AccueilUtiliser l'histoire

Utiliser l'histoire

Using history: comparative approaches to the discipline of history

Regards croisés sur la discipline historique

*  *  *

Publié le lundi 31 août 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d'étude vise à interroger l’histoire au sens large à la fois comme objet d'étude et sujet de recherche, comme une science mais aussi comme un outil. Les doctorants, qu'ils soient historiens ou originaires d'autres disciplines écrivent, décrivent et utilisent le passé dans une démarche scientifique, où l'historiographie et la méthodologie occupent une place considérable. Cette journée devra être un lieu de partage méthodologique et un espace de connexion entre les jeunes chercheurs et la discipline historique prise sous tous les angles.

Annonce

Argumentaire

Cette journée d'étude vise à interroger l’histoire au sens large à la fois comme objet d'étude et sujet de recherche, comme une science mais aussi comme un outil. Les doctorants, qu'ils soient historiens ou originaires d'autres disciplines écrivent, décrivent et utilisent le passé dans une démarche scientifique, où l'historiographie et la méthodologie occupent une place considérable. Cette journée devra être un lieu de partage méthodologique et un espace de connexion entre les jeunes chercheurs et la discipline historique prise sous tous les angles.

Cette journée s’adresse à des doctorants des sciences sociales et humaines, lettres et arts, sciences dures qui s’intéressent et/ou utilisent dans leurs recherches la discipline historique.

Dans le contexte de la mondialisation, des recherches qui se dirigent vers le niveau international, de l’accessibilité des ouvrages du monde entier une question émerge : comment choisir et définir la meilleure approche historiographique dans nos recherches ?

De la même façon que l’histoire intègre des différentes sciences sociales et humaine, les chercheurs d’autres disciplines sont amenés à utiliser des études ou des dimensions historiques.

Les interrogations sur la manière dont l’approche historique permet de développer de nouvelles perspectives, de nouvelles problématiques dans divers domaines de connaissances et analyser la méthodologie employée dans ces recherches seront particulièrement appréciées.

Que ce soit dans une logique éducative ou apologique, l'histoire utilise les mémoires individuelles ou collectives comme objet d'étude. En interrogeant la fiabilité et l'authenticité de l'objet de mémoire il pourra être question dans cet axe de la méthode historique appliquée à la mémoire, à son rôle et à son utilisation.

Programme

  • 9h00 Accueil
  • 9h30 Introduction – ouverture de la journée

Transformation de l'histoire

  • 10h00 - Paraskevi MICHALAIDOU (Université Paris 7), Historiographies nationales. Quelles limites ? : La place de la période de l’Occupation Ottomane (1453-1821) dans l’historiographie nationale grecque.
  • 10h30 - Hassan BOUALI (Université Paris 10),ʿAbdullāh b.al-Zubayr (m.72/692) d’après deux notices biographiques : une figure entre mémoire et histoire.
  • 11h00 – 11h20 : pause

L'histoire comme source auxiliaire

  • 11h - Kévin GUILLAS-CAVAN (Université Paris 7), Au-delà des notions de changement et de continuité : Comprendre la persistance de la diversité des capitalismes à l’exemple allemand.
  • 11h50 - Renaud EVRARD (Université de Lorraine), L’approche symétrique en histoire des sciences : comment ne pas utiliser l’histoire ?
  • 12h20 – 14h00 Pause déjeuner

Aller/retours historiques

  • 14h00 - Sophie de CHIVRÉ (Université Paris 7), Quelle approche historique des images ? L’exemple des portraits de groupe dans la photographie de famille.
  • 14h30 - Léna HOBEIKA (Université Paris 7), Écriture de l’histoire et fabrique du réel dans la poésie patriotique du XIX siècle.
  • 15h00-15h30 : pause

Aspect social et politique de l'histoire mémorielle

  • 15h30 – Florent PITON (Université Paris 7), Sciences sociales, pouvoirs, racisme et génocide. Acteurs, contextes et contenus de la discipline historique au Rwanda (1978-1994).
  • 16h00 - Noël Cyrille BOBIOKONO (Paris 7), Quelles langues parlent les radios ? Histoire et choix linguistiques au Cameroun post-colonial.
  • 16h30 - Fatma AHMED KAMEL (Université Paris Est), L'héritage révolutionnaire en  Égypte contemporaine entre Histoire et mémoire.

17h00 – Conclusion de la journée

17h30 – Cocktail

Organisatrices

Ninon Dubourg et Maria Podzorova, avec le concours de l'école doctorale 382 et le soutient du laboratoire ICT.

Renseignements

Pour tout renseignement, contacter : journee.utiliser.histoire@gmail.com 

Lieux

  • Salle 201 - Université Paris Diderot - Paris 7, Bâtiment Olympes de Gouges
    Paris, France (75013)

Dates

  • lundi 21 septembre 2015

Mots-clés

  • historiographie, Rwanda, poésie, radio, Égypte, média, mémoire, image, groupe, science, capitalisme, approche systémique, biographie

Contacts

  • Ninon Dubourg
    courriel : journee [dot] utiliser [dot] histoire [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Ninon Dubourg
    courriel : journee [dot] utiliser [dot] histoire [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Utiliser l'histoire », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 31 août 2015, http://calenda.org/337614