AccueilLe territoire face au réseau

Le territoire face au réseau

Territories and networks

*  *  *

Publié le vendredi 11 décembre 2015 par Céline Guilleux

Résumé

Les géographes sont familiers de la dialectique territoire-réseau. L’articulation entre logiques territoriales et logiques réticulaires apparaît aujourd’hui comme une des clés centrales pour analyser l’espace, à bien des échelles, qu’il s’agisse de relations d’interdépendance, de confrontation ou de construction mutuelle. La géographie française s’est largement intéressée à la question tout au long du XXe siècle, notamment sous la plume de Jean Gottmann pour qui le territoire est avant tout l’unité politique du monde cloisonné de la géographie, que le réseau décloisonne.

Annonce

Argumentaire

Les géographes sont familiers de la dialectique territoire-réseau. L’articulation entre logiques territoriales et logiques réticulaires apparaît aujourd’hui comme une des clés centrales pour analyser l’espace, à bien des échelles, qu’il s’agisse de relations d’interdépendance, de confrontation ou de construction mutuelle. La géographie française s’est largement intéressée à la question tout au long du XXe siècle, notamment sous la plume de Jean Gottmann pour qui le territoire est avant tout l’unité politique du monde cloisonné de la géographie, que le réseau décloisonne. A bien des égards la question territoriale a également été au cœur de travaux remarqués de la décennie 1990 : de la « fin de la géographie » de Richard O’Brien à la « fin des territoires » de Bertrand Badie, en passant par le « piège territorial » de John Agnew. Supplantant ou complétant celui du territoire, le réseau s’impose-t-il alors comme un paradigme pour comprendre l’espace au XXIe siècle ?

Ce thème est aussi l’occasion d’une véritable pluridisciplinarité dont l’École doctorale de Géographie de Paris est coutumière. Cette question concerne tous les champs mobilisés par des problématiques spatiales : la géographie, l’architecture, l’urbanisme, l’archéologie, l’économie, la sociologie, l’anthropologie … Réseaux et territoires peuvent être abordés à toutes les échelles, spatiales et temporelles, du quartier au monde et sous des formes très diverses, des réseaux d’infrastructures aux réseaux sociaux en passant par les réseaux de communication.

Cette journée, consacrée au rapport entre territoire et réseau, optera donc pour des définitions larges et inclusives. Les communications pourront s’inspirer des thématiques suivantes :

  1. Questions sécuritaires et conflictualités. Logiques territoriales versus logiques réticulaires.
  2. Economie et technique. Du matériel à l’immatériel, quel réseau pour quel territoire ?
  3. Ville-territoire, ville-réseau, réseaux de villes.
  4. Mobilités et migrations. Réseaux et transformations territoriales du local au global.
  5. L’espace vécu. Continuité et discontinuité des territoires et des réseaux.

Modalités de participation

Cette journée s’adresse aux jeunes chercheurs — masters, doctorants et jeunes docteurs. Elle prendra la forme d’une série de communications suivies d’échanges avec l’auditoire et l’invité d’honneur, et sera également l’occasion d’une exposition scientifique. Nous invitons donc les participants à nous proposer leur contribution soit sous l’aspect d’une communication orale soit sous celui d’un poster. Comme chaque année, un invité d’honneur s’exprimera au cours de la journée et participera à l’animation des débats.

La journée aura lieu le jeudi 7 avril 2016, à l’Institut de Géographie de Paris.

Les propositions de communications et de posters sont à retourner

avant le dimanche 10 janvier 2016

inclus à l’adresse suivante : journee.IG2016@gmail.com. Elles seront évaluées par le comité scientifique avant acceptation.

Les propositions individuelles ou collectives doivent respecter les conditions suivantes :

  • Indiquer le titre de la communication ou du poster et une liste de 5 mots clés maximum.
  • Indiquer le nom et les coordonnées (e-mail, n° de téléphone) et les affiliations des auteurs (université et unité de recherche).
  • Fournir un résumé de la communication ou une présentation du poster d’une page maximum, police 12, Times New Roman.

Comité scientifique

  • Georges PREVELAKIS, professeur des universités, UMR 8504 Géographie-Cités (président du comité scientifique)
  • Aurélien DELPIROU, maître de conférences, Institut d’urbanisme de Paris
  • Sylvy JAGLIN, professeur des universités, UMR 8134 LATTS
  • Giraud MAGRIN, professeur des universités, UMR 8586 PRODIG
  • Sarah MEKDJIAN, maître de conférences, UMR Pacte
  • Laurent SIMON, professeur des universités, UMR 7533 LADYSS
  • Raymond WOESSNER, professeur des universités, UMR 8185 ENeC

Lieux

  • Institut de Géographie de Paris, Amphithéâtre De Martonne - 191 Rue Saint-Jacques
    Paris, France (75005)

Dates

  • dimanche 10 janvier 2016

Mots-clés

  • territoire, réseau, mobilité

Contacts

  • Jack Keilo
    courriel : keilojack [at] hotmail [dot] com
  • Lucie Nahassia
    courriel : lucie [dot] nahassia [at] parisgeo [dot] cnrs [dot] fr
  • Louis Boisgibault
    courriel : louis [dot] boisgibault [at] paris-sorbonne [dot] fr

Source de l'information

  • Délégué·e·s des doctorants à l'Ecole doctorale de Géographie de Paris
    courriel : journee [dot] ig2016 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Le territoire face au réseau », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 11 décembre 2015, http://calenda.org/346732