AccueilAugusta - Regina - Basilissa

Augusta - Regina - Basilissa

Augusta - Regina - Basilissa

La souveraine, de l’Empire romain au Moyen Âge, entre héritage et métamorphoses

Female majesty, from the Roman Empire to the Middle Ages - heritage and metamorphoses

*  *  *

Publié le mardi 17 novembre 2015 par João Fernandes

Résumé

Les femmes de la famille impériale ou royale, impératrices, reines ou « princesses », de la basse Antiquité au Moyen Âge, jouissent d’une position protocolaire souvent assortie de prérogatives et de privilèges. Cette position est le fruit d’un héritage complexe, entre traditions gréco-romaines lentement sédimentées et pratiques germaniques variées. Un atelier sur la figure de la souveraine, entre Orient et Occident, viserait, par une suite de rapports de synthèses problématisés, à définir rang et position de la souveraine sur le temps long.

Annonce

Argumentaire

Les femmes de la famille impériale ou royale, impératrices, reines ou « princesses », de la basse Antiquité au Moyen Âge, jouissent d’une position protocolaire souvent assortie de prérogatives et de privilèges. Cette position est le fruit d’un héritage complexe, entre traditions gréco-romaines lentement sédimentées et pratiques germaniques variées. Un atelier sur la figure de la souveraine, entre Orient et Occident, viserait, par une suite de rapports de synthèses problématisés, à définir rang et position de la souveraine sur le temps long. Le but est de réserver un certain temps aux discussions et de permettre le dialogue entre antiquisants et médiévistes qui disposent souvent d’une documentation analogue et dont les interrogations sont proches (tout comme, dans deux ateliers précédents à Grenoble et à Lausanne, hellénistes et romanistes avaient dialogués).

On sera sensible aux développements des siècles allant de la basse Antiquité au Haut Moyen Âge et on accordera une attention particulière aux titres, prérogatives, positions protocolaires et honorifiques, capacités juridiques et patrimoniales, de ces femmes situées dans l’immédiat proximité du sommet du pouvoir. Chaque contributeur essaiera de fournir une sorte de rapport de synthèse sur son époque et de dégager des lignes pouvant être soumises à la réflexion des spécialistes des autres périodes (des cas seront certes invoqués mais sans faire porter toute la communication sur un seul cas traité monographiquement), de manière à faire ressortir les héritages, les traditions, les innovations et les évolutions.

Le propos se concentrera sur le devenir de la figure royale sur l’aire de l’Empire romain et de ses marges, afin de mieux étudier les évolutions de la tradition gréco-romaine du statut de la souveraine dans un espace circonscrit et entré en contact avec diverses populations barbares.

Programme

Vendredi 11 décembre 2015

Matinée (10h00 - 12h15)

10h00-10h15 : accueil, François Chausson (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) et Sylvain Destephen (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

10h15 - 11h00 : Rapports préliminaires sur les journées d’étude de Lausanne et de Grenoble sur la reine hellénistique et l’impératrice romaine

  • Anne Bielman (Université de Lausanne) et Isabelle Cogitore (Université Stendhal Grenoble 3)

Présidence de la séance par Anne Bielman (Université de Lausanne)

  • 11h00 - 11h30 : The Queens in the Power : Paradigm of Arsacid Armenian Kingdom, David Zakarian (Université d’Oxford, Département des études orientales)
  • 11h30 - 12h00 : En représentation ou par délégation : l’impératrice sur les routes au Bas-Empire, Sylvain Destephen (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

12h00 - 12h15 : discussions

12h15 - 14h00 : déjeuner

Vendredi 11 décembre 2015

Après-midi (14h00 - 17h30)

Présidence de la séance par Sylvie Joye (Université de Reims Champagne-Ardennes)

  • 14h00 - 14h30 : La reine dans le royaume ostrogothique d’Italie au VIe siècle, Valérie Fauvinet-Ranson (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • 14h30 - 15h00 : Reines mérovingiennes et reines carolingiennes : de l’espace privé à l’espace public, Régine Le Jan (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)

15h00 - 15h15 : discussions

15h15 - 15h30 : pause

Présidence de la séance par Franck Collard (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

  • 15h30 - 16h00 : Reines et impératrices à l’époque ottonienne : fusion des héritages et construction d’un pouvoir féminin par Geneviève Bührer-Thierry (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
  • 16h00 - 16h30 : La reine de France aux XIVe-XVe siècles : une femme de pouvoir ?, Murielle Gaude-Ferragu (Université Paris 13 Nord)
  • 16h30 - 17h00 : Filles de roi de France et souvenir de saint Louis, Anne-Hélène Allirot (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Samedi 12 décembre 2015

Matinée (10h00 - 12h15)

Présidence de la séance par Béatrice Caseau (Université Paris Sorbonne)

  • 10h00 - 10h30 : Impératrices et aristocrates : leurs réseaux de pouvoir (1028-1203), Jean-Claude Cheynet (Université Paris Sorbonne)
  • 10h30 - 11h00 : Les femmes de pouvoir et la politique des reliques en Serbie médiévale, Smilja Dusanić (Université de Belgrade)

11h00 - 11h15 : discussions

11h15 - 11h30 : pause

  • 11h30 - 12h00 : Devenir tsaritsa du royaume bulgare aux XIIIe-XIVe siècles. Le cas des reines d’origine étrangère, Lilyana Yordanova (École pratique des hautes études)

12h00 - 12h15 : discussions

12h15 - 14h00 : déjeuner

Samedi 12 décembre 2015

Après-midi (14h - 16h30)

Présidence de la séance par Marie-Karine Schaub (Université Paris Est Créteil Val de Marne)

  • 14h00 - 14h30 : Femmes du royaume arménien de Cilicie : secrets de cour et de garde-robe (XIIe-XIVe siècle), Ioanna Rapti (École pratique des hautes études)
  • 14h30 - 15h00 : Princesses de Morée et duchesses d’Athènes : l’exercice du pouvoir par les femmes en Grèce médiévale (XIIIe-XVe siècle), Marie Guérin (Centre d’histoire et civilisation de Byzance)
  • 15h00 - 15h30 : Les princesses des Pays roumains (XIVe-XVIe siècle) : transmission de légitimités et rôle politique, Benoît Joudiou (Université de Toulouse 2 - Jean Jaurès)

15h30 - 15h45 : discussions

15h45 - 16h00 : pause

16h00 - 16h30 : conclusions par Marie-Karine Schaub (Université Paris Est Créteil Val de Marne)

Lieux

  • salle Giorgio Vasari premier étage - 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • vendredi 11 décembre 2015
  • samedi 12 décembre 2015

Fichiers attachés

Mots-clés

  • femmes, pouvoir, antiquité, souveraine

Contacts

  • Sylvain Destephen
    courriel : sylvain [dot] destephen [at] u-paris10 [dot] fr

Source de l'information

  • Sylvain Destephen
    courriel : sylvain [dot] destephen [at] u-paris10 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Augusta - Regina - Basilissa », Colloque, Calenda, Publié le mardi 17 novembre 2015, http://calenda.org/346893