AccueilRegards croisés France-Espagne : mouvements féministes et création audiovisuelle (années 1970-1980)

Regards croisés France-Espagne : mouvements féministes et création audiovisuelle (années 1970-1980)

Comparative approaches in France and Spain: feminist movements and audiovisual creation (1970-1980s)

*  *  *

Publié le mercredi 10 juin 2015 par João Fernandes

Résumé

Jalon pour une histoire comparée des pratiques et théories féministes du cinéma et de la vidéo qui se déploient en Europe dans les années 1970-1980, ce colloque international propose de croiser, dans un premier temps, les regards entre la France et l'Espagne. Résolument interdisciplinaires, mêlant les approches historiennes, esthétiques, techniques, sociologiques ou encore anthropologiques, les journées amorceront un état des lieux des recherches sur les appropriations féministes de la caméra, la notion de « cinéma des femmes » et les représentations genrées à l'écran, à travers ces deux pays.

Annonce

Argumentaire

Libération des femmes, libération des corps, des paroles et des images : « Il faut que le cinéma aille plus vite que les mœurs, que les femmes inventent leur propre futur, en modifiant leur propre représentation », déclarait Agnès Varda lors du festival Musidora, premier festival international de films de femmes organisé en France, à Paris, en avril 1974.

Jalon pour une histoire comparée des pratiques et théories féministes du cinéma et de la vidéo qui se déploient en Europe dans les années 1970-1980, ce colloque international propose de croiser, dans un premier temps, les regards entre la France et l'Espagne. Résolument interdisciplinaires, mêlant les approches historiennes, esthétiques, techniques, sociologiques ou encore anthropologiques, les journées amorceront un état des lieux des recherches sur les appropriations féministes de la caméra, la notion de « cinéma des femmes » et les représentations genrées à l'écran, à travers ces deux pays.

Une série de projections de films et d'extraits rares, des rencontres et deux tables rondes avec des actrices et témoins de cette histoire permettront d'approfondir les questionnements autour des pratiques de production/diffusion des films féministes/de femmes au cours de la période, leur réception et l'urgence de collecter, sauvegarder et partager un « matrimoine » encore trop méconnu. 

Programme

Vendredi 12 Juin

9h30 > 9h40

Mot d'accueil

  • Hélène Fleckinger (Université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis)
  • Marie-Soledad Rodriguez (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)

9h40 > 10h

Introduction : Actualité des études de genre en france, Par Geneviève Sellier (Université Bordeaux Montaigne, Conseil scientifique de l’Institut Émilie du Châtelet)

10h > 12h30  Le personnel est politique : militer en images ?

Discutant : Sébastien Layerle (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)

  • Maëlle Parras (Université Autonome de Barcelone / Université Lumière-Lyon 2) : Helena Lumbreras  (1935–1995) ou l’écriture d’un double combat
  • Claudine Le Pallec Marand (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) : Anatomie d'un rapport (1975) de Luc Moullet et Antonietta Pizzorno : filmer « féministement »
  • Brigitte Millet (sociologue, ancienne militante du MFPF et animatrice d'ateliers de Théâtre de l’Opprimé) : Quand les femmes re-prennent leur corps. Clito va bien (1979)
  • Francisco A. Zurian Hernández (Universidad Complutense de Madrid) et Hernando C. Gómez Prada (Universidad Complutense de Madrid) : El patriarcado en transición y la generación estafada. Función de noche (1981) de Josefina Molina

12h30 > 14h Déjeuner

14h > 15h45 Caméras féministes et anti-franquistes

Sélection de films et d'extraits de 1975 autour des mobilisations politiques/féministes dans la lutte anti-franquiste (Les Mères espagnoles et La Marche d'Hendaye de Carole Roussopoulos et Ioana Wieder ; À propos d'Hendaye d'Anne-Marie Faure et Isabelle Fraisse).

Projection-rencontre avec Anne-Marie Faure (réalisatrice, co-fondatrice du collectif féministe « Vidéa ») et Ioana Wieder (traductrice, réalisatrice, co-fondatrice du collectif féministe « Les Muses s'amusent » puis du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir) (sous réserve).

Animée par Marie-Soledad Rodriguez.

15h45 > 16h Pause

16h > 18h Histoire, mémoire et bobines féministes

Table ronde autour des archives audiovisuelles du mouvement féministe et des pratiques de création collective, accompagnée de la projection de nombreux extraits de films rares.

Avec Anne-Marie Faure, Claude Jourde (réalisatrice), Eli Lloveras (Hamaca, Media & Art Video Distribution from Spain), Nadja Ringart (sociologue, réalisatrice et féministe, co-responsable du projet de plateforme de ressources numériques « Histoire, mémoire et bobines féministes ») et Ioana Wieder (sous réserve).

