AccueilCourage de la vérité et écriture de l'histoire (XVIe-XVIIIe siècle)

Courage de la vérité et écriture de l'histoire (XVIe-XVIIIe siècle)

The courage of truth and the writing of history (16th-18th century)

*  *  *

Publié le mercredi 30 septembre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Le courage de la vérité : c'est sous ce titre qu'ont été publiés en 2009 les tout derniers cours de M. Foucault au Collège de France. Le philosophe y menait une enquête sur la parrêsia comme art du « dire-vrai » en politique, en proposant notamment une relecture du cynisme ancien comme « athlétisme de la vérité, provocation publique et souveraineté ascétique ». Interrompue au seuil de l'époque moderne, l'enquête appelle de nécessaires prolongements, de la fin de la Renaissance à l'instauration de la monarchie absolue.

Annonce

Argumentaire

Le courage de la vérité : c'est sous ce titre qu'ont été publiés en 2009 les tout derniers cours de M. Foucault au Collège de France. Le philosophe y menait une enquête sur la parrêsia comme art du « dire-vrai » en politique, en proposant notamment une relecture du cynisme ancien comme « athlétisme de la vérité, provocation publique et souveraineté ascétique ». Interrompue au seuil de l'époque moderne, l'enquête appelle de nécessaires prolongements, de la fin de la Renaissance à l'instauration de la monarchie absolue. Ce colloque réunit les spécialistes de la période les 9 et 10 octobre prochains. En quoi et comment cette franchise qui pose la vérité comme produit d’une posture énonciative (celle d’un sujet qualifié pour dire le vrai) informe-t-elle les formes d’écriture historique ?

Programme

La véracité du discours historique tient aujourd’hui pour nous avant tout

Vendredi 9 octobre 2015

  • 9h | Karine Abiven (Paris-Sorbonne) & Arnaud Welfringer (Paris 8), Introduction

Renaissances de la parrêsia (I).

Modérateurs : Karine Abiven et Arnaud Welfringer

9h30

  • Adeline Desbois (Université Paris-Sorbonne), « Le parrésiaste contre le courtisan : enjeux discursifs de l'écriture de l’histoire à la Renaissance »
  • Deborah Knop (Université Grenoble Alpes - Stendhal), « La parrêsia du “noble” Brutus dans Julius Ceasar de Shakespeare »

11h

  • Lionel Piettre (Université Grenoble Alpes - Stendhal), « Jean et Blaise de Monluc : une harangue relue à la lumière de l’expérience »
  • Dominique Bertrand (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand), « Parrêsia et jeu de masques diogéniques dans les Essais : l’histoire en coin »

Figures de parrésiastes.

Modérateur : Damien Fortin (Paris-Sorbonne)

14h30

  • Delphine Amstutz (Université Paris-Sorbonne), « Mecenas, Socrate, Aristippe : les figures de la parrhésie dans Guez de Balzac »
  • Emmanuel Picardi (Université catholique de Louvain/Université Paris-Est-Créteil), «  Figure(s) de vérité et constitution éthique. Les Caractères de La Bruyère »
  • Nicolas Piqué (Université Grenoble Alpes - Joseph Fourier), « Histoire et déconstruction de la vérité : le courage de l’historien »

16h30

  • Lorenzo Rustighi (Université de Padoue), « Du barbare au sauvage : vérité et discours historique chez Rousseau »
  • Charles Vincent (Université Paris-Sorbonne), « Diderot et la parrêsia prérévolutionnaire : l’éloquence de la vérité en question »

Samedi 10 octobre 2015

Renaissances de la parrêsia (II).

Modérateur Daniele Lorenzini (Université Paris-Est-Créteil)

9h30

  • Christine Noille (Grenoble Alpes - Stendhal), « Le monitoire : rhétorique de la parrêsia »
  • Mathilde Bernard (Université Paris 3-Sorbonne nouvelle), « Aletheia et parrêsia dans Le Réveille-Matin des François et dans l’historiographie protestante de la Saint-Barthélémy »

11h

  • Éric Méchoulan (Université de Montréal), « Veritas odium parit : marché de l’édition et conflit religieux au début du xvie siècle »
  • Olivier Guerrier (Université Toulouse-Jean Jaurès), « Affirmation de vérité, revendication de véracité : formes et enjeux d’une coexistence dans les récits historiques de la Renaissance »

Frontières de la parrêsia.

Modérateur : Bérenger Boulay (Université Paris 8)

14h30

  • Marc Hersant (Université Picardie Jules Vernes-Amiens), « Excès et effacements du discours de vérité dans le récit factuel historique et autobiographique au xviiie siècle (Voltaire, Saint-Simon, Rousseau) »
  • Jean-Christophe Abramovici (Université Paris-Sorbonne), « La volonté de trop savoir : limites de la parrêsia »

16h   Table ronde avec l’ensemble des participants

17h    Clôture du colloque

Lieux

  • Salle des Actes - 54 rue Saint-Jacques
    Paris, France (75005)

Dates

  • vendredi 09 octobre 2015
  • samedi 10 octobre 2015

Mots-clés

  • Foucault, parrêsia, rhétorique

Contacts

  • Karine Abiven
    courriel : karineabiven [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Karine Abiven
    courriel : karineabiven [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Courage de la vérité et écriture de l'histoire (XVIe-XVIIIe siècle) », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 30 septembre 2015, http://calenda.org/340927