AccueilTrois « Aides à la mobilité terrain » pour des recherches portant sur les activités extractives en Afrique

Trois « Aides à la mobilité terrain » pour des recherches portant sur les activités extractives en Afrique

Three fieldwork grants for researchers looking at extra-active activities in Africa

*  *  *

Publié le lundi 09 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Dans le cadre du programme MDA (Mutations et défis africains) financé par heSam université (Paris Nouveaux mondes), un appel à la mobilité terrain jeunes chercheurs est ouvert aux étudiants de M1 avec mémoire, M2 et première année de thèse pour réaliser une mission de recherche sur les activités extractives en Afrique. Les bourses sont au nombre de trois, et sont chacune d'une valeur de 1000 euros. Elles sont destinées à prendre en charge un déplacement et les frais qui s'y rapportent dans la limite de l'enveloppe globale allouée.

Annonce

Présentation

Programme NExT / Projet « Mutations et Défis Africains » / Appel de l’ECO 5 (Espace collaboratif) « Sociétés africaines et activités extractives »

Suite au financement attribué par la ComUE heSam université, au travers de son programme Paris Nouveaux Mondes, le projet NExT MDA (Mutations et défis Africains) lance un appel à candidatures de trois aides à la mobilité, d’un montant de 1 000 € chacune, destinées à des jeunes chercheur(e)s de niveau Master 1 impliquant un mémoire, Master en 2ème année ou première année de doctorat. Les candidat(e)s s’intéresseront prioritairement à la problématique des activités extractives en Afrique envisagée sous l’angle du politique (sociologie, sciences politiques, géographie, économie ou anthropologie politique). Les activités extractives aussi bien artisanales qu’industrielles sont couvertes par cet appel. Les approches locales seront privilégiées. Les aides couvriront un billet d’avion et des frais de séjour sur place. Les candidats seront départagés par un comité scientifique en fonction de la pertinence de leur thématique et de la rigueur scientifique de leur projet de mission. 

a. Présentation scientifique

L’accès aux ressources minières en Afrique, leur contrôle, leur gestion, leur gouvernance, leur privatisation progressive ainsi que l’intensification des formes « d’extractivisme marchand » (tantôt de manière artisanale, tantôt selon un modèle entrepreneurial) suscitent l’intérêt et les préoccupations d’un nombre grandissant d’acteurs. Bien que les processus à l’œuvre dans le domaine soient résolument globaux (acteurs multinationaux, flux de circulation globaux, finance internationale), ils s’observent aujourd’hui en Afrique dans des termes exacerbés (extraversion du continent, domination économique et politique des Etats, carence des régulations, contrôle environnemental faible) et remodelés (montée des contestations, structuration institutionnelle du secteur, publicité mondiale accrue, premières fermetures de sites, capitalisation de l’expérience des populations etc.) 

Les années récentes ont autant été marquées par l’âpreté des convoitises économiques (expropriation des exploitants coutumiers, décalage entre engagements et réalisations, privatisation des ressources publiques, etc.) que par la vivacité des formes émergentes et médiatisées de résistance et d’opposition qu’elles produisent (on a pu noter la violence des répressions des contestations sociétales et politiques).

b. Dossier de candidature

Le jury prendra en compte la qualité du dossier, son adéquation aux thématiques privilégiées par le groupe de travail « sociétés africaines et activités extractives ». Le(a) jeune chercheur(e) bénéficiaire s’engage à restituer, sous forme de présentation orale à l’équipe, les premiers résultats obtenus suite au séjour de recherche. Il lui sera également demandé d’écrire un résumé d’environ 5 pages, sous forme de billet, qui sera ensuite mis en ligne sur le carnet de recherche du groupe de travail. 

Modalités pratiques de candidature

L’appel à candidatures s’adresse à des étudiants inscrits en Master impliquant la rédaction d’un mémoire ou en première année de doctorat. Le dossier de candidature comprendra :

  • Un curriculum vitae
  • Un projet de recherche pour le mémoire de Master (3 à 5 pages bibliographie incluse, caractère Times 12) ou le projet de recherche doctoral
  • Notes du dernier diplôme
  • Question précise que cette recherche terrain cherchera à éclairer et descriptif de la mission envisagée. 

Le dossier de candidature devra être envoyé au plus tard le 22 novembre 2015 :

  •  par voie numérique (minuit heure de Paris) à l’adresse suivante : devsoc@univ-paris1.fr
  •  par voie postale (cachet de la poste faisant foi) à l’adresse  suivante :
                                   UMR Développement et sociétés
                                   Appels mobilité jeunes chercheurs ECO 5
                                   45 bis av. de la Belle Gabrielle,                   
                                   94 736 Nogent sur Marne Cedex

Laboratoire : UMR Développement et sociétés – Université Paris I-IRD, 45 bis av. de La Belle Gabrielle // 94736 Nogent sur Marne Cedex

Période de la mission de terrain: le séjour de recherche, prévu pour une durée de un mois environ, sera conduit entre le 15 décembre et le 15 mars au plus tard.

Contact pour avoir des informations administratives : Fadime Déli, devsoc@univ-paris1.fr

Contact pour avoir des informations scientifiques : Sylvie Capitant, (Université Paris 1, scapitant@univparis1.fr) et Quentin Mégret, (Université Paris 1, qmegret@univparis1.fr)

Comité de sélection

  • Sylvie Capitant (Maître de conférence Université Paris 1 - Laboratoire Développement et Sociétés)
  • Jérôme Lombard (Institut de recherche pour le développement -Laboratoire de géographie PRODIG)
  • Quentin Mégret, (Post doctorant - Université Paris 1 - Laboratoire Développement et Sociétés)

Catégories

Lieux

  • 45, bis avenue de la Belle Gabrielle
    Nogent-sur-Marne, France (94736)

Dates

  • dimanche 22 novembre 2015

Mots-clés

  • Afrique, activités extractives, secteur minier

Contacts

  • Quentin Megret
    courriel : qmegret [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Quentin Megret
    courriel : qmegret [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Trois « Aides à la mobilité terrain » pour des recherches portant sur les activités extractives en Afrique », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le lundi 09 novembre 2015, http://calenda.org/344820