AccueilContrat doctoral « médias en ligne et mouvements sociaux »

Contrat doctoral « médias en ligne et mouvements sociaux »

Doctoral position in online media and social movements

Université Toulouse 3 - Laboratoire d'études et de recherches appliquées aux sciences sociales

Université Toulouse 3 - Laboratoire d'études et de recherches appliquées aux sciences sociales

*  *  *

Publié le mercredi 24 juin 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Le Laboratoire d'études et de recherches appliquées aux sciences sociales (LERASS) - université Toulouse 3 lance un appel à candidatures pour un contrat doctoral financé sur trois ans sur le thème : « L’utilisation des médias en ligne et des réseaux socionumériques par les mouvements sociaux à vocation environnementale ».

Annonce

Thématique scientifique

Le Laboratoire d'Etudes et de Recherches Appliquées aux Sciences Sociales lance un appel à candidatures pour un contrat doctoral financé par la Région Midi-Pyrénées et l’IUT « A » Paul Sabatier sur le thème : L’utilisation des médias en ligne et des réseaux socionumériques par les mouvements sociaux à vocation environnementale.

Présentation

De la mise en place d’infrastructures de transport (autoroutes, lignes TGV, aéroports) à la construction d’équipements massifs comme les barrages hydrauliques, les conflits qui opposent habitants, usagers, constructeurs et services de l’État sont de plus en plus fréquents. Dans de nombreux cas (du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes au barrage de Sivens dans le Tarn), les riverains reçoivent les renforts des militants politiques, du monde associatif et de la société civile à une échelle nationale, voire internationale. Ces derniers ne remettent pas en cause uniquement la localisation des projets en question mais leur utilité même, ainsi que le mode de prise de décision ayant amené à leur construction. En effet, la multiplication des conflits d'aménagement contemporains traduit l'émergence d'un nouveau mode de définition de l'intérêt général à l’échelle locale construit dans un rapport dialectique à l’espace public national et international. C’est pourquoi la contestation reflète souvent une prise de conscience croissante de la population quant à l’importance des enjeux écologiques qui dépasse les préoccupations strictement locales tout en s’inscrivant dans une reterritorialisation de la politique. Nous savons que cette construction politique complexe est mal prise en charge par les médias traditionnels, notamment à l’échelle locale. Dès lors les mouvements sociaux à vocation environnementale tentent de créer et d’animer une sphère médiatique alternative, notamment sur l’internet, où ils mettent en œuvre des stratégies dans au moins trois directions : informer sur les enjeux de leur lutte ; mobiliser l’opinion publique locale, nationale et internationale ; coordonner leurs actions sur le terrain. Ces stratégies se réalisent notamment sur des réseaux socionumériques comme Twitter et Facebook ainsi qu’auprès des médias alternatifs (sites d’information natifs du web, blogs, plateformes de publication militantes). Cette thèse aura comme objectif une analyse fine de l’utilisation des médias en ligne et des réseaux socionumériques par les mouvements sociaux à vocation environnementale dans leur contexte sociopolitique et écologique. Le(a) doctorant(e) recruté(e) aura comme mission d’élaborer un modèle théorique adéquat pour analyser ce type de mobilisation à partir de cas d’étude spécifiques pour lesquels il/elle identifiera les principaux acteurs, expliquera et caractérisera les stratégies déployées et les buts poursuivis, interrogera les liens avec la société locale mais aussi avec des mouvement similaires à l’échelle nationale et internationale.

Terrain et méthode

L’ère géographique principale où sera déployée la recherche de terrain est celle du Tarn. Le mouvement contre la construction du barrage de Sivens dans la zone humide du Testet ainsi que l’opposition au projet de construction de l’autoroute Castres-Toulouse serviront de points d’entrée au sujet mais toute autre mobilisation de même nature pourra y être intégrée. Une étude comparative avec d’autres cas similaires à l’étranger est également envisagée.

  • Une panoplie de méthodes qualitatives et quantitatives sera mise en œuvre :
  • Collecte de données sur les réseaux socionumériques et sur les médias en ligne et analyse quantitative (lexicométrie, analyses de graphes avec Gephi, Iramuteq, DMI-TCAT).
  • Entretiens avec les protagonistes (activistes, politiques, journalistes, représentants des institutions locales) et observation in situ.
  • Analyse semio-pragmatique et qualitative des productions discursives (journalistiques, militantes, officielles etc.)

Conditions de réalisation

Le(a) doctorant(e) sera inscrit(e) à l’université Paul Sabatier Toulouse 3 et sera domicilié(e) dans les bureaux recherche du site de Castres de l’IUT « A ». Cette thèse en SHS renforcera la recherche autour du numérique au sein de l’antenne castraise du LERASS et lui offrira des perspectives de développement. Le(a) doctorant(e) bénéficiera de l’appui du département Métiers du Multimédia et de l’Internet où il/elle sera éventuellement conduit(e) à effectuer des enseignements. La direction de la thèse sera assurée, au sein du LERASS (équipe MEDIAPOLIS), en co-tutelle par Franck Bousquet et Nikos Smyrnaios.

Montant de la bourse : 1684,93 euros

Compétences requises

Le (la) candidat(e) devra être titulaire d’un master en sciences de l'information et de la communication ou éventuellement dans une autre discipline de SHS.

Il (elle) devra justifier des compétences suivantes :

  • enquête et recueil de données empiriques (approches quantitatives et/ou qualitatives des pratiques et des discours), digital methods
  • maîtrise des approches théoriques liées aux stratégies d’acteurs, aux usages, aux territoires, à l’espace public et aux médias, aux mouvements sociaux, à l’activisme en ligne
  • une aisance en anglais, en vue de publication et échanges internationaux

Modalités de candidature

Le dossier de candidature devra comporter :

  • Lettre de motivation
  • Curriculum vitae
  • Mémoire de Master 2 sous forme électronique
  • Relevé des notes de Master (M1 et M2)
  • Lettre(s) de recommandation éventuelles

 Date limite de dépôt des candidatures : 31 juillet 2015 à minuit

 Les candidat(e)s retenu(e)s sur dossier seront convoqué(e)s à un entretien, à distance si nécessaire

Sélection

Sélection par les deux directeurs de thèse : Franck Bousquet et Nikos Smyrnaios. 

Lieux

  • Institut universitaire de technologie de Toulouse A, av. Georges-Pompidou, CS 20258
    Castres, France (81104)

Dates

  • vendredi 31 juillet 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • médias en ligne, numérique, Tarn, mouvement social, écologie, environnement

Contacts

  • Franck Bousquet
    courriel : franck [dot] bousquet [at] iut-tlse3 [dot] fr
  • Nikos Smyrnaios
    courriel : nicolaos [dot] smyrnaios [at] iut-tlse3 [dot] fr

Source de l'information

  • Nikos Smyrnaios
    courriel : nicolaos [dot] smyrnaios [at] iut-tlse3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Contrat doctoral « médias en ligne et mouvements sociaux » », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mercredi 24 juin 2015, http://calenda.org/333163