AccueilFeux croisés : la querelle du matérialisme

Feux croisés : la querelle du matérialisme

Crossed fire: the quarrel of materialism

De la question psycho-physique au néokantisme

On the psycho-physical question of Neo-Kantism

*  *  *

Publié le lundi 14 septembre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Dans l’Allemagne du XIXe siècle, la « querelle du matérialisme » va naître de l’effort pour penser le naturalisme à partir des sciences du vivant. Autour de Wagner et de Vogt, la polémique privée devient rapidement dispute publique – révélatrice d’une ambiguïté de situation intellectuelle générale. Progrès de la science expérimentale, diffusion générale d’un esprit « positif »  sur le plan de la connaissance comme de la société, rendent progressivement inévitable un nouveau type d’échanges entre philosophie et sciences de la nature.

Annonce

Argumentaire

Dans l’Allemagne du 19e siècle, la « querelle du matérialisme » va naître de l’effort pour penser le naturalisme à partir des sciences du vivant. Autour de Wagner et de Vogt, la polémique privée devient rapidement dispute publique – révélatrice d’une ambiguïté de situation intellectuelle générale. Progrès de la science expérimentale, diffusion générale d’un esprit « positif »  sur le plan de la connaissance comme de la société, rendent progressivement inévitable un nouveau type d’échanges entre philosophie et sciences de la nature.

Mais le moment d’une crise renvoie tout autant à ce qui la prépare et ce qui la suit. En faisant varier le rayon chronologique retenu, la querelle du matérialisme amène à jeter un regard transversal sur l’articulation complexe des courants de la philosophie allemande au cours du 19e siècle. « Spiritualisme » et « matérialisme » s’érigent en une alternative métaphysique dont la querelle elle-même permet d’étudier la constitution historique et problématique, en nuançant finalement les termes de l’opposition frontale de chaque parti. A cet égard, la querelle est la cristallisation d’un débat en réalité ancré bien avant elle autour de la question psycho-physique ; tandis qu’à partir des années 1860, la question du matérialisme va enfin se réfléchir dans la réémergence d’un idéalisme kantien et même participer historiquement aux raisons qui l’enclenchent.

Organisateurs

Journée d'études organisée par le CERPHI (IHPC-UMR 5037)

Prorgamme

10h-18h

  • Kurt Bayertz (Univ. Münster): "Dépasser la philosophie par la science. La matérialisme naturaliste en Allemagne au 19e siècle"
  • Anne Durand (Paris-I): "Mort ou réforme de la philosophie: qu'est-ce qu'un philosophe naturaliste ? L'exemple de Feuerbach"
  • Ronan de Calan (Paris-I): "Qu'appelle-t-on 'libre pensée' ? Ludwig Büchner et le Freidenkerbund"
  • Charlotte Morel (CNRS- IHPC): "Métaphysique et science chez Lotze. Enjeux d'une position médiane dans la querelle du matérialisme
  • Jean Seidengart (Paris-X): "Entre matérialisme et idéalisme, une nouvelle alliance est-elle possible dans la philosophie de Friedrich A. Lange?"

Lieux

  • Site Buisson - salle 1 - École normale supérieure de Lyon, 15 parvis René Descartes
    Lyon, France (69007)

Dates

  • lundi 05 octobre 2015

Mots-clés

  • matérialisme, querelle, Materialismusstreit, science, métaphysique, psycho-physique, âme, corps, néokantisme, naturalisme, spiritualisme, libre-pensée, Vogt, Moleschott

Contacts

  • Charlotte Morel
    courriel : charlotte [dot] morel [at] ens-lyon [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Charlotte Morel
    courriel : charlotte [dot] morel [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Feux croisés : la querelle du matérialisme », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 14 septembre 2015, http://calenda.org/338782