AccueilLa Grande Guerre et les transformations du concept de guerre

La Grande Guerre et les transformations du concept de guerre

The Great War and transformations in the concept of gender

*  *  *

Publié le mercredi 04 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Ce colloque à caractère philosophique voudrait interroger les différents mouvements de redéfinition du concept de guerre dans le contexte de la Grande Guerre. En partant des discours conflictuels sur la guerre formulés à l’époque de la Grande Guerre, ce colloque se propose d’appréhender un tournant dans la représentation de la guerre à la lisière du XXe siècle, dû sans doute tout autant au contexte intellectuel cosmopolitique, quel qu’en soit les relents coloniaux, qu’à l’expérience d’une radicalisation voire d’une brutalisation extrême de la réalité de la pratique guerrière. L’interprétation de ces discours tiendra donc compte aussi bien du contexte de mutations effectives profondes qui affectent les normes, les pratiques militaires légales ou non, les techniques d’armement ou encore les modes de production engagés dans la guerre que de la manière dont ils puisent au sein de ressources théoriques héritées du passé.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque à caractère philosophique voudrait interroger les  différents mouvements de redéfinition du concept de guerre dans le contexte de la Grande Guerre.

Cet effort de redéfinition s’est d’abord traduit au niveau du droit international. En pleine mutation, celui-ci donne effectivement lieu à d’importants conflits théoriques concernant l’encadrement de la guerre et sa possible « criminalisation ». Le concept de guerre juste, qui puise dans une histoire théorique déjà chargée, constitue alors en particulier l’un des grands outils conceptuels employés pour discuter les bouleversements induits par la transformation des formes de guerre à l’époque contemporaine et les efforts visant à la limiter par le droit international. Et dans ce cadre, c’est un débat juridique large qui se développe autour de ce qu’il convient de comprendre comme une définition de la guerre légitime. Mais en dehors du droit et des discours juridiques, ou dans leurs marges, le concept émergent de guerre totale engage également un effort de redéfinition de la guerre, qui la prend en considération dans son lien au social, à la technique, à l’économie, voire à la démocratie, et qui n’est pas sans discuter à la fois les efforts de limitation juridiques de la guerre portés par le droit international et le fait même que la définition de la guerre puisse être donnée par le droit. C’est ainsi la fabrique même de la pensée et de la mémoire de la guerre, la construction ou la réception de l’histoire des relations internationales, qui sont mises en jeu dans ces discours multiples sur la guerre. Et les différents concepts qu’ils façonnent portent la trace de leurs intentions stratégiques rivales, à l’instar de celui de guerre totale qui a d’abord été largement construit pour nier toute possible circonscription de la guerre moderne dans les Etats démocratiques avant de devenir un concept descriptif dans le cadre de travaux historiographiques scientifiques.

En partant des discours conflictuels sur la guerre formulés à l’époque de la Grande Guerre, ce colloque se propose d’appréhender un tournant dans la représentation de la guerre à la lisière du XXe siècle, dû sans doute tout autant au contexte intellectuel cosmopolitique, quel qu’en soit les relents coloniaux, qu’à l’expérience d’une radicalisation voire d’une brutalisation extrême de la réalité de la pratique guerrière. L’interprétation de ces discours tiendra donc compte aussi bien du contexte de mutations effectives profondes qui affectent les normes, les pratiques militaires légales ou non, les techniques d’armement ou encore les modes de production engagés dans la guerre que de la manière dont ils puisent au sein de ressources théoriques héritées du passé.

Programme

Première journée : jeudi 12 novembre 

10h00-10h30 Accueil des participants

10h30-10h45 Présentation THOMAS BERNS

Matinée 10h45-12h45

La Grande Guerre et la fin de « l’ordre interétatique classique » ? (1) : la guerre et l’émergence du nouveau système de sécurité collective

Président de séance : DIDIER DEVRIESE

  • 10h45-11h15 CARLOS-MIGUEL HERRERA, Université de Cergy-Pontoise, « Guerre et paix : l'émergence d’une théorie du droit international après 1918 »
  • 11h15-11h45 JULIETTE LAFOSSE, Université Libre de Bruxelles, Doctorante, « Le principe de primauté du droit: influence de la Grande guerre sur le droit international »
  • 11h45-12h15 CHRISTIAN OLSSON, Université Libre de Bruxelles, « La première guerre mondiale et (le dépassement de) la question de l’Etat : dernière guerre d’Empires ou première guerre civile mondiale? »

