AccueilRecenser les « richesses littéraires de la nation »

Recenser les « richesses littéraires de la nation »

Taking an inventory of the "literary wealth of the nation"

Pour une moisson des inventaires révolutionnaires

Harvesting revolutionary inventories

*  *  *

Publié le jeudi 08 octobre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Pendant la Révolution, les bibliothèques de l’Ancien Régime ont été systématiquement inventoriées en vue des nationalisations et des confiscations de biens. À divers niveaux administratifs, ont été produits des documents variés et complémentaires, qui donnent une vision « en coupe » des bibliothèques de France à la fin du XVIIIe siècle. Les fonds des Archives nationales ne présentent qu’une partie des sources, qui sont aujourd’hui conservées par une multitude d’institutions réparties sur le territoire français et dont les statuts sont divers : archives nationales, départementales et municipales, bibliothèques municipales et universitaires, bibliothèques parisiennes, etc.

Annonce

Argumentaire

Pendant la Révolution, les bibliothèques de l’Ancien Régime ont été systématiquement
inventoriées en vue des nationalisations et des confiscations de biens. À divers niveaux administratifs, ont été produits des documents variés et complémentaires, qui donnent une vision « en coupe » des bibliothèques de France à la fin du XVIIIe s. Les fonds des Archives nationales ne présentent qu’une partie des sources, qui sont aujourd’hui conservées par une multitude d’institutions réparties sur le territoire français et dont les statuts sont divers : archives nationales, départementales et municipales, bibliothèques municipales et universitaires, bibliothèques parisiennes, etc.
Organisée à l’initiative des Archives nationales et de l’Institut de recherche et d’histoire des textes, cette journée d’étude s’oriente autour de deux axes :

  • présenter le projet « Catalogues de bibliothèques ecclésiastiques saisies pendant la période révolutionnaire (1770-1797) » réalisé par les Archives nationales, avec le soutien de l’EquipEx Biblissima ;
  • comprendre la dispersion des documents et donner des clefs pour reconstituer des corpus de sources.

L’objectif de cette journée est de proposer aux professionnels de valoriser une partie de leur fonds en replaçant les documents dans un contexte historique plus large et en les mettant en résonance avec d’autres documents complémentaires. Cette rencontre devrait aussi permettre aux chercheurs de mieux comprendre la nature et la structure des sources, socle de leur recherche.

Programme

  • 10 h – Accueil
  • 10 h 15 – Introduction : Françoise Banat-Berger, directrice des Archives nationales
  • 10 h 30 – La valorisation des inventaires révolutionnaires conservés dans les fonds des Archives nationales. Le projet Biblissima par Emmanuel Rousseau, directeur des fonds, Emmanuelle Giry, conservateur, et Cécile Robin, chargée d’études documentaires aux Archives nationales

Buffet

14 h

  • Des inventaires aux étagères. Remarques sur quelques enrichissements du Cabinet des manuscrits durant la Révolution par Isabelle le Masne de Chermont, directeur du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France
  • Les archives des dépôts littéraires de la Bibliothèque de l’Arsenal ou la « grande révolution bibliographique » et ses sources par Ève Netchine, adjointe au directeur de la Bibliothèque de l’Arsenal (BnF)

15 h

  • Saisies révolutionnaires et bibliothèques monastiques. État des lieux des inventaires et catalogues conservés aux Archives départementales de l’Aube par Nicolas Dohrmann, directeur des Archives départementales de l’Aube

16 h

  • Les livres de l’abbaye du Mont Saint-Michel dans le catalogue rédigé par P.-F. Pinot-Cocherie (Avranches, BM, 246) par Catherine Jacquemard, Univ. de Caen, responsable du projet Biblissima « La bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel »
  • Conclusion par François Bougard, directeur de l’Institut de recherche et d’histoire des textes

Organisation

Cette journée d’étude est organisée par Monique Peyrafort-Huin (CNRS-IRHT), Cécile Robin (Archives nationales), Anne-Marie Turcan-Verkerk (EPHE ; ÉquipEx Biblissima)

Inscription

Entrée libre (dans la limite des places disponibles), Inscription nécessaire (jusqu’au 10 novembre 2015) : monique.peyrafort@irht.cnrs.fr ; cecile.robin@culture.gouv.fr

Lieux

  • Institut de recherche et d’histoire des textes - 40 avenue d’Iéna
    Paris, France (75016)

Dates

  • vendredi 11 décembre 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • inventaire, Révolution, archive, valorisation, manuscrit, bibliothèque

Contacts

  • Monique Peyrafort
    courriel : monique [dot] peyrafort [at] irht [dot] cnrs [dot] fr
  • Cécile Robin
    courriel : cecile [dot] robin [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Source de l'information

  • Karima Pedemas
    courriel : karima [dot] pedemas [at] cnrs-orleans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Recenser les « richesses littéraires de la nation » », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 08 octobre 2015, http://calenda.org/340606