AccueilLes gestions des transitions

Les gestions des transitions

Transition management

*  *  *

Publié le mardi 10 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Crises, chocs, catastrophes renvoient à des évènements chroniques ou ponctuels, anticipés ou imprévisibles, micro-locaux ou planétaires. L’idée d’une dégradation d’un état initial semble être sous-jacente à l’ensemble de ces termes. La survenue de tels évènements pose – pour les sociétés qui en ont la capacité – la question d’une gestion raisonnée de ces perturbations / phénomènes. L’ambition de ce séminaire est donc de s’interroger sur les comportements à l’œuvre dès lors que la crise est entrevue, que le choc est subi, que la catastrophe a eu lieu.

Annonce

Argumentaire

chocs, catastrophes renvoient à des évènements chroniques ou ponctuels, anticipés ou imprévisibles, micro-locaux ou planétaires. L’idée d’une dégradation d’un état initial semble être sous-jacente à l’ensemble de ces termes. La survenue de tels évènements pose – pour les sociétés qui en ont la capacité – la question d’une gestion raisonnée de ces perturbations/phénomènes. L’ambition de ce séminaire est donc de s’interroger sur les comportements à l’œuvre dès lors que la crise est entrevue, que le choc est subi, que la catastrophe a eu lieu. Si de telles démarches ont pour but d’amoindrir les conséquences potentielles de futurs aléas ; des évènements inédits dans l’histoire récente de l’humanité empêchent tout retour d’expérience efficace et conduisent au développement de stratégies d’adaptation qu’il est encore difficile d’évaluer. En s’appuyant sur un large panel disciplinaire, en questionnant ces gestions à différentes échelles, en ouvrant le débat à toutes les aires culturelles ; Florence Padovani (engagée dans une démarche sociologique, spécialiste de la Chine) et Benjamin Lysaniuk (géographe spécialiste de santé-environnementale) ambitionnent, à travers ce séminaire pilote, de faire dialoguer des spécialistes reconnus pour leurs travaux questionnant les réactions face à un évènement anticipé ou non. Au cours de l’année 2015-2016, les organisateurs envisagent quatre séances rythmées systématiquement par deux présentations suivies par un débat ouvert avec les personnes présentes.

Le caractère pluriel des gestions et des transitions s’explique aussi bien par la multiplicité des évènements étudiés – impactant des territoires dissemblables – que par la variété des réponses apportées. L’accent sera mis sur le caractère éminemment multi-scalaire, tant spatialement que temporellement, des cas d’étude. Ces transitions renvoient à un changement d’état, à une dynamique affectant plus ou moins brutalement les territoires et qui conduit ou non à une réaction  (politique, juridique, sociale, environnementale), à une prise de conscience, à la mise en place de nouveaux référentiels.

Programme

Les organisateurs ont fait le choix – au cours de cette année « pilote » - d’aborder trois thématiques distinctes.

13 novembre 2015

  • invitée Laura Centemeri – CNRS

La première séance reviendra sur un accident industriel local qui entraina la mise en place d’une série de directives internationales visant à prévenir un risque similaire ultérieur 

15 janvier 2016

invités :

  • Etienne Piguet – Université de Neuchâtel
  • Martine Tabeaud – Université Paris 1

La deuxième séance, un mois après la COP21, questionnera les changements climatiques à l’œuvre et certaines de leurs conséquences (déplacés « environnementaux »)  

18 mars 2016

invitées :

  • Véronique Lassailly-Jacob – Université de Poitiers
  • Anne Dalmasso – Université de Grenoble PMF

La séance suivante  s’intéressera aux migrations forcées de populations lors de la mise en place de barrages hydroélectriques et abordera l’aspect politique de cette planification 

27 mai 2016

La dernière séance aura lieu exceptionnellement à l’Institut de Géographie – 191 rue Saint Jacques 75005 Paris, en salle 412 à partir de 10h.

Enfin, une séance conclusive fera l’objet d’une présentation par Laurent Thévenot « Prévenir des risques : la part des affectés dans les mesures prises » puis d’une synthèse globale des échanges menés pendant l’année avant de jeter les bases d’une suite à donner à ce séminaire (journée d’étude, poursuite en 2016-2017, publication).

Coordination

  • Florence Padovani (Université Paris I)
  • Benjamin Lysaniuk (CNRS)

Lieux

  • Salle 412 - Institut de Géographie 191, rue Saint Jacques
    Paris, France (75005)

Dates

  • vendredi 13 novembre 2015
  • vendredi 15 janvier 2016
  • vendredi 18 mars 2016
  • vendredi 27 mai 2016

Mots-clés

  • crises, chocs, gestion, transition, pluridisciplinaire

Contacts

  • Benjamin Lysaniuk
    courriel : Benjamin [dot] Lysaniuk [at] cnrs [dot] fr
  • Florence Padovani
    courriel : Florence [dot] Padovani [at] univ-paris1 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Benjamin Lysaniuk
    courriel : Benjamin [dot] Lysaniuk [at] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les gestions des transitions », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 10 novembre 2015, http://calenda.org/345662