AccueilAutour de la figure d'Hugues Sambin. Un menuisier-architecte du XVIe siècle

Autour de la figure d'Hugues Sambin. Un menuisier-architecte du XVIe siècle

Around the figure of Hugues Sambin. An architect-carpenter in the 16th century

*  *  *

Publié le mercredi 22 juillet 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Deux expositions (la première en 1989 au musée des Beaux-Arts de Dijon et la seconde en 2001 au musée national de la Renaissance-château d’Ecouen) ont révélé la personnalité d’Hugues Sambin (v. 1520-1601), menuisier et architecte qui s’est vite imposé dans l’Est de la France. Depuis une décennie des avancées significatives ont été faites sur différents aspects de son œuvre et de son rayonnement. L’objectif du colloque est donc de mettre en valeur ces avancées en réunissant des chercheurs venus d’horizon divers. Le colloque se veut une synthèse des connaissances sur l’artiste mais aussi sur son époque : par cet éclairage sur Hugues Sambin, on cherche ainsi à mettre en lumière les aspirations intellectuelles de certains des hommes de la Renaissance ainsi que les évolutions du goût jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Annonce

Argumentaire

Deux expositions (la première en 1989 au musée des Beaux-Arts de Dijon et la seconde en 2001 au musée national de la Renaissance-château d’Ecouen) ont révélé la personnalité d’Hugues Sambin (v. 1520-1601), menuisier et architecte qui s’est vite imposé dans l’Est de la France comme un des rares artistes de la région capable de diriger la construction de décors éphémères (Dijon), de proposer des plans pour des fortifications (Salins, Dijon) ou des projets pour des chantiers urbains (palais de justice de Besançon, demeures particulières à Dijon et Besançon, dôme de la collégiale de Dole, tour de croisée de Notre-Dame de Beaune), de faire preuve de compétence d’hydraulicien, de s’adonner enfin à la gravure et à la publication d’ouvrages tout en conservant une intense activité dans la confection de meubles.

Depuis une décennie des avancées significatives ont été faites sur différents aspects de son œuvre et de son rayonnement. L’objectif du colloque est donc de mettre en valeur ces avancées en réunissant des chercheurs venus d’horizon divers. L’accent a été volontairement mis sur une étroite collaboration entre le monde universitaire dans sa diversité, le milieu de la Culture (conservateurs du patrimoine) et celui de la restauration des œuvres d’art. Le colloque se veut une synthèse des connaissances sur l’artiste mais aussi sur son époque : par cet éclairage sur Hugues Sambin, on cherche ainsi à mettre en lumière les aspirations intellectuelles de certains des hommes de la Renaissance ainsi que les évolutions du goût jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Programme

Jeudi 3 septembre

Accueil des participants à partir de 13h45.

  • 14H Paul Dietschy (directeur du Laboratoire des sciences historiques), Ouverture.
  • 14H15 Catherine Chédeau (maître de conférences, université de Franche-Comté, LSH), Introduction.
  • 14H30 Jean-Pierre Jacquemart (docteur en histoire de l’art, professeur honoraire), Hugues Sambin, sa famille et ses réseaux.
  • 15H Bénédicte Gaulard (maître de conférences, université de Bourgogne, Centre Georges-Chevrier), Les artistes comtois au temps d’Hugues Sambin.
  • 15H30 Nicolas Boffy (doctorant, université de Lorraine), Les stalles de Saint-Étienne de Besançon.

Pause

  • 16H30 Christiane Roussel (conservateur du patrimoine, Inventaire général, Franche-Comté), Autour d’Hugues Sambin. L’architecture privée à Besançon à la fin du XVIe siècle.
  • 17H Catherine Chédeau (maître de conférences, université de Franche-Comté, LSH), Flèches et dômes dans l’architecture religieuse d’Hugues Sambin (Notre-Dame de Beaune et Notre-Dame de Dole).
  • 17H30 Henri-Stéphane Gulczynski (docteur en histoire de l’art, université de Bourgogne, Centre Georges-Chevrier), Hugues Sambin et la grammaire de l'ornement, entre architecture et menuiserie.

