AccueilDevenirs de la psychanalyse

Devenirs de la psychanalyse

The future of psychoanalysis

Matinée débat de la « Nouvelle revue de psychosociologie »

Morning debate of the "Nouvelle revue de psychosociologie"

*  *  *

Publié le jeudi 05 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Depuis Freud, la psychanalyse s’est développée, ainsi que le soulignait Jean Laplanche en 1987, en « se portant hors-la-cure, non pas de façon accessoire, comme un à-côté, mais fondamentalement, se portant au-devant des phénomènes culturels ». Qu’en est-il actuellement, près de trente ans après ce constat historique, du devenir du mouvement psychanalytique, à la fois comme théorie et praxis, mais également comme éthique et fait culturel ? Cette matinée-débat organisée autour du numéro 20 sera l’occasion de se saisir de ces questions avec des praticiens et théoriciens, psychanalystes ou non, qui éclaireront la place et le rôle que continue de jouer la psychanalyse dans la société contemporaine, en France et au-delà, et comment on peut imaginer ses devenirs.

Annonce

Présentation

La Nouvelle Revue de Psychosociologie organise, le samedi 16 janvier 2016, une matinée-débat "Devenirs de la psychanalyse" à l'occasion de la parution de son numéro 20, coordonné par Gilles Arnaud, Annick Ohayon et Bénédicte Vidaillet, sur le même thème.

Cette matinée réunira, autour d'une conférence suivie d’une table-ronde, plusieurs personnalités du champ : Pierre-Henri Castel, Florence Giust-Desprairies, Laurie Laufer, Annick Ohayon & Stéphanie Palazzi. 

Un temps de débat avec la salle est prévu à la fin de chaque séquence.

Argumentaire 

Depuis Freud, la psychanalyse s’est développée, ainsi que le soulignait Jean Laplanche en 1987, en «se portant hors-la-cure, non pas de façon accessoire, comme un à-côté, mais fondamentalement, se portant au-devant des phénomènes culturels ».  Qu’en est-il actuellement, près de trente ans après ce constat historique, du devenir du mouvement psychanalytique, à la fois comme théorie et praxis, mais également comme éthique et fait culturel ?

Cela fait maintenant un siècle qu’on annonce régulièrement la crise, puis la mort de la psychanalyse. Sans doute, pour paraphraser Mark Twain, « ces rumeurs sont-elles très exagérées ». Cependant, depuis une dizaine d’années, les attaques et polémiques ont redoublé, sous la forme d’un droit d’inventaire sur l’homme Freud et sur son œuvre, et d’une contestation de l’hégémonie de la psychanalyse dans le champ intellectuel comme dans celui de la clinique. Comment ceux qui se réclament de la psychanalyse font-ils face à ces défis? 

Cette matinée-débat organisée autour du numéro 20 sera l’occasion de se saisir de ces questions avec des praticiens et théoriciens, psychanalystes ou non, qui éclaireront la place et le rôle que continue de jouer la psychanalyse dans la société contemporaine, en France et au-delà, et comment on peut imaginer ses devenirs.

(cf. programme en pièce jointe)

Programme

9h - Ouverture

  • 9h15 – Conférence « Pourquoi diable y-t-il encore des gens qui veulent appeler psychanalyse ce qu’ils font ? » (Pierre-Henri Castel)
  • 11h – Table-ronde « Psychanalyse, dernières nouvelles du front » (Annick Ohayon, Stéphanie Palazzi, Florence Giust-Desprairies, Laurie Laufer).

13h - Fin de la matinée-débat

Lieu: ESCP Europe, Paris XI (métro St Maur)

Tarif : 10 euros (5 euros pour les étudiants, demandeurs d'emploi et Cirfipiens sur présentation d'un justificatif).

Contact : revue-nrp@cirfip.org 

Lieux

  • ESCP-Europe, Amphithéâtre Vittal Roux, bâtiment gauche après le porche d'entrée, rez-de-chaussée. - 79 avenue de la république
    Paris, France (75011)

Dates

  • samedi 16 janvier 2016

Mots-clés

  • psychanalyse, actualité, prospectives, psychosociologie, psychologie, clinique

Contacts

  • Pauline Perez
    courriel : revue-nrp [at] cirfip [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Secrétariat Nouvelle Revue de Psychosociologie
    courriel : pauperez81 [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Devenirs de la psychanalyse », Informations diverses, Calenda, Publié le jeudi 05 novembre 2015, http://calenda.org/344569