AccueilJ'efface, donc je suis

J'efface, donc je suis

I erase, therefore I am

L'oblitération volontaire des couleurs de l'autre au cours de l'histoire

The deliberate obliteration of the colors of otherness throughout history

*  *  *

Publié le lundi 02 novembre 2015 par Elsa Zotian

Résumé

Que deviennent les couleurs de l’autre une fois celui-ci vaincu, oublié ou nié ? Quelles sont les stratégies matérielles, picturales et symboliques de leureffacement ? Quels discours ces oblitérations volontaires portent-elles et quelles lecturespermettent-elles de nos pratiques contemporaines ? On se propose dans le cadre de ce séminaire (5 séances au total) de réfléchir à certaines de leurs expressions, au fil du temps. On a choisi pour cela l’échange ouvert et l’expression libre, à la croisée des disciplines, des époques et des sociétés.

Annonce

Présentation

Que deviennent les couleurs de l’autre une fois celui-ci vaincu, oublié ou nié ? Quelles sont les stratégies matérielles, picturales et symboliques de leur effacement ? Quels discours ces oblitérations volontaires portent-elles et quelles lectures permettent-elles de nos pratiques contemporaines ? On se propose dans le cadre de ce séminaire (5 séances au total) de réfléchir à certaines de leurs expressions, au fil du temps. On a choisi pour cela  l’échange ouvert et l’expression libre, à la croisée des disciplines, des époques et des sociétés.

Programme

Jeudi 5 novembre 2015

Égyptianiser une tombe grecque : Anfouchi 2 ou les clefs d’un palimpseste chromatique

  • Anne-Marie Guimier Sorbets (Université Paris Ouest Nanterre La Défense).

Anfouchi, nécropole alexandrine, découverte en 2006 en fouilles d’urgence, ou le retour du refoulé. Une "décolonisation" avant la lettre, où les couleurs de la Grèce s'effacent au seul profit de l'Égypte. Un palimpseste chromatique spectaculaire qui attendait qu'on le déchiffrât. Anne-marie Guimier-Sorbets nous en livre ici les clefs de lecture.

Jeudi 19 novembre 2015

Conserver c’est détruire ! Oblitérations ritualisées à l’âge du fer

  • Mario Denti (Université Rennes 2, Laboratoire LAHM, UMR 6566)

Jeudi 26 novembre 2015

Whistler and Whiteness

  • Caroline Arscott (Courtauld Institute of Art, London)
  • Charlotte Ribeyrol (Université Paris-Sorbonne, Sorbonne Universités)

Lieux

  • Salle F 040 (à l'étage) - Université Paris Sorbonne 1, rue Victor Cousin
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 05 novembre 2015
  • jeudi 19 novembre 2015
  • jeudi 26 novembre 2015

Mots-clés

  • couleur, effacement, interdisciplinarité, peinture, politique, patrimoine, Égypte, Grèce, france, religion, totalitarisme, absolutisme, restauration, Shoah

Contacts

  • Philippe Jockey
    courriel : philippe [dot] jockey [at] univ-amu [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Philippe Jockey
    courriel : philippe [dot] jockey [at] univ-amu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« J'efface, donc je suis », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 02 novembre 2015, http://calenda.org/343841