AccueilLire et écrire

Lire et écrire

Reading and writing

Efficacité des pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture au cours préparatoire

The effectiveness of teaching practices of reading and of reading in pre-university studies

*  *  *

Publié le vendredi 24 juillet 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Le 25 septembre, à l’Institut français de l’éducation / École normale supérieure de Lyon, les chercheurs engagés dans l’étude « Lire, écrire CP » exposeront leurs premiers résultats. Pour aller au-delà de la question des méthodes de lecture, ils décriront les pratiques d’enseignement qui ont été observées, pendant trois semaines, dans 131 classes, en prenant en compte un ensemble très détaillé de variables pédagogiques (modalités, de regroupement, formes d’aide, différenciation…) et didactiques (nature des tâches, durée, supports, outils…). 

Annonce

Argumentaire

Le 25 septembre, à l’Institut français de l’Éducation / ENS de Lyon, les chercheurs engagés dans l’étude LireÉcrireCP exposeront leurs premiers résultats. Pour aller au-delà de la question des méthodes de lecture, ils décriront les pratiques d’enseignement qui ont été observées, pendant trois semaines, dans 131 classes, en prenant en compte un ensemble très détaillé de variables pédagogiques (modalités, de regroupement, formes d’aide, différenciation…) et didactiques (nature des tâches, durée, supports, outils…). La recherche prend appui sur l’observation de 3 000 heures d’enseignement filmées et indexées, sur l’analyse des traces écrites (cahiers, affichages, livres…) et sur les informations délivrées directement par les maîtres. Ces 131 enseignants, maîtres ordinaires mais expérimentés, exerçant dans des contextes variés et se référant à des options pédagogiques contrastées, constituent un échantillon d’une diversité de bon aloi.

Par ailleurs, les performances des 2507 élèves ont été évaluées individuellement au début et à la fin de cette année de cours préparatoire (elles l’ont été aussi à la fin de leur année de CE1). À ce stade de la recherche, il est possible de commencer à dégager les pratiques qui apparaissent propices pour apprendre à lire et à écrire au début de la scolarité élémentaire. Quels contenus d’enseignement, quelles tâches proposées et quelles modalités pédagogiques semblent favoriser les apprentissages ? Il s’agit en particulier d’accorder une attention particulière aux élèves les moins performants au début de l’année, ceux dont les premiers apprentissages sont le plus dépendants de l’intervention pédagogique.

Les conclusions de la journée du 25 septembre 2015 seront d’autant plus utiles aux enseignants qu’elles ont été recueillies dans des conditions écologiques, non transformées par un dispositif expérimental, en tenant compte des ressources et des contraintes de l’exercice ordinaire de leur métier. Ces conclusions seront développées et complétées dans un rapport publié en ligne en décembre 2015. Elles seront affinées en 2016, en particulier avec les résultats d’un test passé par les mêmes élèves en fin de CE1.

Cette étude, co-financée par la DGESCO (Direction générale de l’enseignement scolaire, MENESR) et l’IFÉ (Institut français de l’Éducation, ENS de Lyon), a été dirigée par Roland Goigoux, laboratoire ACTé (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand). Elle associe 60 chercheurs de 13 laboratoires des universités suivantes : Bordeaux, Cergy-Pontoise, Clermont-Auvergne, Grenoble 3, Lille 3, Lorraine, Montpellier, Nantes, Paris Est-Créteil et Paris 8, Rennes 2 et Bretagne-Ouest, Rouen, Toulouse-Le-Mirail.

Programme provisoire

Matin

  • 9h30 : accueil et ouverture du colloque
  • 10h00 : Problématique, méthodologie et premiers résultats, Roland Goigoux, laboratoire ACTé (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand), et Céline Piquée, CREAD (Université Rennes 2) ;
  • 10h45 : L’étude du code, Jérôme Riou, IFÉ/ENS de Lyon, et Roland Goigoux, laboratoire ACTé (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand) ;
  • 11h30 : L’enseignement de la compréhension, Marie-France Bishop, laboratoire EMA (Université de Cergy-Pontoise), et Sylvie Cèbe, laboratoire ACTé (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand) ;
  • 12h00 : Les pratiques d’acculturation, Anne Vadcar et Marianne Tire, laboratoire LIDILEM (Université Grenoble 3).
  • Après-midi
  • 14h00 : L’enseignement de l’écriture, Catherine Brissaud, laboratoire LIDILEM (Université Grenoble 3), et Martine Dreyfus, laboratoire LIRDEF (Université Montpellier 2) ;
  • 14h45 : L’étude de la langue, Corinne Gomila (Université Montpellier 2) et Patrice Gourdet, laboratoire EMA (Université de Cergy-Pontoise) ;

15h30 : Questions transversales

  • Engagement, organisations pédagogiques et différenciation : Caroline Viriot-Goeldel, équipe ESCOL (Université de Paris-Est Créteil – UPEC).
  • Clarté cognitive et explicitations : Anne Halté, Crem (Université de Lorraine).

16h15 : débat

Dialogue avec la salle et réponses aux questions posées par écrit tout au long de la journée

17h00 : clôture du colloque

Inscription

Inscription gratuite obligatoire (lien)

Catégories

Lieux

  • Amphithéâtre Mérieux - ENS de LYon, 46 allée d'Italie
    Lyon, France (69007)

Dates

  • vendredi 25 septembre 2015

Mots-clés

  • lire, écrire, cours préparatoire, apprentissage, lecture, primaire, enseignement, pédagogie, didactique, méthode

Contacts

  • Stéphanie Courvoisier
    courriel : lire [dot] ecrire [at] ens-lyon [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Stéphanie Courvoisier
    courriel : lire [dot] ecrire [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Lire et écrire », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 24 juillet 2015, http://calenda.org/335620