AccueilLes cultures de l’aventure. Engagements corporels et soifs d’inconnu

Les cultures de l’aventure. Engagements corporels et soifs d’inconnu

The culture of adventure: bodily commitments and hunger for the unknown

*  *  *

Publié le mardi 09 juin 2015 par João Fernandes

Résumé

Émissions de télé-réalité, standard du cinéma ou du jeu vidéo, renouveau des produits touristiques, multiplication d’offres de séjours sur le web, vigie des changements globaux, redéfinitions des pratiques sportives, désirs de changement… l’aventure n’en finit plus de se diffracter à travers le tissu social et d’en revivifier les contenus.

 

Annonce

Argumentaire

Comme le montrait en son temps G. Simmel, l’aventure joue sur les contrastes (sécurité/risque, maîtrise/abandon) qui nous rendent plus vivant. Elle reste un palliatif nécessaire à la routine et engage avec sérieux l’individu dans sa destinée comme le suggérait V. Jankélévitch. Pour la sociologue J. Addams, l’aventure est un processus d’adaptation majeur de la rue par les bandes de jeunes dans les grandes métropoles américaines à la fin du XIXsiècle. C’est ce processus vital, anthropologie et social que ce colloque réexaminera à l’aune de produits culturels envahissant les sphères du sport, du tourisme, des jeux ou des médias.

Dans un premier temps il s’agira de repérer les moments temporels de bascule dans l’aventure, en examinant l’évolution des explorations et des voyages. Ce socle historique permettra de mieux appréhender l’objet aventure et d’en mesurer ses process et sa formation culturelle (S. Venayre). Dans un deuxième temps, nous envisagerons la question des transferts des processus aventureux et des formes de l’aventure aux commercialisations multiples qu’ils représentent aujourd’hui, et en particulier la question du tourisme sous tendue par cette géographie vécue singulière (A. Rauch). Dans un troisième temps, le questionnement portera sur le renouvellement des formes de pratiques sportives à travers le schème aventureux (J. Griffet), par exemple dans l’essor des X-games, pratiques de glisse, raids, sports à risque… Enfin, la réflexion sera complétée par un questionnement sur les manières dont l’aventure permet d’explorer et d’arpenter le corps, notamment dans la recherche du danger ou la quête de la sensation (M. Zuckermann).

Conditions de soumission

Les propositions de communication (titre, résumé et mots clés (4500 caractères (bibliographie comprise))) doivent être envoyées à ces deux adresses :

avant le 1er septembre 2015

Comité scientifique

  • Olivier SIROST (Rouen, CETAPS) - PU
  • Jean CORNELOUP (Grenoble, UMR PACTE) – MCF HDR
  • Bruno LECOQUIERRE (Géographie, Le Havre, CITRAÏ) - PU
  • Gilles RAVENEAU (Sociologie, Aix-Marseille) - PU
  • Cécile COLLINET (Sociologue,Marne la Vallée) - PU
  • Christophe GIBOUT (Sociologue, TVES, Lille) - PU
  • Francine BARTHE-DELOIZY (Géographe, ENEC) - MCF HDR
  • Arnaud BAUBEROT (Historien, Université Paris-Est Créteil – CRHEC) - MCF
  • Marie-Luce GELARD (Anthropologue, Paris 5, IUF) - MCF HDR
  • Charly MACHEMEHL (Historien, Rouen, CETAPS) – MCF
  • Barbara EVRARD (Géographe, Rouen, CETAPS) - MCF

Lieux

  • Amphithéâtre Delapille, UFR STAPS - Boulevard Siegfried
    Mont-Saint-Aignan, France (76)

Dates

  • mardi 01 septembre 2015

Mots-clés

  • cultures, aventure, engagement corporel, nature

Contacts

  • Charly Machemehl
    courriel : charly [dot] machemehl [at] univ-rouen [dot] fr

Source de l'information

  • Charly Machemehl
    courriel : charly [dot] machemehl [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les cultures de l’aventure. Engagements corporels et soifs d’inconnu », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 09 juin 2015, http://calenda.org/330964