Animée par Hélène Fleckinger.

Samedi 13 Juin

10h > 12h30 Cinéma des femmes, cinéma féministe : un autre cinéma ?

Discutante : Marie-Claude Chaput (Université Paris-Ouest Nanterre)

  • Hélène Fiche (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : L’avènement des « femmes agissantes » dans les films français à succès : un effet du mouvement féministe ? (1970-1982)
  • Marie-Soledad Rodriguez (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) : Un premier long-métrage de fiction féministe et combatif : Vámonos Bárbara (1977) de Cecilia Bartolomé
  • Pascale Molinier (Université Paris Nord-13) : Delphine Seyrig 1975. L’acédie féminine dans India Song et Jeanne Dielman
  • Lucia Miguel (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) : Gary Cooper que estás en los cielos (Pilar Miro, 1980): réflexion sur la condition féminine à travers la question de la fécondation à l'aube de la démocratie

12h30 > 14h Déjeuner

14h > 15h15 Féminisme et art vidéo : dispositifs critiques

Discutante : Jennifer Verraes (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis).

  • Gabriela Trujillo (Université Paris 1) : Intangibles. Les féminités d’Eugenia Balcells.
  • Fabienne Dumont (École européenne supérieure d’art de Bretagne) : Les vidéos plasticiennes de Léa Lublin.

15h15 > 15h45 : Cinéma féministe d'animation

Projection-rencontre autour de films de Monique Renault, en présence de la cinéaste.

Films projetés : Psychoderche (1972), À la vôtre (1973), Swiss Graffitti (co-réalisé avec Jacqueline Veuve, 1975), Borderline 1 & 2 (1981)…

15h45 > 16h Pause

16h > 17h30 Festivals de films de femmes et réseaux féministes

Table ronde autour de la diffusion des films de femmes et des soutiens féministes à leur distribution, accompagnée de la projection d'archives et d'extraits de films rares.

Avec Jackie Buet (co-fondatrice et directrice du Festival international de films de femmes de Créteil), Nicole Fernández Ferrer (déléguée générale du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir), Roseau Grange et Vivian Ostrovsky (fondatrices de Ciné-Femmes International) (sous réserve), Marta Piñol (membre du groupe Drac Magic et de la Mostra Internacional de Films de Dones de Barcelona) et Monique Renault (cinéaste et membre du Festival Musidora).

Animée par Jonathan Broda (responsable pédagogique à l'EICAR et réalisateur de documentaires).

17h45 > 18h Conclusion des journées

Informations pratiques

Institut National d'Histoire de l'Art
Auditorium - 2 rue Vivienne - 75002 Paris.
Accès : Métro Bourse, Pyramides ou Palais-Royal.

Direction scientifique

  • Hélène Fleckinger (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis – ESTCA / Labex Arts-H2H) et
  • Marie-Soledad Rodriguez (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 – CREC et Arce).

Comité scientifique

  • Jackie Buet (Festival international de Films de Femmes de Créteil),
  • Alain Carou (Bibliothèque nationale de France),
  • Marie-Claude Chaput (Université Paris Ouest Nanterre),
  • Nicole Fernández Ferrer (Centre audiovisuel Simone de Beauvoir),
  • Catherine Flepp (Université de Valenciennes),
  • Sébastien Layerle (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3),
  • Marie-Linda Ortega (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3),
  • Brigitte Rollet (Université Saint-Quentin en Yvelines),
  • José Luis Sánchez Noriega (Université Complutense de Madrid),
  • Geneviève Sellier (Université Bordeaux Montaigne),
  • Mercedes Yusta (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis).

Colloque international organisé par l'Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 (CREC et Arce), le Labex Arts-H2H et l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (ESTCA) avec la BnF, le CNC et l'Association Carole Roussopoulos, avec le soutien de l'Institut Émilie du Châtelet.

Lieux

  • Auditorium de l'INHA - 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • vendredi 12 juin 2015
  • samedi 13 juin 2015

Mots-clés

  • féminisme, cinéma des femmes, pratique de création

Contacts

  • Hélène Fleckinger
    courriel : helene [dot] fleckinger [at] gmail [dot] com
  • Marie-Soledad Rodriguez
    courriel : marie-soledad [dot] rodriguez [at] univ-paris3 [dot] fr

Source de l'information

  • Marie-Soledad Rodriguez
    courriel : marie-soledad [dot] rodriguez [at] univ-paris3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Regards croisés France-Espagne : mouvements féministes et création audiovisuelle (années 1970-1980) », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 10 juin 2015, http://calenda.org/331795