacements, ces équipements sont dans ce projet envisagés comme des espaces logistiques en devenir, sur le principe d'une déconnexion entre le temps de la livraison des colis et celui de leur retrait par le client dans le cadre de ses déplacements. Des solutions techniques existent. La question de leur devenir reste posée : quelle(s) posture(s) pour le client-mobile face à cette évolution possible ? Quels positionnements pour les transporteurs et quelles conséquences sur les organisations logistiques ? Quels regards pour l'acteur public, les collectivités et les prestataires (gestionnaires de réseaux de transport, SNCF…) et quel accompagnement possible ? Un travail d'enquête auprès de chacune de ces familles d'acteurs apportera des éléments de réponse susceptibles de définir les conditions de mises en œuvre de ces nouvelles pratiques logistiques. Différents contextes de mobilités, à définir dans le cadre de la recherche, seront retenus dans les agglomérations rouennaises et havraises ainsi qu’en Ile-de-France. La définition des conditions et modalités techniques, organisationnelles et institutionnelles de déploiement de ces dispositifs constitue l'objectif final de ce projet. 

Profil recherché

Au croisement de problématiques de commerce, de logistique urbaine et de mobilités individuelles, le projet se positionne dans une optique de gestion différenciée des livraisons à domicile issues de l’achat en ligne. Il s’inscrit sur le plan théorique dans une réflexion sur la ville comme lieu de vie et support fonctionnel de pratiques et d’activités en perpétuelle évolution, ici des flux marchands nouveaux, issus de l’essor du commerce en ligne. Le candidat, issu d’une formation en géographie ou aménagement du territoire, devra disposer d’une connaissance solide de ces questions en particulier du transport de marchandises en ville, dans ces aspects théoriques et organisationnels. Une première approche dans le cadre de mémoire ou de programmes de recherche serait particulièrement appréciée. La maîtrise des systèmes d’information géographique et des techniques d’enquêtes est requise.     

Contexte de réalisation de la thèse

Cette allocation doctorale est proposée dans le cadre du Grand Réseaux de Recherche Logistique, Mobilité, Numérique de la Région Haute-Normandie.

Le\la candidat(e) retenu(e) sera accueilli(e) dans l’équipe IDEES Le Havre, membre de l’UMR IDEES CNRS 6266.

La rémunération mensuelle s’élève à 1684,93 Euros brut soit 1374,69 Euros net, sur trois ans – sous réserve d’acceptation de la demande de financement. 

Réponses attendues

Les candidat(e)s intéressé(e)s doivent envoyer

avant le 8 juin 2015

un CV synthétique aux deux porteurs du projet benjamin.steck@univ-lehavre.fr et samuel.deprez@univ-lehavre.fr 

Les candidats retenus seront auditionnés au Havre au cours du mois de juin 2015.

Encadrement scientifique

  • Benjamin STECK, PR Géographie  
  • Samuel DEPREZ, MCF Géographie

Lieux

  • Le Havre, France (76)

Dates

  • lundi 08 juin 2015

Mots-clés

  • achat en ligne, livraison hors domicile, mobilité individuelle, logistique urbaine

Contacts

  • Christelle Merrien
    courriel : christelle [dot] merrien [at] uni-lehavre [dot] fr

Source de l'information

  • Christelle Merrien
    courriel : christelle [dot] merrien [at] uni-lehavre [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Thèse de géographie : e-commerce et logistique urbaine », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mercredi 03 juin 2015, http://calenda.org/330582