AccueilArtistes des Lumières

Artistes des Lumières

Artists of the Enlightenment

Symposium d'histoire de l'art

History of art symposium

*  *  *

Publié le mardi 23 juin 2015 par João Fernandes

Résumé

Comme lors de la première édition (16 février 2015), le deuxième symposium d'histoire de l'art de la mairie du 11e arrondissement donne la priorité aux artistes et maîtres artisans du XVIIIe siècle. La journée de février avait fait la part belle aux itinéraires et aux carrières de peintres, sculptures, architectes et maîtres artisans célèbres en leur temps, celle de juillet s'efforcera de faire une large place à l'étude approfondie d'une oeuvre exemplaire des transformations radicales que connaissent alors l'art et la société.

Annonce

Argumentaire

Comme lors de la première édition (16 février 2015), le deuxième symposium d'histoire de l'art de la mairie du 11e arrondissement donne la priorité aux artistes et maîtres artisans du XVIIIe siècle. La journée de février avait fait la part belle aux itinéraires et aux carrières de peintres, sculptures, architectes et maîtres artisans célèbres en leur temps, celle de juillet s'efforcera de faire une large place à l'étude approfondie d'une œuvre exemplaire des transformations radicales que connaissent alors l'art et la société.

La journée fera l'objet d'une présentation par Madame Martine Debieuvre, Première adjointe au maire du 11e arrondissement chargée de la culture, du patrimoine et de la mémoire et co-organisatrice du symposium. Chaque présentation de 25 minutes sera suivie d'un quart-d'heure dévolu aux échanges et débats, sous la présidence de Sébastien Chauffour et Christophe Henry.

Pour tout renseignement : culture11@paris.fr

Programme

Mercredi 8 juillet 2015

Première session / L'univers flamboyant de la Rocaille

  • 9h00-9h30 / Nicole Garnier (conservateur général du Patrimoine, musée de Chantilly), Le peintre Antoine Coypel (1661-1722)

Archiviste-paléographe (diplômée de l’Ecole nationale des Chartes), ancienne élève de l’Ecole du Louvre, titulaire d’un D.E.A. d’histoire de l’art, après avoir été pensionnaire de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) et avoir achevé sa formation professionnelle au musée du Louvre et au musée d’Orsay, Nicole Garnier a été conservateur du musée national des arts et traditions populaires, puis du musée Condé de Chantilly. Elle est l’auteur du catalogue raisonné Antoine Coypel 1661-1722, Arthena,1989, et de nombreuses publications ou catalogues d’expositions concernant les collections du musée Condé (Chantilly. Musée Condé. Peintures des XVIIIe et XIX-XXe siècles, RMN, 1995 et 1997 ; Les tableaux de Chantilly. La collection du duc d’Aumale, Skira-Flammarion, 2009)

  • 9h45-10h15 / Valentine Toutain (docteur en histoire de l'art - Paris IV), Rosalba Carriera et Antoine Watteau : regards croisés et portraits d'amis

Docteur en histoire de l’art de l’Université Paris-Sorbonne et ancienne boursière du Centre Allemand d’Histoire de l’Art (2013-2014), Valentine Toutain-Quittelier est spécialiste des échanges artistiques entre la France et l’Italie au XVIIIe siècle, ainsi que de la régence de Philippe d’Orléans. Sa thèse, Regards en miroirs. Les relations artistiques entre la France et Venise, 1700-1730 a été honorée du prix Nicole 2012 et sera publiée l'an prochain chez Silvana Editoriale. Elle a co-dirigé les actes Watteau au confluent des arts. Esthétiques de la grâce (PUR, 2014) et Visible Lisible, confrontations et articulations du texte et de l’image (Nouveau Monde Éditions, 2007), et a participé à plusieurs colloques dont Voyages d’artistes (PUR, 2011). Ses recherches actuelles portent sur l’importance de la gravure dans les transferts de modèles en Europe, et sur les interactions entre art et finance au XVIIIe siècle.

10h30-10h45 / Pause-café

  • 10h45-11h15 / Christophe Henry (professeur agrégé, docteur en histoire de l'art), Edme Bouchardon et le Faune Barberini (1723-1726)

Enseignant à l'université et dans le secondaire depuis 1996, Christophe Henry a publié de nombreux travaux sur la relation que les artistes français de l'ancien régime entretiennent avec Rome. Il achève actuellement son habilitation à diriger des recherches sur les fonctions sociales du modèle artistique.

  • 11h30-12h00 / Béatrice GAILLARD (docteur en histoire de l’art, chercheur associé au Léav ENSA Versailles), L’hôtel Tulle de Villefranche d’Avignon de François II Franque, d’une architecture figurée à une opération spéculative.

Béatrice Gaillard est docteur en histoire de l’architecture. Elle a soutenu sa thèse de doctorat intitulée « Les Franque : une dynastie d’architectes avignonnais au XVIIIe siècle » en 2011. Spécialiste de l’architecture du sud-est de la France de la période moderne, elle collabore actuellement à l’édition des cours d’Antoine Desgodets sous la direction de Robert Carvais et poursuit actuellement ses recherches sur les architectes avignonnais et comtadins du XVIIIe siècle.

12h30-13h45 Pause déjeuner

Deuxième session / Redécouvertes de la nature et de l'antique

  • 13h45-14h15 / Charlotte Chastel-Rousseau (musée du Louvre), Jean-Baptiste Pigalle (1714-1785) et le monument de Louis XV à Reims, ou le défi de représenter des "citoyens libres et heureux" aux pieds du roi.

