AccueilLe panorama : variations, transferts, rémanences

Le panorama : variations, transferts, rémanences

The panorama: variations, transfers, persistences

*  *  *

Publié le lundi 12 octobre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Ce séminaire de recherche voudrait envisager le panorama, non comme l’objet simple, circonscrit, daté, apparié à son temps, intelligible, enfin, qu’il paraît être, mais comme une énigme. Considérer ses prémices, ses dérivés, ses avatars (littéraires, artistiques, cinématographiques), ses aventures (le jeu des transferts et des appropriations), pour faire apparaître ses paradoxes. Scruter ce dispositif du réel, de la transparence, de l’évidence, pour révéler ses équivoques.

Annonce

Argumentaire

Le panorama serait un objet relativement simple, en tout cas bien identifié, nettement circonscrit : une invention datée, un inventeur connu, un brevet ;  un dispositif stable, presque une géométrie (« Tableau cylindrique disposé de manière que le spectateur placé au centre voit les objets représentés, comme si, placé sur une hauteur, il découvrait tout l’horizon dont il serait environné », pour citer Littré) ; une diffusion chronologiquement limitée ; une visée claire, enfin : le panorama, son nom même l’indique, est un lieu du « tout voir », un lieu d’où, fictivement, dominer, posséder le monde, par le regard. Aussi peut-il être considéré comme parfaitement apparié à son temps. Capitalisme, scientisme, colonialisme.

Sans doute, le contexte de l’émergence du panorama, ses variantes, ses prolongements, ou les emplois métaphoriques du mot panorama peuvent-ils fairel’objet de quelques conjectures, mais tout cela renvoie à un dispositif princeps lui-même sans véritable mystère.

Ce séminaire voudrait, au contraire, considérer le panorama comme une énigme. Poser, à nouveaux frais, un certain nombre de questions. Par exemple : celle des prodromes, des prémices, même de l’invention ; celle des techniques de réalisation, de fabrication, de leur matérialité ; celle de l’expérience esthétique et physique du spectateur ; celle de l’adéquation des représentations et du dispositif ; celle de la nature des relations entre  tous les dispositifs considérés, par les contemporains, comme dérivés du panorama ; celle du jeu complexe des circulations et des transferts (mobilité et cosmopolitisme des artistes, appropriation des œuvres par des sociétés hétérogènes…) ; celle des avatars du panorama, et des raisons de les considérer comme tels ; celle de l’oubli dont le panorama a longtemps fait l’objet ; celle de la reviviscence du dispositif dans un contexte historique et culturel radicalement transformé…

Programme

14 octobre 2015

Salle Mariette 18h-20h 

  • Patrick Désile, chercheur associé au CNRS (THALIM/ARIAS), Présentation du séminaire
  • Sophie Lefay, maître de conférences en littérature française, université d'Orléans, « Le Panorama en France autour de 1800 : réflexions et réactions ».

18 novembre 2015

Salle Mariette 18h-20h

  • François Robichon, professeur d’histoire de l’art contemporain, université de Lille 3 « Le panorama, spectacle de l’histoire »

16 décembre 2015

Salle Mariette 18h-20h

Serge Verny, cinéaste, maître de conférences, École nationale supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD) « Vision panoramique et expérience de l'espace, composition et cinéma hémisphérique »

13 janvier 2016

Salle Peiresc 17h30-19h30

  • Judith Lyon-Caen, maîtresse de conférences, EHESS  « Voir dessous, voir derrière: panoramas érotiques et érotisme panoramique sous la monarchie de Juillet ».

17 février 2016

Salle Mariette 18h-20h

  • Jean-Pierre Sirois-Trahan, professeur des universités, département des littératures, Université Laval, Québec « Pouvoirs du regard panoramique ».

16 mars 2016

Salle Peiresc 17h30-19h30

  • Patrick Désile, chercheur associé au CNRS (THALIM/ARIAS) « Les oramas : un air de famille ? »
  • Valérie Pozner, chercheuse au CNRS (THALIM/ARIAS) « Les panoramas russes de Sébastopol et de Borodino : enjeux esthétiques, techniques et politiques de leur création et de leur restauration. »

13 avril 2016

Salle Peiresc 17h30-19h30

  • Livio Belloï, chercheur qualifié au FNRS, maître de conférences, université de Liège « L'aspiration panoramique en cinéma : allers et retours »

18 mai 2016

Salle Peiresc 17h30-19h30

  • Baldine Saint-Girons, professeur  émérite de philosophie des XVIIe et XVIIIe siècles, université de Paris Ouest  Nanterre La Défense, Institut universitaire de France « Sublime et panorama »

15 juin 2016

Salle Peiresc 17h30-19h30

  • Chloé Conant-Ouaked, maître de conférences en littératures comparées, université de Limoges (E.A. Espaces humains et interactions culturelles) « Littérature, photographie et imaginaire panoramique (20-21ème siècle) »
  • Guillaume Le Gall, maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université de Paris-Sorbonne, Paris IV « Utilisation de la forme du diorama chez Dominique Gonzalez-Foerster » 

Organisation 

Patrick Désile, Valérie Pozner

Lieux

  • INHA, 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • mercredi 14 octobre 2015
  • mercredi 18 novembre 2015
  • mercredi 16 décembre 2015
  • mercredi 13 janvier 2016
  • mercredi 17 février 2016
  • mercredi 16 mars 2016
  • mercredi 13 avril 2016
  • mercredi 18 mai 2016
  • mercredi 15 juin 2016

Mots-clés

  • panorama

Contacts

  • Patrick Désile
    courriel : patrick [dot] desile [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Patrick Désile
    courriel : patrick [dot] desile [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le panorama : variations, transferts, rémanences », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 12 octobre 2015, http://calenda.org/343097