AccueilLes pratiques transformatrices de l’espace socionumérique : appropriation, résistance et expérimentation

Les pratiques transformatrices de l’espace socionumérique : appropriation, résistance et expérimentation

Practices that transform the socio-digital space: appropriation, resistance and experimentation

Cahiers du Gerse

Cahiers du Gerse

*  *  *

Publié le jeudi 07 janvier 2016 par João Fernandes

Résumé

L’idée préconçue selon laquelle les humains ne font que se déplacer dans l’espace en le laissant inchangé doit être remise en question. En effet, il semble plus juste de concevoir l’espace comme une construction, continuellement en train de se faire et de se transformer. En prenant en considération que la spatialité peut être pensée autrement que dans sa seule dimension physique, nous pouvons nous demander quelle place prennent les pratiques humaines dans la transformation de l’espace socionumérique. Par quels processus cet espace se transforme-t-il ? Comment l’espace social est-il transformé par l’avènement et la prégnance du numérique ?

Annonce

Argumentaire

L’idée préconçue selon laquelle les humains ne font que se déplacer dans l’espace en le laissant inchangé doit être remise en question. En effet, il semble plus juste de concevoir l’espace comme une construction, continuellement en train de se faire et de se transformer. En prenant en considération que la spatialité peut être pensée autrement que dans sa seule dimension physique, nous pouvons nous demander quelle place prennent les pratiques humaines dans la transformation de l’espace socionumérique. Par quels processus cet espace se transforme-t-il? Comment l’espace social est-il transformé par l’avènement et la prégnance du numérique?

L’approche que nous désirons adopter pour ce nouveau numéro de la collection Cahiers du Gerse consiste à se situer au point de rencontre entre les pratiques sociales généralisées et les pratiques transformatrices de l’espace socionumérique qui le travaillent de l’intérieur et lui permettent de devenir autre. À cet égard, il semble possible de distinguer, dans ces pratiques transformatrices, trois processus complémentaires: l’appropriation, la résistance et l’expérimentation. Sous réserve d’articles permettant de problématiser et de mieux définir ces processus, nous serions portés à dire que l’appropriation permet à l’individu d’être affecté et surtout de faire siennes des potentialités jusqu’alors insoupçonnées au sein des divers dispositifs socionumériques. Il s’agirait d’un mouvement vers soi pour construire un espace maximisant la puissance d’agir de celui qui l’effectue. La résistance, quant à elle, opposerait dialectiquement une réponse au modèle dominant afin de le transformer plus ou moins radicalement. L’expérimentation serait, pour sa part, une plongée dans les devenirs non actualisés, un mouvement créateur provoquant la transformation aussi bien de l’espace social qu’individuel. Ce processus se distinguerait des deux autres notamment en ceci que ses multiples manières de se produire sont indécidables (impossibles à catégoriser) et ses résultats imprévisibles (on ne peut pas savoir ce qui s’actualisera). Pouvons-nous, au regard de ce cadrage, analyser ces différentes pratiques transformatrices du Web social en fonction de leurs effets « spatiaux »? Pouvons-nous, à travers des cas d’appropriation, de résistance et d’expérimentation, repenser le concept d’espace à l’ère du numérique?

Modalités pratiques d'envoi des propositions

- Date limite de remise de la proposition (7000 caractères, espaces comprises) :  15 janvier 2016

- Date limite de remise du texte complet (après acceptation de la proposition, 45000 caractères, espaces comprises) et du résumé (2000 caractères, espaces comprises) :  15 avril 2016

- Le tout devra être envoyé à bonenfant.maude@uqam.ca (à l’attention de Maude Bonenfant).

Comité scientifique

  • Maude Bonenfant, Ph.D.,  Professeure à l'Université du Québec à Montréal
  • Gabrielle Trépanier-Jobin, Ph.D., Professeure à Concordia University
  • Fabien Dumais, Ph.D., Chargé de cours à l'Université du Québec à Montréal

Dates

  • vendredi 15 janvier 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • appropriation, résistance, expérimentation, espace, médias, socionumérique

Contacts

  • Maude Bonenfant
    courriel : bonenfant [dot] maude [at] uqam [dot] ca

Source de l'information

  • Gabrielle Trépanier-Jobin
    courriel : gabrielle [dot] trepanierjobin [at] concordia [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Les pratiques transformatrices de l’espace socionumérique : appropriation, résistance et expérimentation », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 07 janvier 2016, http://calenda.org/344477