Discussion

Vendredi 4 septembre

Matin

  • 9H Estelle Leutrat (maître de conférences, université de Rennes II), Graveurs et éditeurs lyonnais dans le dernier tiers du XVIe siècle.
  • 9H30 Xavier Pagazani (Inventaire général, Aquitaine), L’œuvre de la diversité des termes d’Hugues Sambin (1572) : de la conception à la réalisation.
  • 10H Paulette Choné (professeur émérite, université de Bourgogne), Hugues Sambin et Joseph Boillot : deux itinéraires.

Pause

  • 11H Pascal Julien (professeur, université de Toulouse-Jean Jaurès), De la diversité des termes dont usèrent sculpteurs et menuisiers toulousains, 1550-1620.
  • 11H30 Wolfgang Loescher (restaurateur, musée historique de Bâle), « Franz Pergo ( ?-1629), un sculpteur-menuisier bourguignon à Bâle ».
  • 12H Nick Humphrey (Curator (Furniture 1400-1700), Department of Furniture, Textiles and Fashion, V&A Museum), French Renaissance Furniture at the V&A - an initial assessment.

Discussion

Après-midi

  • 14H30 Jean-Pierre Jacquemart (docteur en histoire de l’art, université de Franche-Comté, proviseur honoraire), Hugues Sambin et le mobilier des Gauthiot d'Ancier.
  • 15H Aubert Gérard (Centre régional de restauration et de conservation des œuvres d’art, Vesoul), Le Cabinet Gauthiot d’Ancier, notre pierre de Rosette.
  • 15H30 Christine Locatelli, Didier Pousset (archéodendromètres, Besançon), Investigations archéodendrométriques sur un ensemble de meubles "attribuables" à l'atelier Sambin.

Discussion

16h30 Visite du musée du Temps sous la conduite de Laurence Reibel (réservée aux intervenants).

Samedi 5 septembre

Matin

  • 9H Agnès Bos (conservateur du patrimoine, musée du Louvre), L’armoire Arconati-Visconti à la lumière des analyses scientifiques récentes.
  • 9H30 Muriel Barbier (conservateur du patrimoine, musée national de la Renaissance-Château d’Ecouen), Le meuble à deux corps provenant de Thoisy-la-Berchère : un état des connaissances.

Pause

  • 10H30 Rosa De Marco (docteur en histoire de l’art, université de Bourgogne), La fortune critique des termes d’Hugues Sambin à la cour de Lorraine au XVIIe siècle.
  • 11H Anne Dion-Tenenbaum (conservateur en chef du patrimoine, musée du Louvre), Hugues Sambin, un artiste oublié des ébénistes du XIXe siècle ?
  • 11H30 Audrey Gay-Mazuel (conservateur du patrimoine, musée des arts décoratifs, Paris), Du néo-Sambin? La sculpture dans le mobilier néo-Renaissance du XIXe siècle.

Entrée libre en fonction des places disponibles

Conseil scientifique

  • Paulette Choné, professeur émérite des universités, université de Bourgogne
  • Thierry Crépin-Leblond, conservateur général du patrimoine, directeur du musée de la Renaissance-château d’Ecouen
  • Emmanuel Guigon, conservateur général du patrimoine, directeur des musées de Besançon
  • Pascal Julien, professeur des universités, université Toulouse-Jean Jaurès

Avec le soutien de « Franche-Bourgogne »

Lieux

  • Université de Franche-Comté, UFR SLHS, Grand Salon - 30-32 rue Mégevand
    Besançon, France (25)

Dates

  • jeudi 03 septembre 2015
  • samedi 05 septembre 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Renaissance, mobilier, gravure, cariatides

Contacts

  • Catherine Chédeau
    courriel : catherine [dot] chedeau_arabeyre [at] univ-fcomte [dot] fr

Source de l'information

  • Catherine Chédeau
    courriel : catherine [dot] chedeau_arabeyre [at] univ-fcomte [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Autour de la figure d'Hugues Sambin. Un menuisier-architecte du XVIe siècle », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 22 juillet 2015, http://calenda.org/335634