12h15-12h45 Discussion

Après-midi 14h30-17h35

Le concept de guerre totale (1)

Président de séance : JEAN-YVES PRANCHERE

  • 14h30-15h00 JEAN-CLAUDE MONOD, CNRS - Archives Husserl, « La ‘guerre totale’ : d'un diagnostic et de ses conséquences »
  • 15h00- 15h30 JULIE SAADA, Université d'Artois, « Guerre totale ou paix par le droit : l'histoire du droit écrite par ses praticiens »

15h30-15h50 Discussion

Pause café

  • 16h15- 16h45 JEAN-VINCENT HOLEINDRE, Université de Poitiers, « La pensée stratégique à l'épreuve de la guerre totale »
  • 16h45-17h15 THOMAS BERNS, Université Libre de Bruxelles, « De la guerre totale à la question du sacré »

17h15-17h35 Discussion

Deuxième journée : vendredi 13 novembre

Matinée 10h00-12h55

La Grande Guerre et la fin de « l’ordre interétatique classique » ? (2) L’Etat, l’Empire, la mer, le droit

Président de séance : PIETER LAGROU

  • 10h00-10h30 PIERRE-YVES CONDE, Université de Bourgogne, « La guerre sur mer, ou la mer hors la loi »
  • 10h30-11h00 MARIE GOUPY, Université Paris-X Nanterre, « De la guerre à l’état d’exception et retour »

11h00-11h20 Discussion

Pause café

  • 11h35-12h05 THOMAS GRADITZKY, Université Libre de Bruxelles, Doctorant, « La disparition du droit de conquête élargie par la Grande Guerre au domaine colonial : à travers l’expérience belge d’occupation en Afrique orientale allemande »
  • 12h05-12h35 LYESS BOUDERBALA, Université Paris I – Panthéon-Sorbonne, doctorant, « 14-18. L’après-guerre et le concept d’agression »

12h35-12h55 Discussion

Après-midi 14h30-17h25

Le concept de guerre totale : guerre, technique et démocratie (2)

Président de séance : NATHALIE TOUSIGNANT

  • 14h30-15h00 CELINE JOUIN, Université de Caen, « L'après-Grande guerre et la constitution du social en Allemagne »
  • 15h00- 15h30 MARTIN BOLLE, Université Libre de Bruxelles, doctorant, « Le paradoxe de la guerre totale »

15h30-15h50 Discussion

Pause café

  • 16h05-16h35 KENNETH BERTRAMS, FNRS/Université Libre de Bruxelles et CHRISTOPHE WASINSKI, Université Libre de Bruxelles, « Tirer et tuer en rafale: du fusil mitrailleur à la "Kalachnikov culture" »
  • 16h35-17h05 THOMAS HIPPLER, IEP de Lyon, « L'aviation et le "tournant global" de la guerre »

17h05- 17h25 Discussion

Troisième journée : samedi 14 novembre

Matinée 10h00-12h55

Usages du passé et constructions narratives

Président de séance : OLIVIER CORTEN

  • 10h00-10h30 NINON GRANGE, Université Paris 8, « La théorie de la mémoire et le temps du droit »
  • 10h30-11h00 AGATHA VERDEBOUT, Université Libre de Bruxelles, doctorante, « La Première Guerre Mondiale et l’évolution du narratif historique sur le recours à la force en droit international »

11h00-11h20 Discussion

Pause

  • 11h35-12h05 CHRISTIAN NADEAU, Université de Montréal, « Le débat public en contexte de guerre : la responsabilité des intellectuels »
  • 12h05-12h35 NICOLAS DE WARREN, Katholieke Universiteit Leuven, « La philosophie en 14-18 ou la continuation de la guerre par d'autres moyens »

12h35-12h55 Discussion

12h55 Clôture

Lieux

  • Université Libre de Bruxelles, Campus du Solbosch, Bâtiment S - 2ième étage - avenue Jeanne n°44
    Bruxelles, Belgique (1050)

Dates

  • jeudi 12 novembre 2015
  • vendredi 13 novembre 2015
  • samedi 14 novembre 2015

Mots-clés

  • guerre, droit international, guerre totale, Grande Guerre

Contacts

  • Marie Goupy
    courriel : marie [dot] gpy [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Marie Goupy
    courriel : marie [dot] gpy [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La Grande Guerre et les transformations du concept de guerre », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 04 novembre 2015, http://calenda.org/344663