AccueilAntisocial

Antisocial

Antisocial - vagabond knowledge of a controversial notion

Savoirs vagabonds sur une notion controversée

*  *  *

Publié le jeudi 15 octobre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Anti. Qui est « contre », « hostile à », qui « soigne » ou « neutralise ». Mais qu’advient-il du préfixe lorsqu’il est sollicité pour s’arrimer au « social » ? Entre incivilités, troubles de la personnalité ou du comportement, troubles  de l’ordre public, marginalité, nuisances, nuisibles, décrochage, dérangement public, désaffiliation, que recouvre la notion vagabonde d’ « antisocialité » et quelles sont les conceptions de la société qu’elle prétend viser ? Ne trouve-t-elle pas à s’appliquer aussi à des dispositifs, des normes et des réglementations ?

 

Annonce

Argumentaire

Anti. Qui est « contre », « hostile à », qui « soigne » ou « neutralise ». Mais qu’advient-il du préfixe lorsqu’il est sollicité pour s’arrimer au « social » ? Entre incivilités, troubles de la personnalité ou du comportement, troubles  de l’ordre public, marginalité, nuisances, nuisibles, décrochage, dérangement public, désaffiliation, que recouvre la notion vagabonde d’ «antisocialité» et quelles sont les conceptions de la société qu’elle prétend viser ? Ne trouve-t-elle pas à s’appliquer aussi à des dispositifs, des normes et des réglementations ?

Si le repérage des situations problématiques passe difficilement à côté de conduites dérangeantes, entre le mégot de cigarette jeté à terre, le casque du lecteur MP3 tonitruant dans le train et toutes les petites transgressions ordinaires qui irritent, les logiques de l’antisocialité s’avèrent discrètes dès qu’il s’agit de les identifier au-delà des criantes évidences. Dès lors, la spéculation bancaire, le droit de grève ou la fraude sociale deviennent des terrains peu fréquentables mais à fréquenter sous le regard croisé du professionnel et du chercheur, en favorisant un strabisme divergent. D’un autre côté, les phénomènes dits «antisociaux» restent  sociaux, interrogeant souvent de manière incisive et décisive, l’ordre social, la puissance et l’inertie étatiques ainsi que les solidarités instituées et les modes formels de régulation et de production des normes.

Face au poids que prend cette notion pour qualifier les conduites, fonder des normes et des politiques publiques, ce colloque invite à réfléchir de manière pluridisciplinaire. Il propose de vagabonder entre les savoirs pour faire apparaître les grandes controverses qui traversent la référence à l’antisocialité ou à ses notions voisines mais aussi pour passer en revue et confronter les lieux, les acteurs et les politiques publiques auxquelles elle trouve à s’appliquer.

Programme

  • 9h : Le mot de bienvenue (Ph. Mary - ULB)
  • 9h30 : Du vagabond à l’a-social, une filiation ? (F. Bailleau - CNRS)
  • 10h : Tendance et personnalité antisociales : sous les feux croisés de l’histoire (Ch. Adam - ULB)

10h30 : PAUSE-CAFÉ

  • 10h45 : Des dérangeurs publics aux nouvelles antisocialités ? (S. Smeets - ULB)
  • 11h15 : Interactions entre policiers et population : expériences policières d’antisocialités dans l’espace public (C. De Man - ULB)
  • 11h45 : The Rise and Fall of Anti-Social Behaviour in Britain (P. Squires - University of Brighton)

12h30 : PAUSE-MIDI

  • 13h30 : Institution pénitentiaire : un espace antisocial ? (D. Scheer - ULB)
  • 14h : Sin Bins Dutch Style : Enframing and Containing « A-Social » Outcasts (R.J. van Ginkel - Universiteit van Amsterdam)
  • 14h30 : Fraudeurs sociaux, fraudeurs fiscaux : nuisance ou force de solidarité ? (C. Nagels et M. Cardon - ULB)

15h : PAUSE-CAFÉ

  • 15h30 : Jeunesses : no(s) future(s) ? (D. De Fraene et S. Van Praet - ULB)
  • 16h : Réflexions sur la figure de l’asocial dans un pays du Sud. Cas de la RDC (M. Imani - ULB)
  • 16h30 : Le mot de la fin (L. Van Campenhoudt)

Le colloque ouvrira un cycle d’ateliers-débat mensuels ayant lieu en soirée et réunissant chercheurs et professionnels (plus d’informations le jour du colloque).

  • Atelier 1 : Socialités et antisocialités de la fraude
  • Atelier 2 : Socialités et antisocialités dans les espaces publics
  • Atelier 3 : Socialités et antisocialités : prévenir, prédire
  • Atelier 4 : Socialités et antisocialités dans les espaces fermés

Catégories

Lieux

  • Salle Dupréel - ULB - 44 avenue Jeanne
    Bruxelles, Belgique

Dates

  • vendredi 13 novembre 2015

Mots-clés

  • antisocial, vagabond

Contacts

  • Thomas Rochet
    courriel : thomas [dot] rochet [at] ulb [dot] ac [dot] be

Source de l'information

  • ULB Centre de recherches criminologiques
    courriel : thomas [dot] rochet [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Antisocial », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 15 octobre 2015, http://calenda.org/340988