AccueilCosmopolitisme et sociétés plurielles

Cosmopolitisme et sociétés plurielles

Cosmopolitanism and plural societies

*  *  *

Publié le mercredi 02 septembre 2015 par Elsa Zotian

Résumé

À cause des grands processus transnationaux qui façonnent les sociétés, les individus font la rencontre au quotidien et en permanence avec l’altérité. Loin d’être exceptionnelle, la différence est un élément central de nos sociétés de plus en plus « multiculturelles » et « plurielles ». il est ainsi crucial qu’une approche cosmopolite se fonde sur la façon dont l’altérité et la pluralité sont gérées par les individus, les groupes humains et les institutions.

Annonce

Argumentaire

L’intérêt principal de l’approche cosmopolite est de contribuer à la fois à la critique de certaines conceptions essentialistes, chauvines, ethnocentrées qui traversent l’histoire des sciences sociales et d’inviter ces dernières à se confronter à la question de l’universalisme. Plus précisément, la sociologie cosmopolite se construit autour de la tension entre deux postures, le respect et la reconnaissance de la pluralité, des particularités des faits humains, et l’aspiration de les comprendre dans un cadre humain plus large. L’orientation cosmopolite que ce colloque invite à traiter souscrit à l’idée que si le cadre de référence pour l’observation des phénomènes sociaux est la société globale, il est nécessaire d’étudier la façon dont les imaginaires et les individus s’y inscrivent (consciemment ou non), en sont aussi bien les produits que les agents actifs de sa production. À cause des grands processus transnationaux qui façonnent les sociétés, les individus font la rencontre au quotidien et en permanence avec l’altérité. Loin d’être exceptionnelle, la différence est un élément central de nos sociétés de plus en plus « multiculturelles » et « plurielles ». Comme « l‘autre global’ est parmi nous » (Beck et Grande, 2010 : 417), il est crucial qu’une approche cosmopolite se fonde sur la façon dont l’altérité et la pluralité sont gérées par les individus, les groupes humains et les institutions.

Coordination scientifique et inscriptions : Vincenzo Cicchelli, vcicchelli@msh-paris.fr

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Une pièce d’identité vous sera demandée à l’entrée.

Programme

Jeudi 15 octobre

Inalco, 2 rue de Lille 75343 Paris cedex 07

Matinée 9h30 - 12h30

Discutante : Madalina Vartejanu-Joubert

  • Vittorio Cotesta (University of Rome 3)
    Cosmopolitanism: One or many? A new perspective from religions, cultures and civilizations.
  • Robert Fine (University of Warwick)
    « The Jew is more a man than a Jew »: universalism and the right of particularity
  • Daniel Chernilo (Loughborough University)
    Universalism and human plurality
  • Vincenzo Cicchelli (Gemass, Paris Sorbonne/CNRS)
    The cosmopolitan sociology at the test of plurality

Après-midi 14h30 - 17h30

Discutant : Vincenzo Cicchelli

  • David Inglis (University of Exeter)
    Is Neo-Liberal Cosmopolitanism a Fake Cosmopolitan?
  • Gérôme Truc (ENS Cachan - Cems)
    Cosmopolitanism facing Islamic terrorism: the Occident and its « new barbarians »
  • Massimo Pendenza (University of Salerno)
    «Societal Cosmopolitanism» in the drift from universalism towards particularism

Vendredi 16 octobre

ISCC, 20 rue Berbier-du-Mets 75013 Paris

Matinée 9h30 - 12h30

Discutant : David Inglis

  • Viviane Riegel (Goldsmiths University, London; ESPM, São Paulo)
    Cosmopolitanism and Global Brands: reproducing plural lifestyles through consumption
  • Tally Katz-Gerro (University of Haifa)
    Cosmopolitanism in cultural consumption: Crossnational differences in cross-cultural tastes
  • Sylvie Octobre (Ministère de la Culture ; Gemass)
    Prolegomenon to a neo-cosmopolitanism based on aesthetics
  • Adrian Favell (SciencesPo, Paris)
    Liberalism, Neo-Liberalism and Cosmpolitanism: Paradoxes of «Post-National» Mobilities

Après-midi 14h30 - 17h30

Discutant : Massimo Pendenza

  • Chris Rumford (Royal Holloway, University of London)
    Cosmopolitanism and strangeness
  • Esperanza Bielsa (Universidad autonoma de Barcelona)
    The cosmopolitan stranger
  • Ian Woodward - with Nina Hoey-Petersen, Indigo and Willing, Zlatko Skrbis (University of Southern Denmark and University of Griffith)
    Cosmopolitan practice as imaginative realism. An empirical exploration of the elementary forms of cosmopolitan openness
  • Madalina Vartejanu-Joubert (Inalco)
    Between sociology and historical anthropology: on meaning production through cultural contact

Lieux

  • Inalco, 2 rue de Lille | ISCC, 20 rue Berbier-du-Mets
    Paris, France (75007 | 75013)

Dates

  • jeudi 15 octobre 2015
  • vendredi 16 octobre 2015

Mots-clés

  • global studies, cosmopolitisme, droits humains, culture, jeunesse, consommation, mobilités, universalisme, migrations, libéralisme

URLS de référence

Source de l'information

  • Vincenzo Cicchelli
    courriel : vincenzo [dot] cicchelli [at] msh-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cosmopolitisme et sociétés plurielles », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 02 septembre 2015, http://calenda.org/337926