AccueilLa formation de la personne humaine à la lumière de la pensée d'Edith Stein, co-patrone de l'Europe

La formation de la personne humaine à la lumière de la pensée d'Edith Stein, co-patrone de l'Europe

The formation of the human being in the light of the thought of Edith Stein, co-owner of Europe

*  *  *

Publié le mercredi 05 août 2015 par João Fernandes

Résumé

La formation de la personne représente un enjeu central de civilisation puisqu'elle engage le devenir même de l'être humain, de l'€™humanité. À une époque ou les totalitarismes déchirent l'Europe, Édith Stein réfléchit cette thématique sous différents angles, souvent dans une perspective pédagogique. Portée par l'amour de la vérité, ɉdith Stein peut aider à renouveler de manière féconde et concrète la réflexion sur la personne humaine et sur sa formation.

Annonce

Argumentaire

La formation de la personne représente un enjeu central de civilisation puisqu'elle engage le devenir même de l'être humain, de l'€™humanité. À une époque ou les totalitarismes déchirent l'Europe, Édith Stein réfléchit cette thématique sous différents angles, souvent dans une perspective pédagogique. Quatre axes sont retenus pour cette nouvelle journée d'étude :

  •  une présentation générale de la vision éducative d'Edith Stein (E. de Rus),
  •  l'auto-éducation comme expression de la liberté (B. Bouillot),
  •  l'enquête d'Edith Stein sur les professions féminines et sur la vocation de la femme (S. Binggeli),
  •  la dimension communautaire de la formation humaine (Fr. Alfieri).

Portée par l'amour de la vérité, ɉdith Stein peut aider à renouveler de manière féconde et concrète la réflexion sur la personne humaine et sur sa formation.

Programme

8h45 : Accueil

  • 9h15 : La formation de la personne selon Édith Stein : un geste anthropologique intégral par Éric de RUS, professeur agrégé de philosophie au Centre pédagogique Madeleine Daniélou.

Notre présentation d'ensemble de la formation de la personne selon Edith Stein s'organisera autour de trois points : tout d'abord l'éclaircissement de la conception anthropologique qui la fonde, ensuite sa mise en œuvre à l'endroit de la destination naturelle » de la personne, enfin son accomplissement dans la perspective de ce qu'Edith Stein nomme la destination surnaturelle de l'être humain.

Nous montrerons ainsi que la formation de la personne selon Édith Stein représente un véritable geste de création culminant dans « cette humanité accomplie, pure expression de la nature libérée et transfigurée par la force de la grâce ».

10h15 : Café 

  • 10h30-11h15 : Noyau de l'âme et auto-éducation selon Édith Stein par Bénedicte Bouillot, professeur aux Facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres).

Responsabilité à l'égard d'autrui, dans le lien qui unit les générations, l'éducation est tout autant, sinon davantage, responsabilité à l'égard de soi-même, sa vie durant.

Dans la perspective steinienne, l'éducation de soi-même (Selbster-ziehung), entendue comme déploiement du noyau de l'âme, constitue ainsi l'horizon de la liberté humaine. Or si le noyau se manifeste prioritairement par la couleur singulière il marque le rapport aux valeurs universelles, l'homme n'accède à son être propre qu'en assumant son identité d'être-convoqué , par la recherche d'une réponse toujours plus adéquate à l'appel singulier que les valeurs lui adressent, et à travers lequel se médiatise, en dernière approche, l'appel du Verbe intérieur.

11h30 : Fin de la matinée 

12h00 : Messe à Saint Séverin

13h15 : Repas/déjeuner pris en commun avec les intervenants

  • 15h -15h45 : L'enquête d'Edith Stein sur les professions féminines et sur la vocation de la femme par Sophie Binggeli, professeur au Collège des Bernardins (École Cathédrale, Faculté Notre Dame).

En allemand les mots profession-métier (Beruf) et vocation (Berufung) ont la même racine : appeler-appel (rufen, Ruf). Phénoménologue « de naissance », féministe de la première heure, Édith Stein fait partie des premières femmes à fréquenter l'université allemande. Devenue catholique, l'intellectuelle renommée est sollicitée par les milieux catholiques pour réfléchir sur les problématiques nouvelles touchant la formation des femmes, leur présence dans le monde du travail, etc.

Sa pensée s'enracine dans son engagement comme enseignante et s'appuie sur son expérience. Son anthropologie philosophique et théologique permet de fonder en raison une éducation spécifique et différenciée de l'homme et de la femme, d'articuler réflexion philosophique et approche scientifique (sciences exactes, sciences humaines), de viser les traits d'essence de la femme et de réfléchir sur la mission spécifique de la femme dans l'histoire du salut et dans l'Église.

15h45-16h00 : Pause 

  • 16h00-16h45 : La dimension communautaire de la pensée d'Edith Stein: un défi pour l'éducation par Francesco Alfieri, professeur à l'Université Pontificale du Latran à Rome.

Les analyses achevées par Édith Stein sur le concept de Communauté (Gemeinschaft) doivent être étudiées en tenant compte des résultats issus des recherches d'Edmund Husserl publiées dans le volume des Ideen II où il discute le moi pur et le moi personnel. Cette comparaison est nécessaire si l'on entend comprendre la constitution du vécu entropathique et, par conséquent, sa structure générale. Il est alors possible d'analyser le concept de personne et sa propension naturelle à la dimension communautaire, cette dernière vue comme expansion de la vie du moi personnel.

Le chemin tracé par Édith Stein dans cette direction représente un défi éducatif, car il entend restituer le sens complet du vivre communautaire basé sur la « motivation » : le seul acte fondamental qui régit la vie relationnelle. Accueillir un tel défi éducatif nous conduira aussi à accueillir de façon responsable l'effort de vivre en première personne un comportement éthique dans le « monde naturel ».

16h45 - 17h30 : Débat avec Sophie Binggeli et Francesco Alfieri

17h30 : Fin

Inscriptions 

Inscriptions sur le site internet du collège des bernardins ou à son accueil

  • Lieu : Petit auditorium du Collège des Bernardins (journée d'étude Edith Stein)
  • Tarifs : 16 € (plein) - 9€ (réduit)
  • 15€ - Repas/déjeuner pris en commun avec les intervenants
  • Gratuit le jour même pour les moins de 26 ans dans la limite des places disponibles.
  • Pas de tarif réduit pour les participants n'assistant qu'à une partie de la journée.

Lieux

  • Petit Auditorium, Collège des BERNARDINS - 20 rue de Poissy
    Paris, France (75006)

Dates

  • dimanche 04 octobre 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • formation, personne humaine, Edith Stein

Contacts

  • Pierre Jamet
    courriel : pjamet [at] orange [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Pierre Jamet
    courriel : pjamet [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La formation de la personne humaine à la lumière de la pensée d'Edith Stein, co-patrone de l'Europe », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 05 août 2015, http://calenda.org/336679