AccueilMusique, pouvoirs, politiques

Musique, pouvoirs, politiques

Music, powers, politics

*  *  *

Publié le jeudi 01 octobre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Musique, politique et pouvoir ont toujours eu un lien étroit. Utilisée comme instrument de propagande (par exemple durant la Révolution Française), liée au pouvoir par le jeu des subventions et des commandes d’État, permettant d’exprimer son opposition au pouvoir (protest songs) ou son opposition à la société des adultes (le rock originel…), la musique est un véhicule d’idées tout comme elle peut être le reflet immédiat et plus ou moins fidèle d’une société (la chanson « réaliste » ou bien la chanson de variété française des années 1970 par exemple).

Annonce

Présentation

Musique, politique et pouvoir ont toujours eu un lien étroit. Utilisée comme instrument de propagande (par exemple durant la Révolution Française), liée au pouvoir par le jeu des subventions et des commandes d’État, permettant d’exprimer son opposition au pouvoir (protest songs) ou son opposition à la société des adultes (le rock originel…), la musique est un véhicule d’idées tout comme elle peut être le reflet immédiat et plus ou moins fidèle d’une société (la chanson « réaliste » ou bien la chanson de variété française des années 1970 par exemple).

Programme

 10 h 00 - 12 h 00 - Amphithéâtre Mathiez

Chanson et politique : rôles et enjeux

Sous la présidence de Philippe Gonin

  • Didier Francfort (Université de Lorraine) : De « L'Homme de Berlin » à « die feinen Leute von Paris ». Les relations franco-allemandes au regard des musiques et des chansons (1945-1990)
  • Matthias Glenn (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : La musique rock dans « l'Humanité ». Enjeux nationaux et politiques des circulations culturelles
  • Georges Escoffier (Université Lumière Lyon 2) : Ferrat/Souchon, entre enchantement poétique et désenchantement politique
  • François Dingremont (EHESS) : Du pouvoir de la musique et de sa contestation dans la tradition homérique

14 h 00 - 16 h 00 - Amphithéâtre Mathiez et salle 155

Musique et institutions politiques : politique culturelle et aménagement du territoire

Premier panel (amphithéâtre Mathiez) : Les politiques culturelles au XXIe siècle.

Sous la présidence de Philippe Poirrier (Université de Bourgogne)

  • Florence Forin (Université Paris 4-Sorbonne) : Influences des politiques sur la création lyrique au début du XXIe siècle : exemple des opéras de compositeurs aidés au titre de la commande d'État
  • Camille Rouchi (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne) : La musique et l'aménagement culturel de la métropole parisienne. Entre démocratisation et compétitivité des territoires

Deuxième panel (salle 155) : Les politiques culturelles. Divers aspects historiques.

Sous la présidence de Birger Petersen (Université Gutenberg, Mainz)

  • Patrick Peronnet Musique officielle et citoyenneté dans la fièvre de 1848
  • Judith Brombacher (Université Gutenberg, Mainz) : Die Universitären Collegia musica in der Weimaren Republik

 16 h 30 - 17 h 00 - Amphithéâtre Mathiez

Quand les artistes s'engagent en politique

Birger Petersen (Université Gutenberg, Mainz) : Jean-Philippe Rameau als politische Figur in der zweiten Hälfte des 18. Jahrenhundert

17 h 00 - 17 h 30 - Amphithéâtre Mathiez

  • Philippe Gonin : Conclusions

Inscriptions

Entrée libre, sans inscription

Lieux

  • Amphithéâtre Mathiez et salle 155, 1er ét. du bâtiment extension Lettres - Université de Bourgogne, Esplanade Erasme
    Dijon, France (21)

Dates

  • vendredi 23 octobre 2015

Mots-clés

  • propagande, musique, politique, pouvoir, relations franco-allemandes, contestation, opéra, Rameau

Contacts

  • Philippe Gonin
    courriel : philippe [dot] gonin [at] u-bourgogne [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Éloïse Dreure
    courriel : eloise [dot] dreure [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Musique, pouvoirs, politiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 01 octobre 2015, http://calenda.org/340274