AccueilInstitutions et destitutions de la totalité

Institutions et destitutions de la totalité

Institutions and destitutions of totality

Explorations de l'œuvre de Christian Godin

Explorations of the work of Christian Godin

*  *  *

Publié le mardi 04 août 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Dans l'avalanche d'expressions qui font choc, nos contemporains se rallient ou s'attroupent autour de thèmes comme la « déconstruction », le « différend », le « postmodernisme ». Dans les opposés binaires symétriques (le mal est l'autre du même qu'est le bien ; l'objet, l'autre du même qu'est le sujet ; etc.) ces disjonctions travaillent les écarts, les altérités marginales, les différences où « l'autre » désigne la domination d'un terme posé par son opposé. En examinant leurs temps respectifs, le glissement de sens vers une notion destinale d'esprit indique que le soi peut faire défaut alors même que l'ego ne nous manque jamais. Si le bien et le mal s'opposent sur le terrain de l'ego, pareille opposition caractérise-t-elle aussi le bien « spirituel » qu'est le soi et cet autre qu'est l'ego, le mal radical ?

Annonce

Argumentaire

Dans l'avalanche d'expressions qui font choc, nos contemporains se rallient ou s'attroupent autour de thèmes comme la « déconstruction », le « différend », le « postmodernisme ». Dans les opposés binaires symétriques (le mal est l'autre du même qu'est le bien; l'objet, l'autre du même qu'est le sujet; etc.) ces disjonctions travaillent les écarts, les altérités marginales, les différences où « l'autre » désigne la domination d'un terme posé par son opposé. En examinant leurs temps respectifs, le glissement de sens vers une notion destinale d'esprit indique que le soi peut faire défaut alors même que l'ego ne nous manque jamais. Si le bien et le mal s'opposent sur le terrain de l'ego, pareille opposition caractérise-t-elle aussi le bien « spirituel » qu'est le soi et cet autre qu'est l'ego, le mal radical ?

À partir de l'ouvrage La Totalité, ce colloque tentera de penser si la totalité peut être un horizon de pensée, un désir de compréhension, une possibilité de réconcilier le concept et le réel qui permettrait une refondation comme réponse et responsabilité.

Programme

Jeudi 24 septembre 2015

Université Blaise PASCAL, Clermont-Ferrand, Amphithéâtre 2

9h00-11h

  • Ouverture : Claude BRUNIER-COULIN
  • Jean-Baptiste LÉTANG (Université Blaise Pascal) L'humanisme en question : une anthropodicée est-elle possible ?
  • Marlène MOREL (Université Blaise Pascal) La folie: entre absence, négativité et altérité

11h30-12h30

  • William NERIA (Doctorant en philosophie) L'Atman/Brahman ou la possibilité de la Totalité dans le non-dualisme de Shankara

14h-16h00

Présidence : Marlène MOREL

  • Claude BRUNIER-COULIN La volonté d'être l'Unique en face du Tout
  • William NERIA (Doctorant en philosophie) Le Bien comme principe totalisant dans l'expérience de l'âme chez Plotin.
  • Christian GODIN

Vendredi 25 septembre 2015 après-midi

Université La Sorbonne 17, rue de la Sorbonne, Amphithéâtre Durkheim

13h-16h00

Présidence : Claude BRUNIER-COULIN

  • Philippe PETIT (écrivain, journaliste indépendant) Christian Godin, un nouvel encyclopédiste.
  • Jean-Paul DELAHAYE (Université Lille 1) Les résultats de limitation en logique mathématique doivent-ils être interprétés comme une impossibilité définitive de penser le TOUT ?
  • Lucie DOUBLET (Université Paris X-Nanterre) Pluralisme et responsabilité chez Emmanuel Levinas

16h30-18h30

Présidence : Jean-Paul DELAHAYE

  • Aurore BONI (Lycée Notre-Dame de la Providence, Vincennes) Amour, ordre, beauté: des modalités de la totalité?
  • Thibaut GRESS (Professeur de philosophie, Actu-Philosophia) L'infini peut-il excéder la totalité ? Une réponse hégélienne à Levinas
  • Vivien HOCH (Doctorant en philosophie) Post-modernisme et « appropriation du monde » (autour du dossier de la revue Cités)

Samedi 26 septembre 2015

9h00-11h

  • Pierre LOCHAK (Centre de Mathématiques de Jussieu)
  • François LOIRET (Lycée Carnot, Dijon; Groupe de recherches Pierre Lombard)
  • Bernard FORTHOMME (Centre Sèvres) La volonté de la totalité ou du fragment. Force ou pathologie de la volonté ?

11h30-12h30

  • François LOTH (Université Rennes I) Le monde existe-t-il comme un tout?
  • Emmanuel PICAVET (Université Paris-I, Panthéon-Sorbonne) Entre la relation et les conséquences: le souci de la figure de l'homme.

14h-16h00

  • Laura LANGE (Espace Ethique Rhone-Alpes) La postmodernité ou l'ovation de la volonté.
  • Sabine FOS-FALQUE (Psychanalyse et littérature) Psychanalyse des émotions.
  • Alberto FABRIS
  • David TORRIJOS-CASTRILLEJO (Universidad San Damaso, Madrid) La providence chez Saint-Thomas d'Aquin comme compréhension de la totalité.

Lieux

  • Amphi 2 - Université Blaise Pascal, 24 Avenue des Landais
    Aubière, France (63170)
  • Amphithéâtre Durkheim - Université La Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 24 septembre 2015
  • vendredi 25 septembre 2015
  • samedi 26 septembre 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • religion, totalité, institution, Christian Godin

Contacts

  • Claude BRUNIER-COULIN
    courriel : claudebruniercoulin [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Claude BRUNIER-COULIN
    courriel : claudebruniercoulin [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Institutions et destitutions de la totalité », Colloque, Calenda, Publié le mardi 04 août 2015, http://calenda.org/336303