AccueilL’enseignement universitaire de la théologie musulmane : perspectives comparatives

L’enseignement universitaire de la théologie musulmane : perspectives comparatives

University teaching of Islamic theology: comparative perspectives

*  *  *

Publié le mercredi 28 octobre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque a pour objectif de présenter les méthodes et le contenu de l'enseignement de la théologie musulmane en les comparant aux approches fixées par les théologies universitaires chrétiennes et juives mais également par les sciences humaines et sociales des religions aux fins de déterminer quels sont les modèles prévalents dans les différents pays concernés.

Annonce

Ce colloque est organisé dans le cadre de l’UMR 7354 DRES de l’Université de Strasbourg avec le soutien du Ministère de l’intérieur.

Argumentaire

L’enseignement universitaire de la théologie et l’enseignement  des sciences humaines et sociales de la religion constituent selon les traditions nationales et religieuses, soit un ensemble compact  sans une nette dissociation entre la théologie et les sciences des religions, soit une architecture parfois complexe où la théologie est nettement séparée des sciences des religions. Dans ce second cas,  la théologie peut être complémentaire des sciences des religions, ou venir en superposition. Elle peut enfin être  en dissonance ou en compétition avec les disciplines universitaires.

Partant de cette observation, il est possible d’affirmer que deux modèles d'enseignement de la théologie coexistent. Dans le premier modèle, l’accès aux disciplines théologiques est le plus  souvent réservé aux cadres et aux ministres de la religion. Il est soumis à la tutelle des autorités religieuses qui fixent le contenu des programmes d’enseignement et se prononcent directement ou indirectement sur les approches et la méthode. La liberté académique est dans ce cas encadrée et limitée par les définitions doctrinales et la normativité religieuse. Dans le second modèle, l’enseignement de la théologie fait au contraire corps avec les autres enseignements universitaires. À l’inverse du premier modèle, les enseignants de théologie relèvent du droit commun. Ils sont reconnus, évalués positivement et promus en tant qu’ils respectent les critères fixés par les instances  universitaires y compris pour les études s’appliquant à la théologie dite systématique d’une tradition religieuse donnée. 

Ce colloque sur la théologie universitaire musulmane privilégie l’approche comparée. Il a pour objectif  de présenter les méthodes et le contenu de l'enseignement de la théologie musulmane en les comparant aux approches fixées par les théologies universitaires chrétiennes et juives mais également par les sciences humaines et sociales des religions aux fins de déterminer quels sont les modèles prévalents dans les différents pays concernés.  Seront notamment traités le rôle joué par les sciences humaines et sociales dans les constructions théologiques, les motivations qui président au choix des matières enseignées et la finalité de l’enseignement dispensé : formation à la recherche ou/et formation professionnelle ou encore instrument favorisant l’intégrité d’un corpus doctrinal. Pour l’Islam, le recours aux modes de mémorisation ou talqin qui s’appuient sur une transmission hiérarchique du savoir entre le maître et le disciple sera également étudié.

Durant ces trois jours, le colloque portera sur :

  • L’Islam dans les sciences humaines et sociales
  • Les méthodes et approches des théologies catholique, protestante et juive.
  • L’enseignement de la théologie musulmane en Europe : les exemples de l’Autriche, de l’Allemagne, de la Belgique, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de l’Espagne, de la Bosnie et de la France.
  • L’enseignement de la théologie musulmane au Maghreb et au Proche-Orient : les exemples de la Turquie, de l’Égypte, du Maroc, de la Tunisie, de l’Algérie, de l’Égypte et de la Jordanie.

Programme

Mardi 17 novembre 2015

9h Accueil des participants et ouverture du colloque

  • Hugues DREYSSE, Vice-Président des ressources humaines de l'Université de Strasbourg.
  • Laurent BURIN DES ROZIERS, Conseiller du Ministre de l'intérieur chargé des cultes.
  • Représentant du Préfet.
  • Représentant du Recteur.
  • Francis MESSNER, Directeur de recherche émérite au CNRS et professeur conventionné à l'Université de Strasbourg.

10h  Début des interventions

Président de séance: Moussa ABOU RAMADAN, Professeur invité à l'Université de Strasbourg.

  • Claude LANGLOIS, Directeur d’études émérite d’histoire et de sociologie du catholicisme contemporain à la Ve section de l’EPHE : L’Islam dans les sciences des religions. L’exemple de la Section des sciences religieuses de Paris.

10h30-11h Pause

  • Marc VIAL,  Maître de conférences en théologie systématique à la faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg : L'enseignement de la théologie dans une Université d'État: l'approche du protestantisme.

11h30 Discussion

12h Pause-déjeuner 

14h Reprise

Président de séance: Claude LANGLOIS, Directeur d’études émérite d’histoire et de sociologie du catholicisme contemporain à la Ve section de l’EPHE.