Docteur en histoire de l’art, diplômée de l’École de Louvre et titulaire d’une maîtrise d’histoire, Charlotte Chastel-Rousseau travaille au musée du Louvre, où elle est actuellement chef du Service des programmes de médiation. Elle a auparavant vécu et travaillé pendant 10 ans en Angleterre, à Londres, à Oxford et à Leeds (Henry Moore Research fellow), où elle a préparé sa thèse de doctorat sous la direction de Daniel Rabreau (Monument royal et espace public en Grande Bretagne et en Irlande, 1714-1820, 2005, université Paris I-Panthéon-Sorbonne). Ses publications traitent notamment de la sculpture monumentale en Angleterre, au Portugal et en France à l’époque moderne (Reading the Royal Monument in Eighteenth-century Europe, Farnham: Ashgate, 2012.).

  • 14h30-15h00 / Emilie Beck (maître de conférences université Paris 13), Joseph Vernet (1714-1789), peintre de paysage, de marine, ou védutiste ?

Emilie Beck Saiello est maître de conférences en histoire de l’art moderne à l’université de Paris 13. Ancienne élève de la Scuola Normale Superiore de Pise et ancienne pensionnaire de l’Académie de France à Rome, elle a travaillé essentiellement sur la peinture de paysage en France et en Italie au XVIII

  • 15h15-15h45 / Patricia Lemonnier (docteur en histoire de l'art, expert près la cour d'appel de Paris), Les meubles à plaques de porcelaine de Martin Carlin (1730-1785), ébéniste du Faubourg Saint-Antoine

Après un thèse de doctorat consacrée à l'ébéniste Adam Weisweiler (1744-1820), Patricia Lemonnier a effectué pendant plusieurs années des recherches aux Archives Nationales afin de constituer une documentation concernant aussi bien les ébénistes que les grands collectionneurs du XVIIIe siècle. Intervenant régulièrement à Drouot formation, elle a publié par ailleurs une trentaine d'articles consacrés aux ébénistes et aux marchands merciers dans la revue l'Estampille-l'objet d'art.

16h00-16h15 / Pause-orangeade

  • 16h15-16h45 / Benjamin Couilleaux (conservateur du Patrimoine, musée Cognacq-Jay), Jean-Baptiste Huet (1745-1811). Le plaisir de la nature

Benjamin Couilleaux est conservateur du patrimoine au Musée Cognacq-Jay, en charge des collections de peintures, sculptures et arts graphiques. Il y prépare une exposition sur Jean-Baptiste Huet qui se tiendra de février à juin 2016. Outre l’art français du XVIIIe siècle, ses recherches portent sur la peinture italienne ancienne, avec la préparation d’une thèse sur Lambert Sustris à l’École Pratique des Hautes Études et la rédaction du catalogue raisonné des tableaux italiens du Musée Fabre de Montpellier. Il enseigne à l’École du Louvre et à l’Institut Catholique de Paris.

  • 17h00-17h30 / François Gilles (Ecole Boulle), Sculpter à la fin du XVIIIe : analyse d’un chef d’œuvre académique de Rousseau de la Rottière (1747-1820)

François Gilles est étudiant à l’Ecole Boulle depuis cinq ans, où il effectue un parcours atypique liant design et les arts appliqués dans le cadre de l’apprentissage d’un métier séculaire, celui de sculpteur ornemaniste. Après être devenu meilleur apprenti de France dans son domaine et avoir fait le constat du manque d’études concernant l’histoire de la technique en histoire de l’art, il a fait le choix de se consacrer à cette question en s’interrogeant plus particulièrement sur la démarche inhérente à la conception du décor au XVIIIe siècle.

  • 17h45-18h15 / Luigi Gallo (docteur en histoire de l'art), Le Vésuve de Pierre-Henri de Valenciennes (1750-1819)

Diplômé de l'université de La Sapienza -Roma tre et de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Luigi Gallo a soutenue en 2002 une thèse sur Pierre-Henri de Valenciennes (1750-1819) et le paysage dans la théorie artistique et la peinture françaises de la fin du XVIIIe siècle. Il a collaboré à la plupart des expositions consacrées à l'artiste et au renouveau du genre autour de 1800 (La nature l’avait crée peintre. Pierre-Henri de Valenciennes 1750-1820, catalogue de l’exposition sous la direction de J. Penent et L. Gallo, Toulouse, Musée Paul Dupuy, 2003 ; L. Gallo, « Le véritable talent est sûr de la renommé. La vie et l’art de Pierre-Henri de Valenciennes », dans Le public et la Politique des Arts au Siècle des lumières, textes réunis par C. Henry et D. Rabreau, Paris-Bordeaux, 2011).

  • 18h30-19h00 / Charlotte Duvette (doctorante contractuelle à l'université Paris 1), Percier, Fontaine et la rue de Rivoli

Doctorante contractuelle de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne depuis octobre 2014, Charlotte Duvette étudie les transformations de Paris entre 1789 et 1830 à travers l'architecture privée. Commissaire associée de l'exposition Napoléon et Paris : rêves d'une capitale (musée Carnavalet – Paris-musées, 2015), elle a contribué au catalogue par un essai sur la Rue de Rivoli et une quinzaine de notices d'œuvres.

19h30 Pot de clôture offert par Monsieur le Maire du 11e arrondissement de Paris. 

Organisation

  • Martine Debieuvre,
  • Sébastien Chauffour et
  • Christophe Henry

Lieux

  • Métro Voltaire - Place Léon Blum
    Paris, France (75011)

Dates

  • mercredi 08 juillet 2015

Mots-clés

  • artiste, lumières, paris, peinture, sculpture, mobilier, dessin, chef-d'œuvre

Contacts

  • Christophe Henry
    courriel : christophefhenry [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Christophe Henry
    courriel : christophefhenry [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Artistes des Lumières », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 23 juin 2015, http://calenda.org/332935