AccueilLa violence dans tous ses états

La violence dans tous ses états

Violence in all its states

*  *  *

Publié le mercredi 24 juin 2015 par João Fernandes

Résumé

Aujourd’hui, en Afrique comme un peu partout dans le monde, les sociétés, à différents niveaux de réalité, semblent être confrontées impuissamment au phénomène de la violence tant dans son appréhension intelligible que dans la recherche de remèdes pour l’endiguer en tant que brutalité physique et/ou fait psychique. Ce colloque va privilégier des analyses dynamiques capables de prendre en charge la part d’incertitude et de complexité qui accompagne toujours la violence quels que soient ses formes et ses modes de déploiement dans les sociétés du double point de vue synchronique et diachronique.

Annonce

Argumentaire

Aujourd’hui, en Afrique comme un peu partout dans le monde, les sociétés, à différents niveaux de réalité, semblent être confrontées impuissamment au phénomène de la violence tant dans son appréhension intelligible que dans la recherche de remèdes pour l’endiguer en tant que brutalité physique et/ou fait psychique. Ainsi, si le phénomène semble consubstantiel aux sociétés humaines, les formes et les dynamiques qu’il épouse de nos jours ainsi que les symboles le manifestent, les moyens et les acteurs mobilisés en font un problème sociétal inédit par son ampleur et sa complexité. En effet, la mondialisation aidant, la violence, par une acuité jamais égalée, est devenue une préoccupation majeure des décideurs politiques, un élément structurant des relations internationales, un instrument central dans les interactions humaines et une énigme pour tous ceux qui essaient de comprendre l’évolution des sociétés contemporaines.

C’est pourquoi, dans le souci d’inscrire l’Afrique dans le grand débat sur les questions sociétales cruciales, le Département de Philosophie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, organise une rencontre scientifique internationale autour de toutes ces questions liées à la violence sous toutes ses formes, à travers une approche interdisciplinaire et pluridisciplinaire, pour mieux désagréger un phénomène sociétal certes immémorial (historique), mais pesant pour le devenir de nos entités sociales et qui résiste à toute appréhension à travers des catégories fixes ou figées.

Axes thématiques

Les communications qui s’inscrivent donc dans une perspective pluridisciplinaire sans négliger l’ancrage dans un domaine d’analyse spécifique des savoirs institués seront privilégiées si elles entrent dans les quatre axes de réflexion suivants :

Axe 1 : Analyse théorique de la violence comme phénomène consubstantiel aux sociétés humaines.

  • Analyse historique, analyse anthropologique, analyse sociologique, analyse philosophique, etc. 

Axe 2 : Violence et Politique

  • Violence comme instrument de conquête et de conservation du pouvoir : exemple la violence et les institutions étatiques.
  • Violence comme moyen de résistance contre la domination : exemple violence et contexte colonial 

Axe 3 : Violence, mouvements et acteurs sociaux

  • Violence et jeunesse
  • Violence et femmes
  • Violence et révolutions sociales contemporaines
  • Violences et acteurs marginaux 

Axe 4 : Violence, Religion et idéaux

  • Violence et croisades religieuses
  • Violence et idéologies
  • Violence et religion dans les sociétés contemporaines : exemple violence, Islam, Christianisme, Hindouisme, Bouddhisme, Judaïsme.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Tous les chercheurs intéressés par le colloque sont invités à envoyer les résumés de leurs communications et leurs CV (avec adresses électroniques et numéros de téléphone) par voie électronique aux adresses suivantes :

Calendrier 

Date limite pour l’appel à communication :

15 novembre

Après la sélection, les communications complètes des candidatures devront nous parvenir au plus tard le 15 décembre.

Colloque international : du 28 au 30 janvier 2016  Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal)

  • Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
  • Département de Philosophie
  • École doctorale Études sur l'Homme et la Société (ED-ETHOS
  • Centre de recherches Philosophiques et Épistémologiques (CEREPHE)

Comité scientifique

  • Djibril Samb
  • Ramatoulaye Diagne Mbengue
  • Souleymane Bachir Diagne
  • Aloyse Raymond Ndiaye
  • Abdoulaye Élimane Kane
  • Mamoussé Diagne
  • Lamine Ndiaye
  • Ousmane Gueye
  • Ousseynou Kane
  • Aminata Diaw
  • Bado Ndoye
  • Boubé Namaïwa 

Comite d’Organisation

  • Babacar Mbaye Diop
  • Cheikh Moctar Ba
  • Malick Diagne
  • Omar Dia
  • Khalia Haydara
  • Dieynaba Ndiaye
  • Babacar Diop
  • Abdoulaye Ba
  • Ousmane Sarr
  • Papa Abdou Fall

Lieux

  • Département de Philosophie, Université Cheikh Anta Diop de Dakar
    Dakar, République du Sénégal (5005)

Dates

  • dimanche 15 novembre 2015

Mots-clés

  • Violence, Politique, Religion, Idéaux, Sociétés

Contacts

  • Babacar Mbaye Diop
    courriel : diop [dot] philo [at] gmail [dot] com
  • Malick Diagne
    courriel : diagnemalick [at] yahoo [dot] fr
  • Cheikh Moctar Ba
    courriel : cheikhmoctarba [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Babacar Mbaye Diop
    courriel : diop [dot] philo [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La violence dans tous ses états », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 24 juin 2015, http://calenda.org/333297