  • Frank ALVAREZ-PEREYRE, Directeur de recherche au CNRS : Théologie et tradition juive: comment peut-on enseigner une notion paradoxale?
  • Enes KARIC, Professeur à la faculté d’études islamiques de Sarajevo : Network of islamic education institutions in Bosnia and Herzegovina.

15h-15h30 Pause

  • Wolfgang WIESHAIDER, Assistenzprofessor à l’Université de Vienne, Institut für Rechtsphilosophie, Religions-und Kulturrecht : Les enjeux de la création d’une théologie musulmane universitaire en Autriche.
  • Juan FERREIRO, Professeur à l’Université de La Coruña : Imams training in Spain.

16h30 Discussion

17h Fin de la première journée

Mercredi 18 novembre 2015

9h Accueil des participants

9h15 Mots d'accueil

  • Alain BERETZ, Président de l'Université de Strasbourg.
  • Michel DENEKEN, Premier Vice-président de l'Université de Strasbourg.

9h30 Début des interventions

  • Mehdi AZAIEZ, Professeur assistant d’études islamiques à la faculté de théologie et d’études religieuses de Leuven : Enseigner la théologie islamique à l'aune des progrès de la recherche historico-critique sur le Coran et les débuts de l'Islam.
  • Jean-François HUSSON, Secrétaire général du Centre de recherche en action publique, intégration et gouvernance - CRAIG (ASBL) : Attentes des pouvoirs publics en matière de formation des cadres musulmans. Réflexions sur la base du cas belge.

10h30-11h Pause

  • Yaser ELLETHY, Professeur assistant d’études islamiques à la faculté de théologie de la Vrije Universiteit d’Amsterdam: Teaching islamic theology in Europe: the dutch context.
  • Omar HAMDAN, Professeur à l’université de Tübingen, Chaire d’exégèse coranique: Teaching Methods of the Islamic Theology at German Universities: The  Quranic Sciences as Model.

12h00 Discussion

12h30 Pause-déjeuner

14h00 Reprise

  • Michel DENEKEN, Directeur de l’UMR DRES 7354, Professeur à la faculté de théologie catholique, Premier Vice-président de l’Université de Strasbourg : L'enseignement  universitaire de la théologie catholique.
  • Muhammad MUHANNA, Professeur à l'Université d'Al-Azhar : L'enseignement universitaire de la théologie musulmane en Égypte.

15h00-15h30 Pause

  • Mounir ROUISS, Maître de conférences et directeur de l'institut supérieur de théologie de Tunis de l'Université ez-zitouna: L’expérience de l'Université ez-zitouna dans l’enseignement de la théologie musulmane.
  • Recai DOGAN, Professeur à la faculté de théologie de l’Université d’Ankara : Les facultés de théologie en Turquie et une évaluation de leur structuration.

16h30 Discussion

17h00 Fin de la deuxième journée

Jeudi 19 novembre 2015

9h15 Accueil des participants

9h30 Début des interventions

Président de séance: Éric GEOFFROY, Maître de conférences à l’Université de Strasbourg.

  • L'enseignement universitaire de la théologie musulmane au Maroc.
  • L'enseignement universitaire de la théologie musulmane en Algérie.

10h30-11h Pause

  • Samir AMGHAR, Sociologue et chercheur à l'Université Libre de Bruxelles : Les écoles confessionnelles musulmanes: anatomie d'un nouveau phénomène.
  • Abderrahmane BELMADI, Responsable de la commission pédagogique et enseignant au sein de l'Institut Al Ghazali de la Grande Mosquée de Paris.

12h00 Discussion

12h30 Pause-déjeuner

14h00 Reprise

Président de séance: Francis MESSNER, Directeur de recherche émérite au CNRS et professeur conventionné à l'Université de Strasbourg.

Pierre LORY, Directeur d'études à l'École pratique des hautes études, section des sciences religieuses, Chaire de mystique musulmane : Un défi de la science des religions : les études islamiques à l’EPHE (1884-2015).

Ahmed JABALLAH, Directeur de l’Institut européen des sciences humaines de Paris, membre du Conseil européen de la fatwa et de la recherche et de l’Union mondiale des savants musulmans : Des enjeux de l'enseignement de la théologie musulmane en France.

Synthèse

Discussion

16h00 Clôture du colloque.

Inscription

Entrée libre

Responsables scientifiques

  • Francis Messner, Directeur de recherche émérite au CNRS et professeur conventionné à l’Université de Strasbourg.
  • Moussa Abou Ramadan, Professeur invité à l’Université de Strasbourg.

Catégories

Lieux

  • Salle Pasteur - Palais Universitaire, 9 place de l'Université
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • mardi 17 novembre 2015
  • mercredi 18 novembre 2015
  • jeudi 19 novembre 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • théologie musulmane, enseignement

Contacts

  • Lucie Veyretout
    courriel : lucieveyretout [at] hotmail [dot] fr

Source de l'information

  • Lucie Veyretout
    courriel : lucieveyretout [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’enseignement universitaire de la théologie musulmane : perspectives comparatives », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 28 octobre 2015, http://calenda.org/342706