AccueilLe travail psychique du thérapeute dans les pratiques psychothérapeutiques

Le travail psychique du thérapeute dans les pratiques psychothérapeutiques

The therapist's psychic work in psychotherapeutic practices

Séminaire D.W. Winnicott

D.W. Winnicott seminar

*  *  *

Publié le vendredi 09 octobre 2015 par Elsa Zotian

Résumé

Cette année sera consacrée au travail psychique du thérapeute, suivant deux grands axes : la relation transféro-contre transférentielle et le couple pulsion-objet. À partir d’exemples cliniques, nous distinguerons le transfert à symboliser et le transfert pour symboliser. De la même manière, l’objet sera étudié comme objet pour symboliser et objet à symboliser.

Annonce

Nous poursuivons en 2015 – 2016 la mise en place théorico-clinique engagée depuis deux ans dans l’élaboration d’une « métapsychologie des processus ». Ce séminaire est ouvert aux professionnels de santé mentale, aux étudiants en Psychologie et aux Internes en Psychiatrie.

Argumentaire

Pour paraphraser Freud, le travail psychique dans la thérapie se fait « détail par détail » au « plus près du MOI ». Ce qui suppose une représentation approfondie des modalités de l’appropriation subjective, des expériences psychiques. Le modèle de la subjectivation  s’appuie sur la notion d’intersubjectivité. La rencontre entre deux subjectivités adossée à l’inter-intentionnalité. L’autre est d’abord perçu comme un double. Le double est simultanément un autre et « un même ». (Symbolisation primaire). Ce qui émerge du sentiment de mêmeté (Dolto) c’est l’accès à la différence de représentation identitaire.

Quatre étapes se dialectisent, différenciation MOI – NON MOI + différence des générations + différence des sexes et différence entre sexualité adulte et infantile. « Le vivant ne saurait être identique à lui-même, c’est une condition d’accès de la «naissance à la vie psychique ».

Cette année sera consacrée au travail psychique du thérapeute, suivant deux grands axes : la relation transféro-contre transférentielle et le couple pulsion-objet. A partir d’exemples cliniques, nous distinguerons le transfert à symboliser et le transfert pour symboliser. De la même manière, l’objet sera étudié comme objet pour symboliser et objet à symboliser.

Les travaux de Roussillon serviront de repères théoriques et cliniques pour nous guider dans cette recherche.

Ce cycle de conférences sera donnée par André Calza, psychanalyste de la société psychanalytique de Paris, psychologue clinicien, enseignant de psychologie à l'école d'orthophonie de Nice.

Les conférences ont lieu de 19h à 21h. L'entrée est libre. 

Programme

21 octobre 2015

  • « Actualité » de Winnicott

18 novembre 2015

  • « Les dispositifs » médiateurs de la symbolisation

16 décembre 2015

  • « Le clivage ». Un processus sans sujet ?

20 janvier 2016

  • Psychothérapie et psychose

17 février 2016

  • Psychothérapie et souffrance narcissique identitaire

16 mars 2016

  • Psychothérapie et psychosomatique

20 avril 2016

  • Psychothérapie et anorexie

Lieux

  • Amphithéâtre 61, hall H - Facultés de Lettres, Arts et Sciences Humaines, 98 boulevard Edouard Herriot
    Nice, France (06)

Dates

  • mercredi 21 octobre 2015
  • mercredi 18 novembre 2015
  • mercredi 16 décembre 2015
  • mercredi 20 janvier 2016
  • mercredi 17 février 2016
  • mercredi 16 mars 2016
  • mercredi 20 avril 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • transfert, relation thérapeutique

Contacts

  • André Calza
    courriel :

URLS de référence

Source de l'information

  • Solen Cozic
    courriel : solen [dot] cozic [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le travail psychique du thérapeute dans les pratiques psychothérapeutiques », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 09 octobre 2015, http://calenda.org/341424