AccueilInnovations sociales et techniques pour la gestion de l’eau

Innovations sociales et techniques pour la gestion de l’eau

Innovaciones sociales y técnicas para la gestión del agua

Social and tecnical Innovations for water management

VIIIe congrès CEISAL

8th congress CEISAL

VIIImo congreso CEISAL

*  *  *

Publié le vendredi 18 septembre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

De tout temps l’innovation tant technique que sociale, a fait partie de l’histoire de la maîtrise et de la gestion de l’eau : procédés d’irrigation développés par les grandes sociétés de la Mésopotamie Antique et de l’Espagne musulmane, organisation sociale du partage de l’eau dans les sociétés indiennes ou latino-américaines, transferts interbassins ou barrages, etc. Mais dans un contexte plus récent de dégradation quantitative et qualitative de cette ressource, de changements climatiques, de croissance urbaine accélérée des grandes métropoles, d’une agriculture irriguée largement sollicitée, d’un cadre institutionnel en évolution, l’innovation est de nouveau interrogée pour répondre aux besoins en eau.

Annonce

Argumentaire

De tout temps l’innovation tant technique que sociale, a fait partie de l’histoire de la maîtrise et de la gestion de l’eau : procédés d’irrigation développés par les grandes sociétés de la Mésopotamie Antique et de l’Espagne musulmane, organisation sociale du partage de l’eau dans les sociétés indiennes ou latino-américaines, transferts interbassins ou barrages, etc. Mais dans un contexte plus récent de dégradation quantitative et qualitative de cette ressource, de changements climatiques, de croissance urbaine accélérée des grandes métropoles, d’une agriculture irriguée largement sollicitée, d’un cadre institutionnel en évolution, l’innovation est de nouveau interrogée pour répondre aux besoins en eau. D’autant que l’innovation d’aujourd’hui renvoie à des procédés technologiques de plus en plus sophistiqués : piégeage de la vapeur d’eau, dessalement d’eau de mer ou saumâtre, réseaux de distribution et de traitement, biotransformation de substances toxiques, modification de la mobilité des polluants, etc.  L’innovation contemporaine n’est pourtant pas que technique, elle interpelle aussi l’adaptation des sociétés et des individus, par des changements de  stratégies et de pratiques en fonction de leurs diverses rationnalités – comment les sociétés s’organisent et évoluent autour de l’eau…  La mise en œuvre des innovations interroge de même la capabilité des acteurs, soit les potentialités des individus à mettre en œuvre des actions (ressources monétaires, physiques et sociales). L’initiative, la mise en œuvre et la diffusion peuvent être “ascendantes”/ “bottom up” (à l’initiative des communautés et des habitants) ou “descendante”/“top down” (à travers la réglementation,  l’institutionnalisation, les compétences instrumentales de traitement des eaux, …) dans des contextes économiques et sociaux variés, impliquant des acteurs publics et privés, des associations, des organisations. Dans l’histoire de l’adoption de l’innovation, on identifie des facteurs déclencheurs, accélérateurs et régulateurs mais aussi des freins. Enfin l’après-innovation conduit à des changements sociaux, structures de la distribution sociale, coût de la ressource et des biens produits, accès à la ressource et aux services,… L’innovation apporte-t-elle toutes les réponses ? Dans le cadre de ce symposium, nous espérons contribuer, modestement, à illustrer, à enrichir, à débattre autour de ce thème si riche qu’est l’innovation.

Plusieurs axes de réflexion sont avancés pour les propositions de communications :

  1. Innovations sociales et techniques pour la gestion de l’eau aujourd’hui : dresser un tableau des pratiques et des procédés les plus innovants.
  2. « Nouvelles » innovations, au regard des innovations « passées » : une mise en perspective historique autour des innovations peut-elle éclairer leur choix ou leur originalité ? Certaines innovations ne sont-elles finalement qu’une remise au goût du jour, une actualisation d’innovations passées ?
  3. Confrontation innovations techniques et sociales : complémentarité ou supplantation ?
  4. L’innovation : initiative locale ou institutionnelle, “top down” ou “bottom up” (rôle des restructurations économiques et sociales, comment assurer l’introduction de l’innovation technologiques et organisatives à l’intérieur de systèmes économiques et de gestion dans un cadre d’organisations, tant publiques que privées ?, ...)
  5. Transfert des innovations sociales et techniques : freins et leviers (rôle du système d’acteur dans la diffusion, quelles innovations pour quels acteurs ?, clivage socio-culturels entre acteurs ? modalités de mise en œuvre, acceptation sociale, limites socio-économiques, comment se passe la rencontre sur le terrain entre différentes formes d’innovations - descendantes et ascendantes - ?, …)
  6. Evaluation de l’après-innovation : efficacité et efficience de l’innovation, bilan des dispositifs politiques et techniques, changements sociaux, coûts de productions, accès à la ressource et aux services de l’eau, problèmes sociaux et environnementaux,…
  7. Innovations techniques et sociales et développement durable dans la gestion de l’eau
  8. Etc.

Cet appel s’adresse à toutes les disciplines, que ce soit dans le domaine de la géographie sociale, de la géographie environnementale ou encore des géosciences appliquées au traitement des eaux. Ainsi, nous souhaitons vivement ouvrir largement sur une réflexion croisée : chacun est appelé à présenter son regard puis nous nous attacherons à porter un regard croisé sur les mécanismes et les dynamiques, les ressorts et les implications sociales ou encore les dispositifs techniques et politiques (procédé de traitement des eaux, réglementation liée à l’eau, dispositif de transfert des solutions techniques) en rapport avec l’innovation.

Délais et consignes

Les intentions de contributions (titre, mots clés, et résumé ne dépassant pas 3 000 signes, en français ou anglais ou espagnol) doivent être adressées à

  • Alexandra Angéliaume-Descamps GEODE UMR 5602 CNRS - UTM angeliau@univ-tlse2.fr,
  • Alvaro Martín Gutiérrez Malaxechebarría, Facultad del Medio Ambiente y del los Recursos Naturales Universidad Distrital Francisco José de Caldas malaxechebarria@yahoo.com, amgutierrezm@udistrital.edu.co
  • Zoé Wurtz, CIMAV, Centre de recherche en Matériaux Avancés, Chihuahua, Mexique, zoe.wurtz@gmail.com,

et via la plateforme CEISAL.

au plus tard le 25 octobre 2015.

L’information concernant les résumés retenus sera donnée le 1 novembre 2015.

Les communications seront publiées ultérieurement dans une revue (ORDA, Caravelle,…) après évaluation par un comité scientifique.

Date et lieu

Université de SALAMANQUE

28 juin au 1er juillet 2016

Coordination

  • Alvaro Martín Gutiérrez Malaxechebarría, Professeur à la Faculté de l’Environnement et des Ressources Naturelles, Université Distrital Francisco José de Caldas, Bogotá, Colombie, malaxechebarria@yahoo.com, amgutierrezm@udistrital.edu.co
  • Alexandra Angéliaume-Descamps, Faculté de Sciences Economiques et Sociales, Département de Géographie, Aménagement et Environnement, GEOgraphie De l’Environnement GEODE UMR 5602 CNRS, Université Jean Jaurès, Toulouse, France, angeliau@univ-tlse2.fr
  • Zoé Wurtz, CIMAV, Centre de Recherche en Matériaux Avancés, Chihuahua, Mexique, zoe.wurtz@gmail.com

Sélection

Une première sélection des résumés sera réalisée par les auteurs de l'appel : Alvarro Gutierrez, Alexandra Angéliaume et Zoé Wurtz, une seconde étape de sélection se fera par le comité d'évaluation du congrès ceisal (comité organisateur de l'Université de Salamanca) en cours de constitution.

Lieux

  • Instituto de Iberoamérica, Universidad de Salamanca
    Salamanque, Espagne

Dates

  • dimanche 25 octobre 2015

Mots-clés

  • innovation, eau, adaptation, acceptation sociale, acteur

Contacts

  • Alxandra Angéliaume Descamps
    courriel : angeliau [at] univ-tlse2 [dot] fr

Source de l'information

  • Alexandra Angéliaume-Descamps
    courriel : angeliau [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Innovations sociales et techniques pour la gestion de l’eau », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 18 septembre 2015, http://calenda.org/339231